Questions Psy Index du Forum
S’enregistrerRechercherFAQMembresGroupesConnexion
Répondre au sujet Page 1 sur 1
Huit traitements psychiatriques à peine croyables
Auteur Message
Répondre en citant
Message Huit traitements psychiatriques à peine croyables 
Je le range dans cette partie du forum, parce que l'ensemble de l'article n'est pas sérieux quand même content
Mais comme certaines thérapies m'ont amusées...


Huit traitements psychiatriques à peine croyables

C'est une réalité : personne n'est vraiment maître de son cerveau. Depuis des décennies, des spécialistes travaillent afin de comprendre et résoudre certains de ses dysfonctionnements.
Qui n'a jamais voulu avoir le contrôle absolu de son cerveau, maîtriser son esprit ou ses émotions ? Ce dossier se penche sur plusieurs "thérapies", surprenantes voire complètement folles. Le remède serait-il de soigner la folie par la folie ?

Thérapie par le coma
Il s'est avéré que plonger un patient dans le coma permettait, dans certains cas, de le guérir de dépendances dues à un traitement antérieur.
C'est en 1972 que cette idée a germé, après que le docteur Manfred Sakel a donné par erreur une surdose d'insuline à l'un de ses patients diabétique. La réaction a été brutale : celui-ci est tombé dans le coma. Plus tard, cette personne a déclaré n'avoir plus aucune dépendance à la morphine, utilisée dans le traitement de son diabète. L'accident l'avait ainsi guéri de sa dépendance. Le docteur Manfred Sakel s'est alors tourné vers des spécialistes qui ont réussi à traiter par cette méthode des cas de schizophrénie. Aucune explication scientifique n'a jamais validé cette méthode, finalement interdite en raison de sa dangerosité : 2% des patients ne sortaient en effet jamais du coma.

Thérapie par la trépanation
La trépanation consiste en une perforation de la boîte crânienne.
Exercée sur des êtres vivants ou morts, cette pratique consiste à trouer le crâne afin de guérir de diverses pathologies. Au Néolitique, de 5.000 à 2.200 ans avant J.-C., cette thérapie de l'extrême reposait a priori sur la croyance que la folie était causée par des démons présents dans le crâne. Aménager une "porte de sortie" permettait ainsi de les libérer... Cette méthode a encore cours, notamment chez certaines tribus péruviennes ou colombiennes, mais la médecine moderne la condamne et l'utilise aujourd'hui principalement pour l'ablation de tumeurs ou l'évacuation d'hématomes cérébraux.

Thérapie de rotation
Erasmus Darwin (le grand père du célèbre Charles du même nom, ndlr) a mis au point, en 1750 environ, une thérapie consistant à allonger le patient et à le faire tourner.
Erasmus Darwin, médecin, philosophe et scientifique, pensait avoir trouvé un moyen de soigner ses patients en les faisant tourner. Un médecin américain, Benjamin Rush, s'est servi de cette méthode en psychiatrie : il pensait qu'elle permettrait de diminuer la congestion cérébrale, et donc, de soigner certaines maladies mentales. Cette théorie était erronée, et a été laissée à l'abandon.

Hydrothérapie
Cette thérapie consistait, au début du XXe siècle, à guérir les patients souffrant d'un trouble psychiatrique grâce à différentes techniques faisant appel à l'eau.
On plongeait ainsi les patients hyperactifs dans l'eau, tandis que les léthargiques recevaient des jets stimulants. Cette méthode thérapeutique était censée soigner par l'eau ou prévenir la maladie. Jets d'eau, bains, douches, vapeurs et compresses étaient ainsi utilisés. Aujourd'hui encore, dans les termes ou les saunas, l'hydrothérapie aide à curer certaines maladies de peau ou états de stress. Ses bienfaits psychiatriques sont en revanche inexistants.

Thérapie par l'hypnose
Frédéric-Antoine Mesmer, médecin allemand exerçant à la fin des années 70, croyait qu'une force invisible nous entourait et influait sur nos états.
Selon lui, les ruptures de la continuité de cette force entraînaient douleurs et souffrances chez les humains, et la gravité de la Lune était la cause de bien d'autres maux. Pour tenter de rétablir un bon flux sanguin chez ses patients, Mesmer utilisait des aimants. Les patients étaient satisfaits des résultats obtenus, mais la médecine le discrédita. Si sa technique n'a pas eu d'impact sur la médecine moderne, ses idées sur l'hypnose, qui en résultent, ont séduit plus d'un scientifique. Anecdote intéressante, en anglais, hypnotiser se dit "to mesmerize".

Thérapie par la malaria
Au début du siècle dernier, Von Jauregg a trouvé comment guérir la syphilis : en contaminant ses patients avec la malaria.A l'époque où l'on ne connaissait pas encore la pénicilline, soit avant 1928, les médecins avaient trouvé comment soigner la syphilis. Ils faisaient en sorte que leur patient attrape la malaria, celle-ci déclenchant ensuite une forte fièvre. En effet, une température corporelle élevée était la cure idéale contre la syphilis. Le problème est évident : malgré ses bons résultats, cette méthode comportait de nombreux risques. Son inventeur, Von Jauregg, a tout de même obtenu un prix Nobel pour cette découverte et la réussite de cette thérapie.

Thérapie par la phrénologie
Si l'on dit que certains ont la "bosse des maths", c'est pour faire écho à cette science méconnue et désuète.La phrénologie consistait à tenter de décrire la personnalité et les maladies associées à un individu en observant la forme de son crâne. Cette science théorique, exposée en 1920 par le docteur allemand Franz Joseph Gall, ne pouvait toutefois que tenter un diagnostic et non pas soigner quelqu'un. En observant un patient, et les bosses situées au niveau de sa voûte crânienne, le docteur pensait pouvoir décrire sa personnalité, et la source de ses maux. Bien que dépassée, non prouvée, et même raillée scientifiquement, cette pratique a toujours quelques adeptes.

Thérapie par la Lobotomie
C'est à Egas Moniz, un neurologue portugais, que l'on doit, en 1935, l'idée que les maladies mentales sont causées par des problèmes d'infections et de connexions des neurones présents dans le lobe frontal.
Cette partie du cerveau, située derrière le front, est constituée de substance blanche, un ensemble de fibres nerveuses. Infectés et déconnectés, les circuits neuronaux provoquent des maladies mentales telles que la schizophrénie, l'épilepsie, les migraines chroniques... Egas Moniz et d'autres médecins ont cru que l'on pouvait intervenir sur cette région du cerveau sans altérer le fonctionnement normal du patient, par le biais de la lobotomie et de la leucotomie. Ces pratiques consistent à sectionner et retirer la partie de cette substance blanche qui cause un dysfonctionnement à l'intérieur du cerveau. Moniz obtint un prix Nobel en 1949 pour ses travaux. La pratique est depuis interdite car elle n'est pas du tout sans conséquences.

Là : http://www.maxisciences.com/cerveau/huit-traitements-psychiatriques-a-peine…


_________________
Penser c'est frôler le précipice, assumer le désespoir et la solitude [L.Adler Dans les pas d'Hannah Arendt]
Message Publicité 
PublicitéSupprimer les publicités ?


Répondre en citant
Message Huit traitements psychiatriques à peine croyables 
Mention spéciale pour la "thérapie de rotation"
Quoique la thérapie par la malaria n'est pas mal non plus... entre les 2 mon coeur balance 


_________________
Penser c'est frôler le précipice, assumer le désespoir et la solitude [L.Adler Dans les pas d'Hannah Arendt]
Répondre en citant
Message Huit traitements psychiatriques à peine croyables 
J'en ai ri aux larmes, je comprends mieux pourquoi ce post se retrouve dans cette section
Ceci dit c'est effrayant quand même Confused

Répondre en citant
Message Huit traitements psychiatriques à peine croyables 
Il n'empêche que ces traitements ont été réellement appliqués   ... On pratiquait aussi la fumigation de la matrice   Shocked
Il faut bien sûr replacer ça dans le contexte du savoir (de l'ignorance ?) et des croyances de l'époque...


_________________
Aussi longtemps que les ours n'auront pas leur historien, les récits de chasse tourneront toujours à la gloire du chasseur.
(proverbe africain, personnalisé)
Répondre en citant
Message Huit traitements psychiatriques à peine croyables 
et l'époque de certains traitements n'est pas si éloignée que ça !
ça ne me fait pas vraiment rigoler, c'est plutôt effrayant...


_________________
Je me mis enfin à réfléchir, c'est à dire à écouter plus fort.
( Samuel Beckett)
Répondre en citant
Message Huit traitements psychiatriques à peine croyables 
Ben oui, Fracat,


Les cure de Sakel (c'est-à-dire des comas déclenchés par des injections d'insuline : inutile de dire que ça a probablement fait beaucoup de "dégâts collatéraux", pour reprendre la dialectique des sinistres sbires de l'Otan et assimilés) ont été, à ma connaissance, pratiquées jusque vers 1960.
La lobotomie (on dit maintenant "psychochirurgie") est encore d'actualité, bien que réalisée par très peu d'équipes. Les techniques "s'affineraient" : rappelle toi l'histoire du poisson rouge et d'une équipe de chercheurs d'Hiroshima sur un post récent.
Un très beau vieux film à ce sujet : "Soudain l'été dernier", avec Liz Taylor et Montgomery Clift".


sourire


_________________
Aussi longtemps que les ours n'auront pas leur historien, les récits de chasse tourneront toujours à la gloire du chasseur.
(proverbe africain, personnalisé)
Répondre en citant
Message Huit traitements psychiatriques à peine croyables 
Ce que je trouve étonnant, c'est que pour la plupart ces "thérapies" ne datent pas de l'âge de pierre, elles sont récentes. Enfin les neuroleptiques ne sont pas bien vieux, et l'idée de soigner le psychisme non plus, ceci expliquant sans doute cela.
Pourtant à lire, ces "soins" semblent venus d'une autre planète...


_________________
Penser c'est frôler le précipice, assumer le désespoir et la solitude [L.Adler Dans les pas d'Hannah Arendt]
Répondre en citant
Message Huit traitements psychiatriques à peine croyables 
Allez une bonne lobotomie et plus de soucis pour moi .  Laughing  


_________________
" Ne pensez-vous pas que j'aurais été beaucoup mieux traité si mes théories avaient contenu un plus grand pourcentage d'erreur et d'absurdité ?" S.Freud lettre à A.Einstein mai 1936
Répondre en citant
Message Huit traitements psychiatriques à peine croyables 
Une des plus récentes thérapies date des années 70, c'était il n'y a pas si longtemps, ça craint Confused

quand je disais que ma 1ere réaction avait été de rigoler c'est parce que ça me paraissait tellement irréel et incroyable. Et pourtant ça a vraiment existé Shocked

Répondre en citant
Message Huit traitements psychiatriques à peine croyables 
oui film que je recommande aussi Grosnounours

Et je suis d'accord, la psychochirurgie non seulement on a pas abandonné, mais on nourrit toujours ce fantasme de trouver dans le cerveau LA partie malade à retirer comme un cancer, et avec laquelle disparaîtraient les symptômes. Je pense notamment aux neurochirurgies que l'on voudrait proposer dans le cas de TOC.


L'ARRIVÉE MAJESTUEUSE GRANDIOSE !!!! DE KATHERINE HEPBURN





....

Répondre en citant
Message Huit traitements psychiatriques à peine croyables 
je n'ai jamais vu ce film, merci pour la recommandation Gronounours et merci pour l'extrait Manamana
sourire


_________________
Je me mis enfin à réfléchir, c'est à dire à écouter plus fort.
( Samuel Beckett)
Répondre en citant
Message Huit traitements psychiatriques à peine croyables 
Ah oui c'est sublime Fracat, l'histoire c'est cette dame que tu vois dans l'extrait qui convoque un psychiatre renommé pour soigner sa nièce qu'elle dit folle. Elle l'a faite enfermer et voudrait qu'on pratique sur elle une lobotomie. Cela fait suite au décès du fils Sebastian, dont la nièce était très proche... 

Répondre en citant
Message Huit traitements psychiatriques à peine croyables 
J'aime beaucoup ce film aussi. Et ça me donne envie d'ouvrir un fil où réunir toutes les fictions (films, romans...) qui évoquent la psy


_________________
« Le bonheur n’est pas chose aisée. Il est difficile de le trouver en soi. Il est impossible de le trouver ailleurs. » N. de Chamfort
Répondre en citant
Message Huit traitements psychiatriques à peine croyables 
Traviata a écrit:

J'aime beaucoup ce film aussi. Et ça me donne envie d'ouvrir un fil où réunir toutes les fictions (films, romans...) qui évoquent la psy
Je suis d'accord, ça pourrait être intéressant

Message Huit traitements psychiatriques à peine croyables 


Montrer les messages depuis:
Répondre au sujet Page 1 sur 1
  


Portail | Index | Panneau d’administration | Creer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation