Questions Psy Index du Forum
S’enregistrerRechercherFAQMembresGroupesConnexion
Ce sujet est verrouillé; vous ne pouvez pas éditer les messages ou faire de réponses. Page 1 sur 2
Aller à la page: 1, 2  >
Du surpassement.
Auteur Message
Répondre en citant
Message Du surpassement. 
Avant tout, je vous préviens, ne me parlez surtout pas de Nietsche, je ne veux pas savoir, je l'aime pas.

Alors voilà, bonjour tout d'abord, et encore merci pour le site psy. Je ressens le besoin de réouvrir un sujet très problématique, en posant d'autres jalons que ceux habituellement invoqués : la pédophilie.

Je me suis toujours intéressé à tout un tas de trucs, et à un moment donné, je me suis rendu compte que certains trucs ne valaient pas la peine. Néanmoins, ce sujet de la pédophilie me tracasse outre-mesure, et assurément, il en vaut la peine.

C'est tellement facile de faire briller les yeux d'un petit être qui n'a pas vu grand-chose de la vie...C'est tellement valorisant de montrer à un(e) ignorant que, par exemple, on peut faire un feu avec une loupe, ou qu'on peut apprivoiser une pie, ou encore qu'on peut fabriquer un poste radio à gallène...

Souvent, j'ai remarqué, on parle de ce très grave trouble mental ( l'attirance sexuelle envers un(e) mineur ) en commençant par les très mauvais côtés. Attention, je ne dis pas qu'il y a de bons côtés, je dis juste qu'on peut aborder le sujet par de pas excessivement trop mauvais côtés. On commence toujours par dire : " oh là là, c'est ignoble, c'est monstrueux, rendez-vous compte, un(e) petit, immature et tout et tout, c'est vraiment pas bien, il faut faire une injection léthale au criminelle qui a osé spolier le sanctuaire, qui a perturbé un fragile équilibre.

Quid des publicités à caractère érotique ? Quid des leçons ineptes sur la sexualités au milieu des sarcasmes de collégiens dont les parents se démènent dans la crise économique ? Quid des traditions obsolètes qui placent le mariage sur un piedestal bancal ? Quid du renforcement des consciences dans la réalisation du désir ?

Est-ce qu'un jour l'espèce humaine comprendra que la vie a un caractère sacré ?

Je déplore tous les jours les sollicitations de mon environnement, qui me donnent envie de partager un amour pur et innocent dans un monde qui l'est de moins en moins.

De ce fait, pour pas m'égarer dans le propos, et aussi pour éviter de faire allusion à des gens dont la ressemblance serait fortuite, j'en reviens à ma petite personne, grain de sable roulé dans l'océan universel.

Il y a une véritable magie quelquepart. J'en ai fait l'expérience. Je m'explique. A une certaine époque, j'étais très chaste, et accessoirement très énervé. Je voyagais et je découvrais des endroits fabuleux où personne ne s'y serait attendu. Je traversais l'espace-temps à la recherche du pouvoir ultime. Je n'aurai jamais fait de mal à qui que ce soit sans connaissance de cause, et mon objectif n'était surement pas d'occasionner des désagréments à des inconnus ou des malheureux. J'en avais marre de la société et je suis presque arrivé à changer de dimension...Pour des "collaborateurs" de "l'ordre public", j'avais un comportement suspicieux, on m'a donc enfermé avec des "cas sociaux". On m'a donné un produit dont je ne saurai peut-être jamais si il régule ou s'il dérégule mes hormones. Le fait est qu'aujourd'hui je trouve que la plus belle chose sur cette planète de truands, c'est une petite fille.

Moi qui ai refusé d'être animateur de centres de vacances malgré qu'on me félicite de mon travail...Parce-que je pensais qu'au fond j'étais un mauvais exemple...Moi à qui une petite fille m'a déjà déclaré sa flamme et a qui j'ai répondu qu'elle ne savait pas ce qu'elle disait et que c'était pour l'heure une affaire de grandes personnes.

Ainsi donc, je tiens à avoir une pensée émue pour tous les parents qui pensent inconsciemment à leurs enfants quand ils font l'amour. Une pensée aussi à toutes les filles qui s'accrochent à leur enveloppe corporelle comme à un bien très précieux...Une pensée enfin envers le mauvais sort qui envenime toutes les situations, ce damné mauvais sort qui fait que la plupart du temps tout le monde s'embrouille et que rares sont ceux qui croient véritablement à l'amitié femme/homme...

Alors c'est la foire...

Pour ma part, quand je regarde une fille, je vois sa corpulence, ses manières, son style, son allure, son charme, et donc quelles seraient les améliorations à prodiguer, les défenses à renforcer, les erreurs à corriger. Mais la vie est rude, et autour de moi, lorsqu'une fille me plaît ( qu'elle soit malvoyante ou mal habillée, qu'elle soit boîteuse ou scarifiée ), et bien j'entend des remarques du genre " mate moi ce cul, quelle salope". Déplorable, lamentable, pitoyable. Et après on va se plaindre que son travail est saboté, et qu'il y a des femmes qui préfèrent se retrancher derrière leur homme.

Et on va se plaindre que des gens (homme ou femme, j'ai eu par exemple vent de l'histoire d'une mère qui se faisait lécher par son fils), après on va se plaindre que des gens trouvent un sens à leur vie dans l'acte charnel...

Pourquoi ? Le problème qui se pose est celui de "la valeur"...Valeur d'une expérience et d'une transmission de savoir ; valeur d'une relique, d'un trésor, d'un joyau ; valeur d'une proie, d'un fait d'arme ; valeur d'une mentalité défaillante qui cherche une philosophie hédoniste où rien n'a vraiment d'importance.

Quand je vois une petite soeur dévoilant ses plus beaux atours, j'ai peur, je me demande ce que deviendra notre espoir dans plusieurs siècles. Je ne comprend pas. Je cherche de ce fait encore la force et le pouvoir ultime pour vaincre la déchéance, pour réagir promptement et avec célérité au moindre des cris de détresse de cette petite soeur, et j'ai très très mal au fond de mon coeur.

En attendant la déculturation poursuit son oeuvre, l'uniformisation aussi. Je ne suis pas déterministe, mais putain, ah ça oui, je suis déterminé.


_________________
Un homme avertit en vaut deux
Message Publicité 
PublicitéSupprimer les publicités ?


Répondre en citant
Message Du surpassement. 
Bonjour "j'ai essayé pour v" (tu as essayé quoi ? pour qui ?)

Je te rassure je n'ai pas envie de parler philosophie ni poésie quand il est question de pédophilie. En réalité je ne vois aucune raison pour philosopher à ce sujet : c'est un crime. Et à mon sens on ne fait pas de grands effets philosophiques ou littéraires sur la mort (physique ou psychique) infligée à autrui, qui plus est quand il s'agit d'un enfant.


_________________
Penser c'est frôler le précipice, assumer le désespoir et la solitude [L.Adler Dans les pas d'Hannah Arendt]
Répondre en citant
Message Du surpassement. 



_________________
Je me mis enfin à réfléchir, c'est à dire à écouter plus fort.
( Samuel Beckett)
Répondre en citant
Message Du surpassement. 
Séverine a écrit:

Bonjour "j'ai essayé pour v" (tu as essayé quoi ? pour qui ?)

Je te rassure je n'ai pas envie de parler philosophie ni poésie quand il est question de pédophilie. En réalité je ne vois aucune raison pour philosopher à ce sujet : c'est un crime. Et à mon sens on ne fait pas de grands effets philosophiques ou littéraires sur la mort (physique ou psychique) infligée à autrui, qui plus est quand il s'agit d'un enfant.

J'aime la philosophie et je suis bien d'accord avec Séverine .


_________________
" Ne pensez-vous pas que j'aurais été beaucoup mieux traité si mes théories avaient contenu un plus grand pourcentage d'erreur et d'absurdité ?" S.Freud lettre à A.Einstein mai 1936
Répondre en citant
Message Du surpassement. 
Bonjour j'ai essayé pour voir

Bon.. je vois ton parcours mental par rapport à ce que tu dis. Mais juste une chose : ce qui à toi te semble un refuge "pur", ce qui à toi te semble une sorte de bouée de sauvetage dans un monde de truands... eh bien ce sera la "pure" atrocité pour un enfant.

La sexualité ou même le sentiment amoureux d'un enfant n'a rien à voir avec ce que c'est pour un adulte.

Pour un enfant, sérieux "j'ai essayé pour voir", un corps d'adulte ça pue et c'est dégueu.
Je me souviens petite fille devoir passer aux wc après des adultes et détester cela à cause de leur odeur.

En bref, on peut en tant que petite fille être amoureuse d'un adulte.

Mais cela est effectivement totalement chaste et si un jour tu devais franchir la limite, tu serais coupable de faire bcp de mal à un petit être.
Il faut absolument que tu réalises que ce que tu prends visiblement pour des "avances" de la part d'un enfant, n'ont rien à voir avec les avances que pourraient te faire une femme adulte. Et que répondre par une sexualisation adulte, ce n'est pas ce qui est attendu par l'enfant, au contraire.

Les jeunes filles, prépubère ou pubères, en montrant leurs "meilleurs atours" pour autant que l'on puisse avoir du désir pour un corps de petite fille s'adressent par ce comportement aux gens de leur âge et essaient de comprendre ces modifications dans leur corps, qui souvent est source d'angoisse ou au moins de perturbation. Quand une jeune adolescente fait des avances à son frère adulte, son beau-père ou son père, elle teste l'effet de son corps sur des personnes en qui elle a confiance qu'ils ne franchiront pas la limite. C'est juste quelque chose qu'elle essaie de comprendre. La place d'un adulte est de faire comme tu l'as fait apparemment : lui dire qu'elle est bien jolie et c'est tout.

Même si apparemment tu voudrais bien encore appartenir au monde des enfants perdus, être Peter Pan, tu es adulte maintenant et non le monde ne se pliera plus magiquement à tes souhaits. Ne fais pas subir à un enfant ta frustration de n'en être plus un.

Répondre en citant
Message Du surpassement. 
+ 1 Manamana, bien... vu 


_________________
Aussi longtemps que les ours n'auront pas leur historien, les récits de chasse tourneront toujours à la gloire du chasseur.
(proverbe africain, personnalisé)
Répondre en citant
Message Du surpassement. 
Merci !

-Je suis dégueu et je pue.

Oui d'accord, merci

-Je suis un peter pan d'opérette fantoche.

Oui d'accord merci.

-Ce n'est pas un sujet posé correctement, c'est une philosophie et une poésie inadéquats, repoussantes, criminelles.

Ah oui, d'accord, merci beaucoup.

-Soyons dans la perception d'un sentiment amoureux par l'expérimentation, le coup de foudre c'est pour les idiots, et bien évidemment, on aime quelqu'un par rapport à l'image qu'il renvoit de soi-même...

Ok, ok, merci bien.

-En bref, on voit très bien dans mes propositions de réflexion que le sujet est beaucoup trop délicat, d'ailleurs, ça se voit tout de suite, l'imbécile qui l'a écrit est gros sale vieux et moche, un pédophile invétéré et irratrappable.

Super ! Merci infiniment ! Vous inquiétez pas je me """ ce soir...Merci encore, merci mille fois.

-D'ailleurs, tout ce dont je suis capable avec un(e) jeune, c'est de lui infliger une solide correction...

Ouaaaiiis ! Super...Merci.

Celà dit vous avez bien raison. Laissons les enfants expérimenter entre eux l'apprentissage de la sorcellerie, et encourageons la joliesse des petites soeurs, puisque le rose c'est pour les filles, et le bleu...pour les vrais mecs bien équipés.  Salut ! A plus tout le monde !


_________________
Un homme avertit en vaut deux
Répondre en citant
Message Du surpassement. 
Pas de chance pour moi, ils ont parlé de Nietsche...Si si si, lisez bien, étudiez bien cette rhétorique fondée sur l'hypothèse nihiliste...Vraiment, ah mais vraiment, faut vraiment que j'achète le câble pour avoir enfin des bons documentaires...


_________________
Un homme avertit en vaut deux
Répondre en citant
Message Du surpassement. 
Ecoute "j'ai essayé pour voir"

Je ne pense pas t'avoir traité de "gros sale vieux et moche"

J'ai dit que pour les enfants, le corps adulte est répugnant dans sa nudité, tu es un adulte, une femme adulte ne réagira bien entendu pas de la même manière, comme un homme adulte ne sera à priori pas répugné par le corps d'une femme adulte.

Je suis une adulte. Pour un enfant moi aussi je suis dégueu et obscène si je ne respecte pas une certaine pudeur.


Je pense que tu as réellement un souci et qu'on peut en parler.

Seulement là la manière dont j'ai compris ton message, c'est qu'apparemment tu te sens ému par une ado ou pré-ado et que tu te mènes une guerre dans ta tête --> je crois que tu voudrais bien passer à l'acte, même si pour l'instant tu ne l'as (apparemment) pas fait.

Alors je ne vais certainement pas te donner raison, quelque soit d'autre part les faits de société dont tu proposes de débattre.., où la poésie dans ce type d'amour que tu voudrais nous faire voir. C'est bon, pas mal d'entre nous ont lu "Lolita"...

Perso je te propose "Ivre du vin perdu" de Mazneff. Bien que vue ta problématique, je me demandes quel effet cela aura sur toi. Mais "ivre du vin perdu" veut dire ce que ça veut dire... j'espère que tu le verras.

Ensuite, ne te sens pas insulté par la référence que je fais à Peter Pan : la toute-puissance de l'enfance, je t'assure que tu es pas le seul à avoir du mal à l'abandonner.

Seulement par exemple chez moi cela a produit un autre comportement et d'autres pulsions que les tiennes.
Dans un sens, j'ai de la chance.

"j'ai essayé pour voir", tu sais bien que passer à l'acte ferait beaucoup de mal à cette petite fille. Tu as le choix alors essaie de faire le bon.

Répondre en citant
Message Du surpassement. 
RRRiight ! Allons y pour Nietsche et Compagnie. (Je suis du 112e, radié des cadres pour avoir perdu un groupe feu et un groupe choc en côte-d'ivoire...)....

Premièrement, désolé d'avoir établi cette com avec une technique telle...(je m'adresse aux braves gens qui peuvent être interloqués par un tel sujet...). Je me sens mal, c'est vrai...Et vous aussi Mana One...Sinon vous auriez fait comme la plupart des psychopathes de bases, soit procéder à une exclusion indifférente et déshumanisée en bonne et due forme. Je ne le referai que lorsque je penserai que c'est important, parce-qu'à force de pêcher au gros au large, je vais finir par me faire dévorer par un prédateur avec mon hors-bord...

Je demande pardon très sincèrement au 112è. Je pleure souvent si vous saviez...

Je suis contre le thème de la toute-puissance. Si je veux abattre un agresseur d'un coup de pied à la tête; je le fais, et je n'aurai aucun remord. C'est la loi.

Je ne suis pas d'accord avec toi lorsque vous dîtes que la magie n'existe pas, nous(les humains), l'avons perdu, c'est différent. La magie appartient au Suprême Grand Maître. Il est parfaitement capable de me tuer si je commets un acte par trop répréhensible, et je l'en remercie pour le salut de mon âme. Songez y lorsque vous utiliserez une tronçonneuse volé à une entreprise concurrente lors de la nidification du printemps sur un domaine public.

Je ne suis pas d'accord avec toi lorsque tu dis que l'enfant est perturbé par sa croissance, au contraire, il n'attend que ça, et c'est bien justement là le problème. Songez y lorsque votre petit a peur parce-qu'il est trop faible ou qu'il ne sait pas répondre judicieusement à une situation de crise.

En somme, je pense que tu es quelqu'un de très très bien, mais que pour je ne sais quelle raison, ben...moi, non, ça passe pas, j'ai l'air d'un con-citoyen vil et mesquin, c'est bizarre, moi j'étais pas au courant...

C'est pas ce qu'on fait de mieux que de pratiquer des dharmas noirs, j'espère que ce n'est pas ton cas.

Bref, j'en reviens à mon sujet, soit faire de nos petites soeurs de puissantes sages et savantes, intrépides, téméraires, qui sauront se satisfaire de la vie tel que nous l'offre encore cette planète...de truands.

Bref, tu as raison, je suis tellement hors-circuit, que je rêve de faire l'amour à une jeune, et ça trouble mon sommeil outre-mesure. Et ça, tu l'as très bien compris puisque tu as eu la bonté de lire ce que j'ai dit (et pensé) dans mes messages antérieurs.

Le sujet qui me tourmente ne date pas d'hier, et je remercie d'ailleurs la psychiatrie de m'avoir replongé dans sa fange visqueuse, tandis que je rejoignais blanc comme un linge les esprits de la forêt. Combien de fois j'ai eu de graves soupçons, d'ailleurs dans ces forêts, à la vue de personnages étranges. Pour votre information, ceux qui m'acceuillent là-haut sont le chavalier blanc et le cerbère noir (très impressionant je dois dire, surtout quand l'immense cerbère vous renifle ). Ils m'ont dit : "passez...mais repartez, ne revenez que lorsque vous serez en bonne compagnie...".

Le sujet est celui-ci : comment faire lorsque les jeunes sont par trop valeureux pour leur âge ? Celà mène à des actions comiques mais pas très concluantes pour ces mêmes jeunes.

En clair, moi j'ai bien compris, vous inquiétez pas (d'ailleurs il me semble que je sois un maître d'assez bonne facture ). Mais quand c'est eux, là, eux...qui n'ont pas compris...Comment je fais ? Le truc est clair : l'atteinte de l'éveil et du détachement c'est pas donné à tout le monde...Moi je veux pas que les enfants me détestent alors que ce que je veux pour eux est peut-être étrange, mais par ma foi pas trop mauvais....Et oui, quand tu donnes pas à manger au tigre, et ben il te mange...

Encore merci de vous être penché sur mon cas.


_________________
Un homme avertit en vaut deux
Répondre en citant
Message Du surpassement. 
La magie n'existe pas en dehors du spectacle, point barre !
La magie force le lâcher-prise, on accepte de pas comprendre comment ça a marché. Tu peux vouloir connaître le secret du tour et copiner avec le magicien pour qu'il t'instruise. Résultat, tu ne seras plus émerveillé. Et tu pourras séduire à ton tour.. En symbole, le magicien est l'être le plus blasé de tous les êtres ! Désabusé ? Il croit être désiré alors que c'est son secret qui fascine. Il se prend pour son secret !
L'existence de la victime est une plaie. Heureusement, qui se referme grâce à l'amour et au savoir. Bon courage dans ton parcours, fais-toi aider et prends le temps de choisir la personne qui sera ton chevalier blanc. 

Répondre en citant
Message Du surpassement. 
D'accord, d'accord, toutoutdoudoudou, mais non mais non, toutoutdoudoudou

Nietsche, renietsche, et rererenietsche, arrêtez je flippe, y'a que moi qui suit pas au courant que je suis un gros débile ?

Mince alors...

Vous avez tous raison, sauf sur un point...Je suis pas un novice, je suis un maître, nuance...

Quant à la magie...Difficile de vivre en partant d'une origine jusqu'au futur, et inversement et réciproquement, difficile de ne pas saisir la moindre chance de se  faire valoir pour avoir plus d'argent, pour plus consommer, et pour plus...J'arrête, après c'est moi qui vais faire peur, même si c'est un peu le sujet.

Où est l'hypocrisie ? Où est Bryan ? Où est Gladys ? Là....ici...et puis là aussi, tiens regarde, fais attention ! Il y en a un derrière toi !

Ils sont partout...dans les buissons ! Sur les toits.

Pas de problème me direz vous, nous avons nos informateurs dans les services spéciaux de renseignement de l'aménagement du territoire...Mais il va falloir évoluer...Je me souviens de cette affaire privée qui a secouée l'opinion publique sur le plan instinctif et archaïque, en fait, l'enquêteur principal avait pris le parti de ne pas trop interférer pour le bien de l'enfant, un soir, deux agents extremement nerveux et très très efficaces avaient bien fait comprendre au malfaiteur qu'il avait intérêt à la jouer "cool", s'il ne voulait pas que la contrée soit à feu et à sang. Est-ce que c'est intelligible ? Est-ce que vous me comprenez ? Sans parent il fait quoi l'enfant ? D'ailleurs, parfois c'est encore plus intriqué et compliqué...

Deuxième point névralgique, on ne vit pas sereinement en se créant des mythes, ou bien des malédictions, ou encore des légendes...Ce n'est pas moi qui est écrit les Védas (indiens) et pourtant on y cause de l'arme atomique et des drônes et des guerrillas modernes (si on sait faire des exégèses et des extrapolations)....

Reste à s'entendre sur ce qui va "enchanter" nos enfants...La mort ? Non, c'est pas smart, revu et corrigé, c'est pas génial...Les sensations fortes ? Ch'ai pas, faut les calmer après...La science ? Super, donnez moi un engrais, un charbon et un produit nettoyant, on pourra enfin s'amuser à faire danser les taupes.(très difficile, les taupes ont une oreille interne complexe).

Naaann...Sans blagues, je veux du lait !

La magie, c'est justement ce dont on ne veux pas entendre parler parce-qu'au fond de nous-même on a pas compris un truc : plus fort que la malignité est la ruse...Ne perdez pas vos sentiments...

Ne perdez pas vos sentiments...Moi une petite elle peut me subjuguer et me laisser très perplexe, me montrer une étoile quand je règle mon télescope comme un brave cartésien portugais. Jamais je ne cesserai de vouloir encore mieux pour elle, et de me remettre en question si elle me dit : "ah non très cher, vous vous fourvoyâtes et vous fourrâtes le doigt dans l'oeil jusqu'aux métatarses."

Tant pis, elle m'a bien fait rire jaune, et je suis chaud bouillant comme la braise d'une tempête tropicale sur le lustre parfait d'un famas rigoureusement réglé au nanomètre près.

Bonne année...Comme dirait Issa, fils de youssouf : Momo, y m'a frappé sur la joue droite, et puis sur la joue gauche, j'ai rien dit, j'ai bon ? Ce à quoi Momo répondit : "t'inquiètes, on va inventer une molécule "super" qui va soigner ton acné, comme ça, la prochaine fois que tu le croises celui la, tu lui vendras des gants de fers pour sa main de velours..."ça a bien fait rire Ibrahim qui est retourné soigner ses papillons avec Sounia...


_________________
Un homme avertit en vaut deux
Répondre en citant
Message Du surpassement. 
Un enfant c'est un être impuissant : il peut être enlevé , tué , violé etc sans pouvoir résister comme peut le faire un adulte et encore pas toujours .
Il ne faut pas en faire un objet de jouissance pour se donner un sentiment de puissance en voulant l'asservir sexuellement .


_________________
" Ne pensez-vous pas que j'aurais été beaucoup mieux traité si mes théories avaient contenu un plus grand pourcentage d'erreur et d'absurdité ?" S.Freud lettre à A.Einstein mai 1936
Répondre en citant
Message Du surpassement. 
Tes élucubrations Peter Pan Casanova m'ont empêchée de bien dormir !

Il serait sûrement plus sage de ne pas répondre à tes provocations, car tout est provocations à commencer par le titre de la discussion, le choix de ton pseudo...

Ce serait plus sage mais il m'est impossible de ne pas redire que quelque soit le cas de figure c'est toujours à l'adulte d'être responsable. Prétendre le contraire c'est renverser les rôles et cela constitue déjà en soi une salissure pour l'enfant.

Besoin également de re-re-dire qu'un tel acte criminel marque à vie en profondeur,  a de graves répercussions sur la vie adulte et même sur la génération suivante.

Aussi halte à la provocation ! Sans doute est-il nécessaire pour toi d'intellectualiser ces fantasmes mais nous ne sommes pas tenus d'en être les témoins, cet espace publique est inapproprié et il y a des professionnels pour cela !


_________________
Je me mis enfin à réfléchir, c'est à dire à écouter plus fort.
( Samuel Beckett)
Répondre en citant
Message Du surpassement. 
Ecoute euh...Fracat.

Calme toi, c'est juste que tu sais pas lire. Et puis m'insulte pas. Moi ma gamine elle a douze ans et elle est plus intelligente que ton psychiatre.


_________________
Un homme avertit en vaut deux
Message Du surpassement. 


Montrer les messages depuis:
Ce sujet est verrouillé; vous ne pouvez pas éditer les messages ou faire de réponses. Page 1 sur 2
Aller à la page: 1, 2  >
  


Portail | Index | Panneau d’administration | Creer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation