Questions Psy Index du Forum
S’enregistrerRechercherFAQMembresGroupesConnexion
Répondre au sujet Page 1 sur 1
Chantages au Suicide : comment réagir ?
Auteur Message
Répondre en citant
Message Chantages au Suicide : comment réagir ? 
Voilou je me pose cette question vis-à-vis d'évènements rencontrés à répétition dans ma vie,
et surtout plus récemment sur la toile (et là qui ne s'adressaient pas à moi...)
Bref j'ai observé ce comportement et ce qu'il génère...

Je me demandais comment peut-on gérer cela
Surtout quand cela se passe sur un forum

Après au début avoir eu tendance à supplier la personne comme beaucoup le font dans ce cas
Aujourd'hui ce type de comportement aurait plutôt tendance à m'agacer
Je trouve que c'est égoïste et puéril
En somme cela me rend agressive vis-à-vis de la personne qui fait son chantage
Parce que je trouve que cela m'agresse

Donc heureusement que je ne suis plus inscrite sur les forum où je vois encore cela
Parce que je risquerais d'être tentée de faire une réponse un peu brusque

Bref : il y a mon histoire et donc mes réactions
--> je n'arrive pas à m'extraire du truc et me sens convoquée et agressée même quand cela ne me concerne pas.
Ca c'est mon souci, j'ai compris, faut que je m'abstienne, mais...

Quand même, j'aurais besoin de savoir
Y-a-t-il une "bonne" réponse ?
Faut-il être ferme ?
Renvoyer la personne a ses responsabilité et les ressources personnelles dont elle a su faire preuve ?
Ou l'ignorer totalement ?
Ou lui concéder les supplications et l'attention qu'elle demande ?

..

Message Publicité 
PublicitéSupprimer les publicités ?


Répondre en citant
Message Chantages au Suicide : comment réagir ? 
Je distinguerais dans la vie et sur la toile... Dans la vie, il faut pouvoir considérer la place de cette menace dans les relations réelles entre les deux personnes, au-delà de l'agressivité qui est toujours présente, et y répondre selon la latitude qu'implique la relation - et bien évidemment, s'il y a danger, en renvoyant vers les structures de soin.

Sur la toile, où a priori on ne se connait pas, ou peu ou mal, et où on est réduit à l'impuissance, c'est à la modération il me semble d'adopter une attitude ferme : en cas de menace de ce genre, mettre par exemple un message comportant les numéros d'urgence et fermer la discussion, bref faire en sorte que la menace ne pèse pas sur les lecteurs.


_________________
« Le bonheur n’est pas chose aisée. Il est difficile de le trouver en soi. Il est impossible de le trouver ailleurs. » N. de Chamfort
Répondre en citant
Message Chantages au Suicide : comment réagir ? 
Merci pour ta réponse Traviata
C'est bête j'aurais dû mettre cela dans le fil sur les forum, et me demande depuis que j'ai posté cela si j'avais pas déjà posé la question d'ailleurs : bref j'aurais dû faire une recherche.
Mais bon.
Le souci par rapport à la solution de la fermeture du topic étant qu'il faut que la modération soit présente au moment où ça se passe, que si le membre fait partie d'une petite "communauté" de membres réguliers qui se connaissent un peu cela peut dégénérer en bronca générale... bref compliqué quand même. Il y a toujours la solution du téléphone je suppose mais pfiou dans ce cas le modérateur se retrouve avec une sacrée responsabilité, surtout si il est pas formé pour cela....

En tous les cas pour moi cela plaide pour que les forum psy ne proposent pas de mp, c'est une première étape à mon avis pour protéger les membres de ce genre de situation - une des raisons pour lesquelles j'aime celui-ci.

...

Répondre en citant
Message Chantages au Suicide : comment réagir ? 
Non je n'ai pas souvenir que ce sujet ai déja été abordé. Je rejoins bien sûr Traviata sur ce qu'elle dit.
Manamana au sujet de ton questionnement sur les responsabilités que ça implique pour la modération, c'est une des raisons pour lesquelles je suis (de plus en plus, d'ailleurs) persuadée qu'une modération de forum "psy" se doit d'être "solide" (ce n'est pas le mot que je cherche mais je l'ai sur le bout du clavier et il ne veut pas venir....). Parce que quand on ouvre une maison destinée à des personnes particulièrement fragilisées, on ne peut à mon sens pas se permettre de leur demander de porter le fardeau d'autres personnes. Et encore moins de supporter les jeux de tordus de passage qui viennent se marrer en criant au loup... Et pour les mp, je suis tout à fait de ton avis, c'est un excellent moyen de manipuler, voire de sadiser quelqu'un en particulier, tout en gardant au grand jour un air angevin !


_________________
Penser c'est frôler le précipice, assumer le désespoir et la solitude [L.Adler Dans les pas d'Hannah Arendt]
Répondre en citant
Message Chantages au Suicide : comment réagir ? 
Suis bien d'accord avec vous les filles pour les MP, je trouve que c'est bien confortable de se dire que tous les échanges se font sur le devant de la scène.
bises du soir sourire


_________________
Je me mis enfin à réfléchir, c'est à dire à écouter plus fort.
( Samuel Beckett)
Répondre en citant
Message Chantages au Suicide : comment réagir ? 
fracat a écrit:
bises du soir sourire


Espoir sourire  Et bises du matin, entrain content
Ca sort tout seul, 'peut pas m'empêcher quand j'entends "du soir"


à toi aussi


_________________
Penser c'est frôler le précipice, assumer le désespoir et la solitude [L.Adler Dans les pas d'Hannah Arendt]
Répondre en citant
Message Chantages au Suicide : comment réagir ? 
 c'est une version optimiste
 des bises à la place des araignées et de l'entrain à la place du chagrin
ça me va Mr. Green


_________________
Je me mis enfin à réfléchir, c'est à dire à écouter plus fort.
( Samuel Beckett)
Répondre en citant
Message Chantages au Suicide : comment réagir ? 
ouip, elle est en forme sev pour deplacer les proverbes  content


biz de l'aprèm....c'est quoi la suite?


perso, vis à vis des mp, je comprends pas trop ce qui se passe ... je dois faire partie des naives qui se font saditiser (heuuu, c'est franchaiche?) derrière leur dos??? m'en fous !!!


bon, ok, chui parano Cool   , non !?


rebiz de l'aprèm


_________________
"Je crois qu’une majorité d’êtres sont plus intelligents dans leur jeune âge qu’ils ne le seront une fois éduqués." - Pierre EMMANUEL
Répondre en citant
Message Chantages au Suicide : comment réagir ? 
ben moi j'ai été un temps sur un forum où il y avait des mp et comme à l'époque c'était la toute première fois que je fréquentais des forum beh je savais pas forcément "reconnaître" ce qui se passait, je m'adaptais à la "culture" du forum, c'est à dire que je faisais comme tout le monde et me laissais influencer par les mouvements de panique lorsqu'un membre faisait notamment ce genre de chantage ou chantage à l'automutilation (très fréquent aussi), ou encore les provocations de la part de personnes anorexiques de ne plus manger ou de se faire vomir : bref les gens qui ressentent le besoin de dire à tout le monde qu'ils se font du mal pour générer je ne sais quelle réaction - enfin si je sais --> la réaction obtenue est forcément celle recherchée... l'inquiétude, l'attention générale, la peur, les implorations... et à cela la personne répondait en en rajoutant toujours une couche (coupé plus profondément, etc etc)... générant encore plus de panique...

Par mp j'ai eu de tout : des chantages au suicide, des argumentations sans fin pour la mort (que j'essayais tant bien que mal de contre-argumenter alors que bon c'est pas comme si personnellement j'avais une vision si merveilleuse de la vie), des gens qui affichaient une "double personnalité" (genre qui me répond "XX gentil est parti, je suis XX le méchant et je vais tuer XX le gentil " (et qui jouait à cela avec tout un groupe de membres complètement paniqués évidement vu le récit extrêmement détaillé d'horreur que soit disant XX le méchant faisait subir à XX le gentil), des gens qui m'appelaient à l'aide parce qu'ils étaient à bout à tenter d'aider et soutenir une personne par mp qui faisait du chantage au suicide, qui prétendaient que c'était la faute des autres membres - pour une parole de travers ou autre, ça y est c'était leur faute ils allaient se foutre en l'air... bref....

Quand je suis partie de ce premier forum, j'ai ensuite eu une longue période où je me suis tenue bien à distance, puis j'ai senti de nouveau l'envie de communiquer comme cela, j'ai essayé un autre très connu et très fréquenté... horreur et damnation... Même chose, même chantages, même agressivité incroyable... Tant que je pouvais rester "en surface" c'est à dire une anonyme sur le forum parmi les anonymes sans me sentir interpellée personnellement ça a été à peu près. Je me suis cassée de là vite fait quand j'ai reçu quelques mp d'un gars  - me suis rendue compte que je ne supportais plus ce mode de communication "caché" :  je me sentais agressée et qu'on me volait une part d'intimité que je ne voulais pas forcément offrir.

Répondre en citant
Message Chantages au Suicide : comment réagir ? 
euuuuuurck !!! l'horreur les coupures !!!

je comprends manamana, ta panique. j'ai eu aussi une fois sur msn, les dire d'un gars qui me disait vouloir se suicider... je savais pas quoi faire ! j'ai fini par couper les ponts avec lui ! (quand il a fini par ne pas se suicider )





_________________
"Je crois qu’une majorité d’êtres sont plus intelligents dans leur jeune âge qu’ils ne le seront une fois éduqués." - Pierre EMMANUEL
Répondre en citant
Message Chantages au Suicide : comment réagir ? 
Tu as bien fait de couper rapidement...

Ce qui est terrible aussi dans ce genre de comportement, c'est que nous, qui recevons ce genre de menaces et chantages, sommes interchangeables. C'est un comportement que ces personnes visiblement se sentent poussées à répéter avec qui-veut-bien-l'entendre et qui-veut-bien se laisser aspirer par ce "jeu". Un jour moi, un jour toi, peu importe, ce qui importe c'est les réactions et le jeu en lui-même avec la "satisfaction" sans doute que cela apporte à la personne qui le joue.

Le pire c'est que c'est un jeu où momentanément on peut avoir l'impression que nos personnes et nos mots ont une importance cruciale à ce moment là, et qu'on est amenés à croire qu'un "mot de travers" risque d'accélérer ou ralentir, éviter ou précipiter l'acte suicidaire : en somme, la survie ou la mort de cette personne se trouve soudainement pendue à nos lèvres, les mots qu'on choisit se transforment en armes dangereuses ou au contraire héroïques. Bref : les mots deviennent magiques.

Et c'est à la fois trop exaltant, trop tentant, et trop de responsabilité pour une seule personne que d'être celui ou celle dont les mots peuvent tuer ou sauver.

C'est quand même notable que le chantage au suicide donne à la fois pouvoir de vie ou de mort sur la personne, et qu'en même temps cette personne vous le reprend aussitôt en vous mettant sans cesse en échec.

Je pense que la virtualité permet d'autant plus cela du fait de l'absence de corps : cela permet de n'être que dans l'imaginaire. On sait bien comme les textes peuvent être interprétés de façon tellement diverses par celui qui les lit, en fonction de la ponctuation, du rythme, du vocabulaire, etc. Tout comme les avatars influencent souvent l'image que l'on se fait d'autrui - c'est bien pour cela que les émoticons existent : pour ajouter à une phrase une notion qu'on craint absente du texte que l'on a écrit.

Message Chantages au Suicide : comment réagir ? 


Montrer les messages depuis:
Répondre au sujet Page 1 sur 1
  


Index | Panneau d’administration | Creer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation