Questions Psy Index du Forum
S’enregistrerRechercherFAQMembresGroupesConnexion
Répondre au sujet Page 1 sur 2
Aller à la page: 1, 2  >
[TV] Hôpital psychiatrique : les abandonnés
Auteur Message
Répondre en citant
Message [TV] Hôpital psychiatrique : les abandonnés 
Les infiltrés - Hôpital psychiatrique : les abandonnés

En France, le nombre de consultations psychiatriques a doublé en 20 ans. La demande de soins psychiatriques n'a jamais été aussi grande. Pourtant, Le secteur irait mal. Avec 50 000 lits en moins sur les 20 dernières années, l'hôpital psychiatrique serait devenu un lieu de passage plus qu'un véritable centre de soins. Récemment, à Paris, Pau ou Grenoble, plusieurs faits divers dramatiques ont fait la une de la presse. Entre soins et enfermement, qu'en est-il de la prise en charge de ceux que l'on appelle les malades mentaux ? Personnel surchargé, défaut de formation, contentions abusives, surcharges médicamenteuses : enquête au coeur d'un établissement public. Pour débattre, David Pujadas recevra plusieurs psychiatres, soignants, directeurs d'hôpitaux, parlementaires, et proches de patients.

Demain Mardi 18 mai
De 22h15 à 23h45
France 2


_________________
Penser c'est frôler le précipice, assumer le désespoir et la solitude [L.Adler Dans les pas d'Hannah Arendt]
Message Publicité 
PublicitéSupprimer les publicités ?


Répondre en citant
Message [TV] Hôpital psychiatrique : les abandonnés 
Séverine a écrit:
Les infiltrés - Hôpital psychiatrique : les abandonnés

En France, le nombre de consultations psychiatriques a doublé en 20 ans. La demande de soins psychiatriques n'a jamais été aussi grande. Pourtant, Le secteur irait mal. Avec 50 000 lits en moins sur les 20 dernières années, l'hôpital psychiatrique serait devenu un lieu de passage plus qu'un véritable centre de soins. Récemment, à Paris, Pau ou Grenoble, plusieurs faits divers dramatiques ont fait la une de la presse. Entre soins et enfermement, qu'en est-il de la prise en charge de ceux que l'on appelle les malades mentaux ? Personnel surchargé, défaut de formation, contentions abusives, surcharges médicamenteuses : enquête au coeur d'un établissement public. Pour débattre, David Pujadas recevra plusieurs psychiatres, soignants, directeurs d'hôpitaux, parlementaires, et proches de patients.

Demain Mardi 18 mai
De 22h15 à 23h45
France 2
Ben pas de patients ? ce sont pourtant les principaux concernés...


_________________
Je me mis enfin à réfléchir, c'est à dire à écouter plus fort.
( Samuel Beckett)
Répondre en citant
Message [TV] Hôpital psychiatrique : les abandonnés 
Ha zut j'ai pas vu ...  Rolling Eyes  


_________________
" Ne pensez-vous pas que j'aurais été beaucoup mieux traité si mes théories avaient contenu un plus grand pourcentage d'erreur et d'absurdité ?" S.Freud lettre à A.Einstein mai 1936
Répondre en citant
Message [TV] Hôpital psychiatrique : les abandonnés 



_________________
"Ce que les hommes veulent en fait, ce n'est pas la connaissance, c'est la certitude."
Bertrand Russell
Visiter le site web du posteur
Répondre en citant
Message [TV] Hôpital psychiatrique : les abandonnés 
Je viens de regarder le début. J'ai pas pu continuer plus de 2 minutes.
Sujet présenté n'importe comment sous un angle racoleur : visages floutés, caméras cachées, infiltré au sein de l'hôpital.
Exemple de phrase qui m'a choquée : du personnel souvent patient, parfois affectueux... (bon chienchien le malade.. il va manger son su-sucre.)
Emploi du terme "malade mentaux", sans aucune finesse, ni aucune nuance...

Bref, ces 2 minutes m'ont plus effarées que renseignées.
Je suis dégouté que pour capter un maximum le public sur ces sujets, il faille faire dans le racolage et l'à peu près. Qu'il faille faire dans l'image choc faisant appel à l'émotion négative, au détriment de la patience du plan plus long qui fait appel à la réflexion.
Peut-être que ce genre d'émission n'a pas lieu d'être sur le service public. Peut-être que si elle n'avaient pas lieu d'être tout court, on ne s'en porterait pas plus mal.

Mon quart d'heure énervé. Evil or Very Mad

Répondre en citant
Message [TV] Hôpital psychiatrique : les abandonnés 
Je viens de regarder, que dire d'autre que  je suis mal  Sad
l'hôpital est malade, le soin est malade...
et les personnes souffrantes abandonnées, infantilisés et même maltraitées...
J'avais aussi regardé le reportage sur Ste Anne et il m'avait semblé évident que l'opinion était orientée car il manquait les éléments de contexte entre les plans qui se succédaient comme un montage, (des réactions de soignants ( aide-soignant ou infirmiers  ?je ne sais pas trop ,s'avéraient malgré tout effarantes) 
Mais là c'est une grande violence que l'on se prend en pleine figure.
 Est-il possible que ce soit  ainsi dans tous les hôpitaux psy ?
Quelqu'un a-t-il suivi le débat et pourrait en dire quelques mots ?

Je ne sais pas trop quoi penser de ce genre de reportage sinon que cela inspire de nouveau de la peur, la peur de la psychiatrie qui vient s'ajouter à la peur "du fou". Je me demande toujours comment les personnes non concernées par la maladie mentale peuvent recevoir ce genre de documentaire, si ce n'est de continuer à penser que tout ce qui touche à la psychiatrie est un monde à part, à maintenir à distance du reste de la société.
Je me dis aussi que cela doit être insupportable à regarder,  et Manu vient de nous le dire, pour les personnes souffrant de maladie mentale et tellement révoltant. Comment garder confiance dans le système de soins après avoir vu ces images choc ? Comment envisager de futures hospitalisations si le besoin venait à venir ? Comment ne pas être inquiets pour les proches ?

Et en même temps si l'hôpital va si mal, il faut bien que cela soit dénoncé...


_________________
Je me mis enfin à réfléchir, c'est à dire à écouter plus fort.
( Samuel Beckett)
Répondre en citant
Message [TV] Hôpital psychiatrique : les abandonnés 
J'ai arrêté c'est insupportable et lamentable ce reportage .  Confused


_________________
" Ne pensez-vous pas que j'aurais été beaucoup mieux traité si mes théories avaient contenu un plus grand pourcentage d'erreur et d'absurdité ?" S.Freud lettre à A.Einstein mai 1936
Répondre en citant
Message [TV] Hôpital psychiatrique : les abandonnés 
Bonsoir Fracat,

J'aurais du regarder un peu plus loin que les 2 premières minutes.. Ce matin quand j'ai vu ça j'étais dans un état d'esprit particulier, la forme m'énervait sans que j'ai pu juger du fond...
Finalement, dans le reportage il nous est plus demandé si l'hôpital fait son travail que de savoir si les patients sont tous de dangereuses personnes...
Je n'ai pas non plus vu le débat à la fin de l'émission.

A plus.

Répondre en citant
Message [TV] Hôpital psychiatrique : les abandonnés 
Du coup vous me faites peur j'ose pas regarder...  content

Non ben en fait c'est pas vous, c'est que je n'aime pas "les infiltrés" qui je trouve sont très très limite sur le plan de la déontologie journalistique.

Y'a des émissions comme ça que je peux pas m'empêcher de boycotter - dans un sens c'est bête parce que ça m'empêche de me faire une idée - comment critiquer ce qu'on a pas vu, et puis je me mets ainsi à l'abri de mettre de l'eau dans mon vin - mais à la lecture de vos réactions je sais pas finalement si le boycott est pas préférable...

Répondre en citant
Message [TV] Hôpital psychiatrique : les abandonnés 
Concernant "Les Infiltrés" en général, complètement d'accord avec toi Manamana.
Et pour le déferlement d'images chocs dans les documentaires consacrés à la psychiatrie ces derniers temps, sans la moindre réflexion ou pédagogie pour les accompagner, je suis, et d'autres avec moi, plutôt sceptique... On a pris la décision politique de ruiner la psychiatrie de secteur, jugée trop chère, et maintenant on exhibe, avec les montages adéquats, les dysfonctionnements que cette politique a pu induire dans certains établissements. Quand le secteur sera démantelé, bientôt sans doute, tout le monde sera supposé être content. Bien.

Comme je suis fatiguée, je n'ai pas envie de me relancer dans la description de ce qu'est - ou devait être - réellement le secteur, qui ne se résume pas à l'hôpital psychiatrique, loin de là. Mais ça n'intéresse visiblement personne chez les journalistes de faire une enquête sérieuse, et de voir par exemple pourquoi les hôpitaux de jours, les CATTP, etc., n'ont jamais été financés comme il était prévu qu'ils le soient (et c'est là que les activités thérapeutiques se mettent en place, pas à l'hôpital avec des patients en crise !). Pas grave, ils seront remplacés par des GEM et autres associations où ces activités seront proposées par des bénévoles retraités de la SNCF, ça les occupera et ils auront sûrement une approche des troubles psychotiques parfaitement appropriée.

Je suis aussi d'accord avec l'impact de ces images sur le public, sur les patients, et j'ai envie d'ajouter sur les soignants qui commencent à en avoir assez d'être montrés du doigt et pris pour des cons. Le résultat, au moins transitoire, est d'oser se dire à voix haute que l'on gagne bien mieux sa vie en libéral et que ceux qui affirment que "la psychiatrie, c'est fini" et qu'il faut faire autre chose plutôt que de se crever pour se faire traiter comme des chiens ont bien raison...


_________________
« Le bonheur n’est pas chose aisée. Il est difficile de le trouver en soi. Il est impossible de le trouver ailleurs. » N. de Chamfort
Répondre en citant
Message [TV] Hôpital psychiatrique : les abandonnés 
 
Citation:

Mais ça n'intéresse visiblement personne chez les journalistes de faire une enquête sérieuse



Ben le truc Traviata c'est que c'est pas forcément les journalistes que cela n'intéresse pas mais pour avoir vu de l'intérieur comment cela se passe dans les prod vis-à-vis des chaînes, de l'audience, et de la rémunération, c'est plutôt une question de cahier de charge - si tu veux faire réfléchir un peu, c'est jugé ennuyeux - et la "ménagère de moins de 50 ans est RÉELLEMENT prise pour une conne.
Si tu proposes pas des sujets "choc" ou simplifiés à l'extrême, tu es pas employé, tu fais pas tes heures pour les assedic spectacle, donc tu es forcé d'abandonner le métier.
Et personne ne part faire un doc sans avoir l'accord préalable avec une prod et donc une chaîne pour être assuré d'avoir un financement pour mener l'enquête à bien, louer le matos, payer les ingé son etc etc, faire le tournage, payer les billets si nécessaire etc etc. Question de sous, donc. Et de garantie que l'investissement en temps, en travail et en argent mènera au moins à une diffusion.

Dans la presse écrite, la rémunération est encore plus dure vue les ventes de journaux en baisse et la préférence pour les journaux gratuit où, faut le dire quand même, ce n'est pas du journalisme. L'investigation proprement dite, c'est quelque chose qui est extrêmement rarement financé - de mon point de vue ce ne sont pas les journalistes qui posent forcément problème, mais les chaînes et les rédactions.

Donc si vous voulez des infos correctes, faut ACHETER des journaux LORSQU'ILS présentent de bons articles.

Et boycotter les gratos quisont juste un support à pub.
Si plus personne les lisait, les publicitaires les financerait plus.
Et de toute façon vous n'y apprenez rien.

Point de vue télé, à mon avis pour les grandes chaînes c'est peine perdue ; y'a moyen éventuellement pour les HP, les soignants et les patients de refuser la diffusion (donc gaffe à ne pas signer sans réfléchir l'autorisation de diffusion), ou de négocier d'avoir le droit de refuser une diffusion après visionnage du documentaire monté. Et de porter plainte par la suite si des images non autorisées sont exploitées. Il doit y avoir moyen de contourner le coup du floutage.
Même si cela semble être contraire à la liberté de la presse, personnellement je trouve que si c'est pour faire de la merde, je ne vois pas où est la liberté, ni la presse dans tout ça.
Ou faire comme la neurologue ou ché plus qui suite à un des récents documentaires : répondre aux diffusions par des articles, etc etc.

Enfin bref, c'est pas sur les journalistes qu'il faut mettre la pression mais sur les médias.

Répondre en citant
Message [TV] Hôpital psychiatrique : les abandonnés 
Je n'ai pas pu voir le reportage encore, toujours pas racheté de télé et le son de l'ordi à régler (ce qui n'est pas gagné vu mes connaissances pointues en la matière...). Je me suis quand même demandé si dans ce reportage -comme leurs autres reportages que j'ai vu- les journalistes arrivaient avec leur caméra cachée pour "écouter" et filmer à leur insue l'intimité, le diagnostic, les difficultés des patients ? J'ai apercu dans le journal qu'il y avait un dépôt de plainte posé par l'HP contre l'émission et le journaliste, mais il n'était pas précisé le motif.


_________________
Penser c'est frôler le précipice, assumer le désespoir et la solitude [L.Adler Dans les pas d'Hannah Arendt]
Répondre en citant
Message [TV] Hôpital psychiatrique : les abandonnés 
Le centre hospitalier Robert Ballanger à Aulnay-sous-Bois (Seine-Saint-Denis) a annoncé mardi avoir déposé plainte contre France Télévisions et Capa, qui produit l'émission "Les infiltrés", dont un numéro tourné dans cet hôpital sera diffusé mardi soir sur France 2.
L'émission intitulée "Hôpital psychiatrique: les abandonnés", a été tournée dans le secteur psychiatrie du centre hospitalier Robert Ballanger en septembre pendant trois semaines en caméra cachée par un journaliste infiltré, qui s'est fait passer pour un stagiaire.
Une plainte a été déposée à Paris le 11 mai pour captation d'images, enregistrements de conversations téléphoniques irréguliers et atteinte au secret médical, a dit à l'AFP Me Jean-Louis Peru, avocat de l'hôpital. Elle vise le journaliste "infiltré", la société Capa et France Télévisions.
"Le droit à l'information dont se prévalent les sociétés France Télévision et Capa ne peuvent justifier de telles atteintes au respect dû aux patients", selon un communiqué du centre hospitalier, qui estime que l'émission "porte atteinte à l'image du service public hospitalier".
"Qui se souciera après la diffusion, des conséquences que présentera cette émission sur les malades et leur famille?", interroge le communiqué.
L'émission "présente les choses de manière sensationnelle, qui ne correspond pas à la réalité dans le service", selon Me Peru.
Le directeur de l'hôpital, Jean-Michel Toulouse, a découvert l'émission alors qu'il était invité sur le plateau de télévision, lors de l'enregistrement de l'émission, a encore déploré l'avocat.

http://www.lemonde.fr/depeches/2010/05/18/l-hopital-d-aulnay-sous-bois-port…


_________________
Je me mis enfin à réfléchir, c'est à dire à écouter plus fort.
( Samuel Beckett)
Répondre en citant
Message [TV] Hôpital psychiatrique : les abandonnés 
Moui, je pense à certaines personnes schizos que j'ai rencontrées, qui pensaient que des caméras les filmaient à leur insue... comment pouvoir expliquer après ce genre d'émission, que non non non ça ne se peut pas, ça correspond à un délire ?
Pour le respect du secret médical, c'est de la grande élégance également Confused


_________________
Penser c'est frôler le précipice, assumer le désespoir et la solitude [L.Adler Dans les pas d'Hannah Arendt]
Répondre en citant
Message [TV] Hôpital psychiatrique : les abandonnés 
On vous montre la réalité, vous refusez de la voir et vous la fuyez derrière le secret médical, c'est vraiment consternant... l'absence d'humanité va au delà des murs...


_________________
"Ce que les hommes veulent en fait, ce n'est pas la connaissance, c'est la certitude."
Bertrand Russell
Visiter le site web du posteur
Message [TV] Hôpital psychiatrique : les abandonnés 


Montrer les messages depuis:
Répondre au sujet Page 1 sur 2
Aller à la page: 1, 2  >
  


Portail | Index | Panneau d’administration | Creer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation