Questions Psy Index du Forum
S’enregistrerRechercherFAQMembresGroupesConnexion
Répondre au sujet Page 2 sur 2
Aller à la page: <  1, 2
[TV] Hôpital psychiatrique : les abandonnés
Auteur Message
Répondre en citant
Message [TV] Hôpital psychiatrique : les abandonnés 
Tu n'as pas le monopole du passage en HP Bipote, pas sûre que sur ce forum il y ai grand monde pour avoir besoin de leçons sur la réalité.

Si pour toi l'humanité consiste à montrer publiquement quelqu'un de faible, dépressif ou délirant, pour ma part, j'estime qu'il s'agit d'intimité qu'il est indécent d'étaler sur la place publique sans avoir pris la peine de demander leur avis aux personnes concernées.


_________________
Penser c'est frôler le précipice, assumer le désespoir et la solitude [L.Adler Dans les pas d'Hannah Arendt]
Message Publicité 
PublicitéSupprimer les publicités ?


Répondre en citant
Message [TV] Hôpital psychiatrique : les abandonnés 
Bonsoir, je suis tout à fait d'accord avec toi Séverine. L'autorisation Doit être demandée aux "temoins". Au nom de leur liberté, même si ils sont entre quatre murs...
A part ça je suis content, mon site avance . @ bientôt.


_________________
"La médecine a fait tellement de progrès que plus personne n'est en bonne santé"
Aldous Huxley
Visiter le site web du posteur
Répondre en citant
Message [TV] Hôpital psychiatrique : les abandonnés 
Séverine a écrit:
Tu n'as pas le monopole du passage en HP Bipote, pas sûre que sur ce forum il y ai grand monde pour avoir besoin de leçons sur la réalité.

Si pour toi l'humanité consiste à montrer publiquement quelqu'un de faible, dépressif ou délirant, pour ma part, j'estime qu'il s'agit d'intimité qu'il est indécent d'étaler sur la place publique sans avoir pris la peine de demander leur avis aux personnes concernées.


Où est ce que j'ai écrit que j'avais le monopole de quoique ce soit?

Accompagner un patient à la cafétéria, chez le coiffeur, consultation médicale de "quatre minutes", absence d'écoute des demandes des patients, médicaments distribués sans sécurité par un élève infirmier non habilité, manque d'attention aux problèmes somatiques des patients.. C'est l'intimité qu'il faut cacher?


_________________
"Ce que les hommes veulent en fait, ce n'est pas la connaissance, c'est la certitude."
Bertrand Russell
Visiter le site web du posteur
Répondre en citant
Message [TV] Hôpital psychiatrique : les abandonnés 
 
Citation:
On vous montre la réalité, vous refusez de la voir et vous la fuyez derrière le secret médical, c'est vraiment consternant... l'absence d'humanité va au delà des murs...


et après tu te permets de m'accuser de te juger toi ?

et qu'est-ce que tu ne comprends pas dans "respect du secret médical" et respect de l'intimité des personnes exhibées dans cette chose queje n'appellerais même pas "reportage"

et franchement, après de tels propos, tu ne vois pas pourquoi on trouve que tu crois avoir le monopole de la "Réalité" et du passage en HP ?

Tu trouves donc que c'est une bonne idée de filmer des gens à leur insu aux pires moments de leur vie ?

C'est cela que nous devons conclure ?

Pour illustrer TON propos (lequel d'ailleurs ?) la fin justifie les moyens ?

Tu veux parler d'humanité ?

Répondre en citant
Message [TV] Hôpital psychiatrique : les abandonnés 
Bonsoir mamamena,


Manamana a écrit:
 

et qu'est-ce que tu ne comprends pas dans "respect du secret médical" et respect de l'intimité des personnes exhibées dans cette chose queje n'appellerais même pas "reportage"

Puisque tu me poses la question et sans vouloir te contrarier si je vois un reportage de gens malheureux, ex: faim dans le monde, femme battue, camps nazis, vieux à l'hospice pédophilie,etc, j'ai du mal à comprendre que les seules choses qu'on puisse penser, c'est les droits de diffusion, le respect de l'intimité et le secret médical. C'est surement très important, je ne mets pas cela en doute mais voilà, moi je vois d'abord de la souffrance..
Manamana a écrit:

et franchement, après de tels propos, tu ne vois pas pourquoi on trouve que tu crois avoir le monopole de la "Réalité" et du passage en HP ?


j'ai parlé que vous refusiez de voir la réalité et du manque d'humanité, je revendique aucun monopole. A vous de m'éclairez si je me trompe?

Manamana a écrit:

Tu trouves donc que c'est une bonne idée de filmer des gens à leur insu aux pires moments de leur vie ?

L'émission des infiltrés pose un débat éthique au sein de leur profession, ce débat ne m'intéresse pas vraiment mais le sort de ces malheureux, oui.

Manamana a écrit:

C'est cela que nous devons conclure ?

Pour illustrer TON propos (lequel d'ailleurs ?) la fin justifie les moyens ?

Tu veux parler d'humanité ?


Suite au documentaire, il y a eu un débat

http://programmes.france2.fr/les-infiltres/saison-2/index-fr.php?page=accue…

Il aborde l'état général des services de psychiatrie, les mesures à prendre pour éviter que des patients en crise commettent des actes criminels et la création de nouvelles UMD. Ils ne font pas dans l'humanitaire non plus...

Voir aussi, libé

http://www.liberation.fr/societe/0101636069-la-tele-borderline-sur-la-folie


_________________
"Ce que les hommes veulent en fait, ce n'est pas la connaissance, c'est la certitude."
Bertrand Russell
Visiter le site web du posteur
Répondre en citant
Message [TV] Hôpital psychiatrique : les abandonnés 
Bonsoir à tous,

Je suis nouvelle sur ce lieu, je suis bipolaire, 4 fois hospitalisée pour dépression /mélancolie délirante entre autre.  Pour me présenter juste en quelques mots.

Je voudrais juste dire, que mon intimité a été bien mise à mal lors de certains séjours, j'aurais la pudeur de ne pas rentrer dans les détails. Notamment en secteur fermé, où j'ai été hospitalisée 2 fois 2 mois, mais même à un autre endroit en secteur ouvert  aussi, dans une moindre mesure certes. Intimité mise à mal bien plus qu'elle n'aurait été mise à mal par une caméra, et rétrospectivement, je vous avoue que j'aurais bien aimé qu'on filme parfois.

Dire qu'il ne faut pas filmer pour raison d'intimité, c'est comme si l'on disait qu'il ne faut pas filmer en prison pour respecter l'intimité des détenus... C'est juste une réaction épidermique j'avoue... 
 
Bien entendu, c'est une évidence, tous les endroits ne se valent pas. Mais pourquoi devrait-on faire l'omerta encore et encore sur le pire ? 

Personne n'a le monopole de la réalité et du passage en hp, mais en tout cas, je sais juste mon expérience, ainsi que mes co-hospitalisés de l'époque, tout comme pour avoir écouté et échangé avec d'autres patients hospitalisés à certains autres endroits : ça j'en suis sûre et certaine au moins. Maintenant que d'autres patients soient hospitalisés dans d'autres conditions, sûrement et heureusement. Mais est-ce une raison pour ne pas exposer y compris à la télévision, ce qui ne va pas et n'est pas un cas isolé non plus hélas ?

Maintenant, sur les questions de droit. Le droit à l'image des patients : je pense qu'ils (ou à défaut tuteur/curateur ou même famille) ont donné leur autorisation pour diffusion, si l'on lit, aucune plainte ne semble (semble !) avoir été déposée pour atteinte au droit à l'image. Qui se plaint là dedans ? L'hôpital un peu malmené semble-t-il... Ensuite une plainte n'est qu'une plainte, la justice n'a pas encore parlé. Tout le monde peut porter plainte contre tout le monde s'il veut. Je ne dis pas que ce soit ça non plus, l'hôpital doit avoir de bons avocats aussi...

La fin ne justifie surement pas les moyens,mais les moyens en l'occurrence ne me paraissent pas non plus être choquants en soit, au contraire, et c'est juste la réalité des choses en certains endroits qu'on y montre. Faut-il se boucher la vue ? Ne pas montrer la misère, la violence, les guerres, je suis un peu extrêmiste, mais si l'on pousse à l'extrême, ça peut donner ça... On est dans une démocratie, ceux qui ont été filmés ont probablement donné leur accord, ou on en entendra parler, alors..

Je démarre fort, mais c'est un sujet qui me tient à coeur aussi..

Répondre en citant
Message [TV] Hôpital psychiatrique : les abandonnés 
Je suis désolé pour toi coquelicot , déjà que je sais que lutter contre une pathologie psychique est difficile ... Sad


_________________
" Ne pensez-vous pas que j'aurais été beaucoup mieux traité si mes théories avaient contenu un plus grand pourcentage d'erreur et d'absurdité ?" S.Freud lettre à A.Einstein mai 1936
Répondre en citant
Message [TV] Hôpital psychiatrique : les abandonnés 
Bonsoir Coquelicot,

J'aurais pu apprécier ton message pour la modération dont tu fais preuve. Il y a néanmoins quelque chose qui me gêne, sans doute de l'ordre de l'honnêteté, dans le fait de sembler arriver tout à fait par hazard pour reprendre le discours de Bipote en oubliant de clarifier la raison de ton arrivée sur cette discussion : c'est précisément Bipote qui t'envoie ici.


_________________
Penser c'est frôler le précipice, assumer le désespoir et la solitude [L.Adler Dans les pas d'Hannah Arendt]
Répondre en citant
Message [TV] Hôpital psychiatrique : les abandonnés 
Bonjour Séverine,

Je ne vois pas ce qui relève de la malhonnêteté et peut être que je ne la saurais jamais comme la réponse à la question que je t'ai déjà posé précédemment.

"Ce qui trouble les hommes, ce ne sont pas les choses, mais les opinions qu'ils en ont. Par exemple, la mort n'est point un mal, car, si elle en était un, elle aurait paru telle à Socrate, mais l'opinion qu'on a que la mort est un mal, voilà le mal. Lors donc que nous sommes contrariés, troublés ou tristes, n'en accusons point d'autres que nous-mêmes, c'est-à-dire nos opinions"
Epictète

Juger moralement, ce n’est pas constater un fait, de même que comprendre n’est pas condamner.

Bipote a écrit:
Séverine a écrit:
Tu n'as pas le monopole du passage en HP Bipote, pas sûre que sur ce forum il y ai grand monde pour avoir besoin de leçons sur la réalité.

Si pour toi l'humanité consiste à montrer publiquement quelqu'un de faible, dépressif ou délirant, pour ma part, j'estime qu'il s'agit d'intimité qu'il est indécent d'étaler sur la place publique sans avoir pris la peine de demander leur avis aux personnes concernées.


Où est ce que j'ai écrit que j'avais le monopole de quoique ce soit?

Accompagner un patient à la cafétéria, chez le coiffeur, consultation médicale de "quatre minutes", absence d'écoute des demandes des patients, médicaments distribués sans sécurité par un élève infirmier non habilité, manque d'attention aux problèmes somatiques des patients.. C'est l'intimité qu'il faut cacher?



_________________
"Ce que les hommes veulent en fait, ce n'est pas la connaissance, c'est la certitude."
Bertrand Russell
Visiter le site web du posteur
Répondre en citant
Message [TV] Hôpital psychiatrique : les abandonnés 
Séverine a écrit:

Bonsoir Coquelicot,

J'aurais pu apprécier ton message pour la modération dont tu fais preuve. Il y a néanmoins quelque chose qui me gêne, sans doute de l'ordre de l'honnêteté, dans le fait de sembler arriver tout à fait par hazard pour reprendre le discours de Bipote en oubliant de clarifier la raison de ton arrivée sur cette discussion : c'est précisément Bipote qui t'envoie ici.

Coquelicot ce qui m'intéresse c'est : ton discours est-il sincère ? Si c'est le cas il a sa place sur le forum je pense mais pas si c'est malhonnête .


_________________
" Ne pensez-vous pas que j'aurais été beaucoup mieux traité si mes théories avaient contenu un plus grand pourcentage d'erreur et d'absurdité ?" S.Freud lettre à A.Einstein mai 1936
Répondre en citant
Message [TV] Hôpital psychiatrique : les abandonnés 
bonsoir Psychonaute,

Bien sûr que mon discours est sincère, ensuite je ne peux le prouver formellement bien sûr, on me croit ou pas... Mais on pourrait poser cette question à chacun, c'est pareil. Des gens malhonnêtes et insincères, ça existe sans doute hélas, pas une majorité surement heureusement. 

Ce sujet me tenant à coeur. Mais j'aurais surement l'occasion d'écrire ici sur d'autres thèmes qui m'interpelleraient.

Je suis une patiente, avec son vécu de patiente, avec un peu de "bouteille" maintenant malgré tout, en tant qu'usagère comme on dit parfois...

Répondre en citant
Message [TV] Hôpital psychiatrique : les abandonnés 
Je trouve dommage que cette discussion s'oriente sur la personnalité ou même les intentions des intervenants (je ne connais pas Bipote, je ne connais pas Coquelicot, mis à part le fait qu'ils sont administrateurs du forum des Bipotes).

il me semble que l'intérêt se trouve ailleurs.

Je reste perplexe face à ce qui nous a été montré de l'hôpital. même si ce n'est pas représentatif de l'ensemble du système de soins, même si cette représentation n'est pas objective, même si la réalité a été déformée ou amplifiée, il n'en reste pas moins qu'une part de vérité est présente là.

J'en retiens que certains services sont en grande difficulté et que des personnes malades reçoivent des soins de qualité très discutable. Il me paraît important que ce constat se fasse et qu'un travail de réflexion en équipe de professionnels, de patients, de proches de patient, s'organise.

Mais aussi, je déteste la façon dont ces reportages veulent nous amener à faire ce constat.

Je déteste que l'on prenne mes émotions en otage en faisant mine de vouloir me faire réfléchir.

Je déteste cette façon de jeter l'opprobre sur toute une profession et j'ai trop de gratitude envers les soignants, infirmiers et psy pour ne pas me sentir agressée par cette information mascarade.


 


_________________
Je me mis enfin à réfléchir, c'est à dire à écouter plus fort.
( Samuel Beckett)
Répondre en citant
Message [TV] Hôpital psychiatrique : les abandonnés 
Bonsoir Fracat,

Je lis ton intervention mesurée, et merci d'écrire qu'il est au moins dis-tu, "une part de vérité là dedans", que la qualité des soins reçus est discutable en certains endroits, ça soulage un peu de le lire.

Ensuite tu donnes ton ressenti personnel qui est respectable. Chacun peut recevoir cela de façon différente...  

Le mien est que des émissions comme celles-ci là sont très utiles, et ne jettent pas je pense l'opprobre sur toute une profession réunie. Il est ailleurs d'autres reportages sur cette chaine ou d'autres présentant bien d'autres aspects en psychiatrie, d'autres lieux, d'autres façons. Cependant que tout exposer en un seul reportage me parait de toute façon impossible, ou alors il faut faire une série fleuve... Mais je pourrais en citer, il me vient un reportage ancien sur la prise en charge à domicile d'urgences dans les Yvelines, très positif,  mais hélas encore très rare, mais d'autres aussi...

Ensuite, je suis sur ta ligne en ce sens qu'un reportage comme celui-ci est intéressant de mon opinion, et reflète une réalité je le maintiens, mais n'est surement pas à lui seul suffisant. Il ne faudrait pas seulement s'arrêter à un constat si c'est possible... Peut-être suis-je un peu utopiste mais qui sait ce genre de reportage peut à force faire bouger un peu l'ensemble lourd, qui patine. Pas pour rentrer en révolte contre tous les soignants réunis de France ! Mais pour dire, il faut faire quelque chose... Ce n'est plus possible des choses pareilles. Derrière ça, rappelons-nous bien, il est des personnes qui soufrent, l et qui tout de même auraient le droit à des soins de qualité, d'autant quand on sait combien coûte une journée d'hospitalisation ! Ca coûte très cher à la société, tout cela pour une qualité PARFOIS médiocre ou mauvaise/très mauvaise : ça n'a pas de sens. Alors travail de réflexion, surement.  

J'ai comme toi de la gratitude envers certains soignants, j'en ai rencontré que j'ai estimés plus qu'à la hauteur, et dont je me souviens avec beaucoup d'estime et de sympathie même. A preuve que ça se fait ! C'était tous des soignants humains, de bonne compétence et conscience professionnelle.  Mais certains autres, je l'écris tout net, j'ai été moins convaincue. Alors les raisons pour ces derniers peuvent être variées je suppose : peut-être personnel surchargé, insuffisamment formé, dans leur routine de service et de pensée, inattentifs, ne traitant pas vraiment les patients comme leurs égaux, manquant de qualités humaines et d'écoute, mauvais encadrement d'un service, etc...  Je ne sais pas lesquelles il faut retenir et j'imagine que ça dépend des cas aussi, mais je ne me sens pas agressée par de tels documentaires... 

Et puis il peut y avoir le reste aussi, les locaux parfois d'une vétusté à faire peur, le cadre qui manque souvent du moindre début de chaleur de toute façon, l'absence totale d'activités proposées à des patients qui s'ennuient la journée durant, activités qui peuvent pourtant avoir un certain caractère thérapeutique parfois, j'ai connu aussi par exemple une seule cabine téléphonique pour tout un hôpital, quand à espérer un kiosque à journaux et une cafétéria dans tous les hp comme on trouve dans la plupart des hôpitaux généraux, ne rêvons pas, pourtant tout ça participe au bien-être des patients aussi. Enfin bref. 

Répondre en citant
Message [TV] Hôpital psychiatrique : les abandonnés 
Je voulais surtout pas rebondir, mais donner le lien d'un article de Mediapart intéressant sur ce reportage.

Citation:
Bernard Durand, président de la Fédération d'aide à la santé mentale Croix Marine, réagit au reportage diffusé mardi soir sur France 2 dans l'émission «Les infiltrés», et tourné dans un service hospitalier de la région parisienne.



http://www.mediapart.fr/club/edition/contes-de-la-folie-ordinaire/article/2…

Pour moi, une réflexion en profondeur pas seulement sur l'aspect du manque de moyen et de la pauvreté de certains services de psy...

(Le site de la Fédération d'Aide à la Santé Mentale Croix-Marine :

http://www.croixmarine.com/fasm.html )

Répondre en citant
Message [TV] Hôpital psychiatrique : les abandonnés 
France télévision va faire une émission sur la schizophrénie sur la 5 avec michel Cymes et marina carrère d'encausse.
J'en parle ici car c'est encore vague mais elle passera en soirée, peut-être après la rentrée.

Et l'angle sera avant tout médical et surtout pas stigmatisant pour les malades. (au contraire, le but est de présenter la maladie sous un angle autre que sécuritaire)

Message [TV] Hôpital psychiatrique : les abandonnés 


Montrer les messages depuis:
Répondre au sujet Page 2 sur 2
Aller à la page: <  1, 2
  


Index | Panneau d’administration | Creer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation