Questions Psy Index du Forum
S’enregistrerRechercherFAQMembresGroupesConnexion
Répondre au sujet Page 1 sur 1
Les femmes face à l'alcool
Auteur Message
Répondre en citant
Message Les femmes face à l'alcool 
Les femmes face à l'alcool

Le Point, 28/05/2010
Anne Jeanblanc

De plus en plus de femmes, de tous âges et de tous milieux sociaux, tombent dans le piège de la dépendance à l'alcool. Et pourtant, ce sujet reste tabou. En y consacrant un livre*, le Dr Fatma Bouvet de la Maisonneuve veut devenir la porte-parole de ces "madames Tout-le-monde", en recherche d'emploi ou dans la vie active, secrétaires ou actrices, assistantes sociales ou cadres supérieurs, médecins ou retraitées, mariées ou divorcées, qui boivent, le plus souvent en cachette, le soir, en rentrant chez elles et cela dans l'indifférence générale. Pour ce médecin psychiatre, qui travaille à la consultation d'alcoologie pour femmes de l'hôpital Sainte-Anne à Paris, le piège de l'alcool est plus redoutable quand on est une femme. Et bien moins accepté socialement. Mais il est possible de s'en sortir.

Pour cette spécialiste, les victimes de cette maladie - car c'en est vraiment une - sont en général des femmes modernes, performantes, qui aspirent à réussir professionnellement tout en restant féminines et en étant de bonnes mères. "Hypersensibles, elles sont stressées, débordées, se sacrifiant pour les autres mais sans estime pour elles-mêmes", écrit-elle. L'alcool les aide dans un premier temps à ne pas craquer, mais il les asservit peu à peu. À travers les histoires de ses nombreuses patientes, elle explique, conseille et montre quels sont les efforts nécessaires pour sortir de l'enfer de la dépendance, pour retrouver peu à peu sa liberté et sa dignité.

Néanmoins, le Dr Bouvet de la Maisonneuve constate que de plus en plus de femmes exercent des métiers à risque pour l'alcool. Selon elle, ces derniers se sont progressivement féminisés comme le journalisme (!), les relations publiques, la publicité ou d'autres professions dans lesquelles la représentation joue un rôle et les "obligations" sont fréquentes. D'autres métiers favorisent aussi la consommation d'alcool parce qu'il est gratuit ou bon marché. Les serveuses de bar ou de clubs sont donc particulièrement exposées. Les médecins doivent tenir compte du contexte social dans lequel les femmes évoluent pour les aider en premier lieu à prendre conscience d'une éventuelle consommation excessive. Car tant qu'elles sont dans le déni, il est quasiment impossible d'agir efficacement.

Les Femmes face à l'alcool, éditions Odile Jacob, 192 pages, 19 euros

http://www.lepoint.fr/actualites-sciences-sante/2010-05-28/les-femmes-face-…


_________________
« Le bonheur n’est pas chose aisée. Il est difficile de le trouver en soi. Il est impossible de le trouver ailleurs. » N. de Chamfort
Message Publicité 
PublicitéSupprimer les publicités ?


Répondre en citant
Message Les femmes face à l'alcool 
oui c'est dingue : l'alcool coute aussi cher voir moins cher qu'un jus de fruits dans les bars !!! non mais hoooo!!!! on se moque de qui?!?!


_________________
"Je crois qu’une majorité d’êtres sont plus intelligents dans leur jeune âge qu’ils ne le seront une fois éduqués." - Pierre EMMANUEL
Répondre en citant
Message Les femmes face à l'alcool 
C'est marrant il y a peu je suis allé en soirée et je me suis fait brancher par 3 jeunes femmes qui buvaient pas mal .
C'est vrai que maintenant les femmes n'hésitent plus à boire , bon moi-même en soirée je bois pour me mettre en confiance , pour aller vers l'autre sexe autant l'avouer . Je connais beaucoup de garçons qui en font autant , mais je suis pas alcoolique .


_________________
" Ne pensez-vous pas que j'aurais été beaucoup mieux traité si mes théories avaient contenu un plus grand pourcentage d'erreur et d'absurdité ?" S.Freud lettre à A.Einstein mai 1936
Répondre en citant
Message Les femmes face à l'alcool 
LA FEMME QUI BOIT

Ne vous moquez jamais
De la femme qui boit !
D'ailleurs, elle ne boit pas,
Elle s'éponge le coeur
Pour tenter d'adoucir
Des blessures anciennes
Dont elle n'a souvenir
Que par bribes incertaines.

Si elle boit toute seule
C'est qu'elle s'est fabriquée
Une prison sans murs
Ni barreaux, ni fenêtres
Dont la porte est fermée
A double et triple tour
Et dont elle ne sait plus
Où elle a mis la clef.

Des heures durant elle boit,
De la bière au whisky
Du whisky à la bière
Elle se remplit d'alcool
Sans le moindre plaisir
Pour connaître l'ivresse
Qui seule peut effacer
La laideur de sa vie.

Quand l'alcool lui aura
Donné de fausses ailes
De fausses raisons de vivre
Et de fausses espérances
Elle remplira de larmes
Son verre déjà vide
Et se saoulera de pleurs
Ce vin au goût salé.

Après s'être enivrée
Et saoulée de tristesse
Il ne lui restera
Qu'a tendre un dernier verre
Pour le remplir de honte
Cette liqueur amère
Qui peut faire pire encore
Que tout l'alcool du monde.

Et toute honte bue,
Elle rentrera chez elle
Hideuse et titubante
Sous le regard moqueur
De ceux là et de celles
Qui la montrent du doigt
Mais qui ne savent rien
Du malheur de la vie.

Ne vous moquez jamais
De la femme qui boit !
Ne l'éclaboussez pas
De sourires méprisants !
Aidez-la simplement
A retrouvez sa clef
Pour qu'elle ouvre sa porte
Au vent de liberté.

Daniel Pasquier

Message Les femmes face à l'alcool 


Montrer les messages depuis:
Répondre au sujet Page 1 sur 1
  


Index | Panneau d’administration | Creer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation