Questions Psy Index du Forum
S’enregistrerRechercherFAQMembresGroupesConnexion
Répondre au sujet Page 1 sur 2
Aller à la page: 1, 2  >
partir un jour...
Auteur Message
Répondre en citant
Message partir un jour... 
Non non ce n'est pas encore l'heure des adieux 
En fait j'ouvre cette discussion car j'ai envie d'exprimer mon ressenti par rapport aux absences de longue durée de membres du forum.

Je comprends bien qu'il soit nécessaire de prendre parfois de la distance
 ( Manamana Jade , Tinou...),
je le fais moi-même régulièrement et d'autant plus si je viens de m'impliquer émotionnellement dans mes écrits.

Ce qui me trouble ce sont les absences qui durent, les membres réguliers qui disparaissent sans nous avoir dit "je pars, au revoir". C'est leur liberté bien sûr mais je ne peux pas m'empêcher de m'inquiéter pour eux, et là je pense en particulier à Iona et à Arianne...

(et où qu'il est Hermès ? )

Il est vrai qu'il peut y avoir différentes façons de fréquenter et même de concevoir ce lieu.
D'ailleurs dans le même ordre d'idée, je suis toujours étonnée quand une personne arrive sans dire bonjour et intervient dans une discussion déjà ouverte.

Les règles de civilité s'évaporent-elles avec le virtuel ?

Personnellement je ne vois pas pourquoi ce serait ainsi et cela ne l'est pas pour moi,
j'ai le même comportement ici que dans la vie

Enfin bref, si vous avez des nouvelles de Iona et d'Arianne...


_________________
Je me mis enfin à réfléchir, c'est à dire à écouter plus fort.
( Samuel Beckett)
Message Publicité 
PublicitéSupprimer les publicités ?


Répondre en citant
Message partir un jour... 
Par expérience, je me suis rendu compte que très peu de personnes investissent un forum internet comme lieu social où certaines règles (dire bonjour, merci et au revoir, s'intéresser a minima à autrui...) s'appliquent sur le même mode que dans la vie quotidienne... C'est une conception utilitaire qui prédomine me semble-t-il, plus sauvagement ou en tous cas de façon plus décomplexée que dans l'espace social, du fait sans doute de l'anonymat. Ceci pour les personnes qui viennent prendre une info, un conseil, ou qui viennent asséner leurs vérités...

Pour d'autres, c'est probablement un moyen pour ne pas se sentir prisonnier d'un espace, pouvoir aller et venir librement, sans avoir à rendre de compte à ce sujet. Ne pas dire qu'on s'en va, c'est alors se laisser une possibilité de revenir, ne pas couper définitivement le lien - garder un lieu de possible investissement, même si l'on ne s'en sert pas pour l'instant (et il est certain sous cet angle que les avis de "départ" sont dans la majorité des cas des mouvements agressifs). Ceci me paraît respectable, même si cela peut créer des inquiétudes chez les autres participants. J'essaye de mon côté de penser "pas de nouvelle, bonne nouvelle" et j'ai pu vérifier que c'était souvent pertinent - les personnes ont continué leur vie de façon suffisamment satisfaisante pour ne plus avoir besoin d'un forum psy. Il m'est arrivé en revanche dans d'autres cas, quand je craignais que la personne brusquement "disparue" n'aille vraiment mal, de prendre des nouvelles par mail - on m'a toujours répondu jusqu'à présent que tout allait bien, la personne s'étant distanciée d'internet et/ou ayant investi d'autres espaces, sur le web ou ailleurs...


_________________
« Le bonheur n’est pas chose aisée. Il est difficile de le trouver en soi. Il est impossible de le trouver ailleurs. » N. de Chamfort
Répondre en citant
Message partir un jour... 
Hello,

Si vous permettez que j'enfonce des portes ouvertes...(ou non...)
J'ai l'impression que l'ambiance qui se dégage d'un forum influe bcp sur la façon dont les nouveaux membres vont se comporter...
Sur certains forums comme le votre, se dégage une atmosphère de 'sanctuaire' (dans le bon sens du terme...) qu'il ne faut pas saccager...
Il y a également je trouve la notion de taille humaine ou non d'un forum qui joue énormément...
Avec le comportement agréable et accueillant (ou non) de l'équipe d'un forum.
Une sorte d'alchimie, d'émulation...
C'est peut-être pour cela qu'il faut être vigilant quant aux idiots ou trolls velus manipulateurs
Et poser les choses comme vous l'avez fait avec une charte claire et précise et des règles bien pensées et adaptées... ( oui bon j'en fait des tonnes mais bon moi j'aime bien questionpsy )

Répondre en citant
Message partir un jour... 
Coucou Traviata, Manu, Bonjour tous  sourire
A tes propos rassurants Traviata, je vais rajouter qu'au moins 99% de mes sujets d'inquiétude s'avèrent non fondés (j'exagère qu'un tout petit peu ),
alors bon oui d'accord pour le "pas de nouvelles, bonnes nouvelles".

Pour le reste, je suis d'accord Manu, les principes, le ton, "l'esprit" pourrait-on dire, d'un forum comptent pour beaucoup dans les comportements des membres. Encore leur faut-il prendre le temps ou avoir avoir l'envie de s'inscrire dans le cadre communautaire.
Rien n'y oblige, c'est la liberté de chacun et ça c'est bien.

Je te rejoins Traviata dans ce constat de pratiques multiples d'utilisation des forums et cela tient d'avantage à mon avis à la personnalité du forumeur et à son rapport au virtuel plutôt qu'à la charte (je crois que je n'ai jamais lu une charte avant de participer à un forum parce que tout simplement ce ne sont généralement que des rappels des codes de bonne conduite en société).

Du coup ce besoin d'ouvrir ce poste me fait de nouveau m'interroger sur le sens de ma participation au forum (ma participation à des forums en général en fait).
J'aime avant tout l'esprit communautaire, le partage...du coup si cette communauté est uniquement virtuelle, avec des liens aériens qui finissent par s'évaporer, peut-on encore parler de communauté ?
N'est-ce pas finalement mon esprit qui la fabrique cette communauté là ?
 et pourtant, pourtant nous sommes tous bien réels devant notre écran...
J'ai en tout cas la sensation de la pleine conscience de la présence de l'autre et je m'aperçois qu'au fond ça me fait flipper de réaliser que je ne suis qu'un être virtuel pour d'autres.

Bon suis pas loin du "to be or not to be" Mr. Green j'suis p'têtre en train de me faire des noeuds au cerveau
vous barbe pas trop j'espère ?


_________________
Je me mis enfin à réfléchir, c'est à dire à écouter plus fort.
( Samuel Beckett)
Répondre en citant
Message partir un jour... 
La pratique "communautaire", c'est aussi ma façon de fonctionner alors je crois bien te comprendre  J'ai été élevée dans cet esprit, maintenant je travaille en psychiatrie, dans des lieux qui se sont fondés et continuent à se penser dans la mouvance de la psychiatrie communautaire, et j'ai co-créé et continue à co-administrer un forum qui, j'espère, s'inscrit dans cette volonté. Néanmoins, depuis longtemps et partout, sur tous les plans, j'ai eu beaucoup à rabattre concernant cet idéal - nous sommes très peu, vraiment très peu, à le faire vivre désormais et nous exposons à des désillusions, pour ne pas dire des déceptions, quotidiennes. Y croire demeure pour moi du registre de la volonté, d'une pétition de principe, même si la réalité la questionne chaque jour.


_________________
« Le bonheur n’est pas chose aisée. Il est difficile de le trouver en soi. Il est impossible de le trouver ailleurs. » N. de Chamfort
Répondre en citant
Message partir un jour... 
Ca m'interpelle ce post que tu as ouvert Fracat.

Je me retrouve dans ta manière de voire l'utilisation d'un forum pour ce qui est de l'esprit communautaire. Je ne comprends pas trop, parce que ça ne correspond pas à ce que je suis, les départs soudains et les réapparitions tout aussi soudaines avant de nouveaux départs... mais j'ai appris aussi avec ce forum à accepter cette utilisation. Comme l'a dit Traviata, il nous est arrivé de nous inquiéter pour un membre soudainement disparu et de l'interpeller par mail, nous avons toujours eu une réponse dans le sens d'une nécessaire prise de distance, passagère ou un peu plus.

Et je rejoins également Traviata quand elle parle de désillusions. Sur ce forum j'ai rencontré des personnes formidables, heureusement. Il y en a et il y en a eu plusieurs. Et je me suis aussi aperçu à quel point la relation virtuelle est fragile, à quel point des personnes virtuelles se révélaient d'une réalité différente.


_________________
Penser c'est frôler le précipice, assumer le désespoir et la solitude [L.Adler Dans les pas d'Hannah Arendt]
Répondre en citant
Message partir un jour... 
ben oui c'est la vie,

on passe , on s'absente, on revient ect
pour l'instant je fais un break, je m'investie un peu plus dans ma psychothérapie car sinon je dis tout sur le forum et après je ne dis plus rien  à ma psy
mais je passe incognito de temps en temps



Répondre en citant
Message partir un jour... 
coucou à vous


moi, j'ai des pb d'internet quand je suis chez moi ... il faut que je me remue le popotin pour résoudre ça !! des fois ça marche, des fois, ça marche pas, et ça m'ennerve tellement que j'ouvre plus mon ordi pour ne pas fulminer et arracher la prise avec les dents


donc, fracat, pas d'inquiétude pour moi, je suis bien ici, avec cette ambiance qui y regne


_________________
"Je crois qu’une majorité d’êtres sont plus intelligents dans leur jeune âge qu’ils ne le seront une fois éduqués." - Pierre EMMANUEL
Répondre en citant
Message partir un jour... 
les filles et merci pour le coucou  sourire


_________________
Je me mis enfin à réfléchir, c'est à dire à écouter plus fort.
( Samuel Beckett)
Répondre en citant
Message partir un jour... 
Bonjour

Je trouve intéressant ce post sur les différentes manières d'utiliser un forum  donc voilà je m'incruste pour donner mon ressenti .

Pour moi, au départ il y a forcément une conception utilitaire . On arrive sur un forum pour y trouver des réponses à nos questions ( c'est sans doute pour ça que j'ai du mal à me présenter j'attends un peu de voir si je vais trouver ma place) . Après on y reste en fonction des liens que l'on tisse au fil des discussions et aussi et même surtout de ce que l'on peut apporter au forum ( ou plutôt de ce que l'on a l'impression d'apporter ) pour moi c'est ça qui permet de s'intégrer.

Pour les départs , je suis d'accord avec le fait que de dire au revoir , ça donne un caractère définitif  ( sur un autre forum où j'ai longuement participé je ne l'ai pas dit non plus car je n'avais pas envie d'y partir , c'est juste que peu à peu j'ai eu l'impression de tourner en rond , de plus rien amener aux discussions donc peu à peu je n'ai plus rien écrit . Ce qui ne m'empêche pas de prendre des nouvelles des personnes avec qui j'avais noué des liens). Je crois simplement que mon état d'esprit avait changé et que je ne me trouvai plus trop à ma place ( sans vraiment m'en rendre compte au départ). C'est comme dans la vie : on évolue et nos anciens liens se distendent. C'est un peu triste .

Répondre en citant
Message partir un jour... 
bonjour foudi


je te suis dans ton analyse, et je trouve ça triste aussi Sad  


_________________
"Je crois qu’une majorité d’êtres sont plus intelligents dans leur jeune âge qu’ils ne le seront une fois éduqués." - Pierre EMMANUEL
Répondre en citant
Message partir un jour... 
Coucou Foudi, coucou Jade  sourire
Dans "au revoir" il y a "revoir"

Pour moi tous les "au revoir" ne sont pas forcément tristes, même si très émouvants, ils peuvent être le signe d'un mieux, d'un nouveau départ.
Je me souviens avoir rédigé au moins par deux fois des messages de départ de forums familiers de longue date avec beaucoup de plaisir et d'émotions. J'ai fait cette démarche autant pour moi que pour les autres membres, peut-être même plus moi, pour marquer officiellement une nouvelle étape.
Sur un autre forum dont je suis partie en colère je suis revenue après un long silence seulement pour dresser mon bilan et demander ma désinscription. Là encore c'était plus une mise au point pour moi-même, pour me permettre de passer à autre chose.
Pour en revenir au sujet de départ c'est l'absence d'explications, le "coté porté disparu" qui est source pour moi d'inquiétudes, en dehors de cela je comprends très bien  et respecte pleinement tous les besoins de partir, de revenir, de s'éloigner et plus j'y réfléchis plus je me dis que cette inquiétude est mon problème à moi, chacun devant rester totalement libre de consommer son départ comme il l'entend.



_________________
Je me mis enfin à réfléchir, c'est à dire à écouter plus fort.
( Samuel Beckett)
Répondre en citant
Message partir un jour... 
Bonsoir Jade, bonsoir Fracat,

Oui c'est vrai que dans au revoir , il y a revoir mais ça suggère trop pour moi une disparition même momentanée ( la fin d'histoire), j'ai du mal avec ça y compris dans la "vraie" vie .
Cela dit je comprends que ça puisse inquiéter de partir sans une explication , enfin tout dépend du contexte .  Mais en cas d'inquiétude d'écrire un petit mot pour prendre des nouvelles , c'est une bonne idée (une partie  des personnes " portées disparues viennent lire les messages et peuvent du coup nous rassurer , comme Tinou  )

Répondre en citant
Message partir un jour... 
Traviata a écrit:

La pratique "communautaire", c'est aussi ma façon de fonctionner alors je crois bien te comprendre  J'ai été élevée dans cet esprit, maintenant je travaille en psychiatrie, dans des lieux qui se sont fondés et continuent à se penser dans la mouvance de la psychiatrie communautaire, et j'ai co-créé et continue à co-administrer un forum qui, j'espère, s'inscrit dans cette volonté. Néanmoins, depuis longtemps et partout, sur tous les plans, j'ai eu beaucoup à rabattre concernant cet idéal - nous sommes très peu, vraiment très peu, à le faire vivre désormais et nous exposons à des désillusions, pour ne pas dire des déceptions, quotidiennes. Y croire demeure pour moi du registre de la volonté, d'une pétition de principe, même si la réalité la questionne chaque jour.










J'ai plusieurs fois parlé de ton forum à ma psy Traviata et il m'a beaucoup aidé à me penser dans mon parcours bien que je sois suivi et par une bonne professionnelle .
Il m'a aussi aider à me sentir , moins seul , car une pathologie psychique isole très souvent , et je sais que les autres membres me comprennent et que je peux les comprendre .
J'aurais souhaité un peu plus d'hommes pour parler de certains problématiques disons plus masculines (virilité , rapport aux femmes) néanmoins ; mais bon la fierté masculine et la peur de parler même en anonymat demeure .
Ma psy m'a dit que c'était remarquable de ta part et celle de Séverine de consacrer du temps à des gens souffrants de troubles psychiques , gens avec des "problèmes" après vos boulots respectifs .

Alors oui , des liens se créent (je m'inquiète pas mal pour Manamana que j'aime bien , je déplore le départ de Minina dans des conditions d'hospitalisation  , j'ai vu aussi que le monsieur avec l'avatar de chat autrefois a tout d'un coup pété un plomb en vous traitant de "staliniennes" toi et Sèv (un comble!) bref on contrôle pas tout comme dans la vie , et ici il y a des gens qui se battent et avec courage et des émotions peuvent ressortir parfois infondées) - 
Sinon un bilan : je trouve injuste que certaines pathologies retentissent autant dans l'intégration sociale et professionnelle de certains membres , qui plus est intelligent(es) et courageux(ses) .
Je trouve la société actuelle déjà assez difficile , et elle l'est plus encore pour des personnes qui n'ont pas (plus) d'énergie , qui ont des phobies sociales et toute sortes de troubles invalidants .  Sad


_________________
" Ne pensez-vous pas que j'aurais été beaucoup mieux traité si mes théories avaient contenu un plus grand pourcentage d'erreur et d'absurdité ?" S.Freud lettre à A.Einstein mai 1936
Répondre en citant
Message partir un jour... 
Bossa nova a aussi disparu mais je pense qu'elle a beaucoup de travail . 


_________________
" Ne pensez-vous pas que j'aurais été beaucoup mieux traité si mes théories avaient contenu un plus grand pourcentage d'erreur et d'absurdité ?" S.Freud lettre à A.Einstein mai 1936
Message partir un jour... 


Montrer les messages depuis:
Répondre au sujet Page 1 sur 2
Aller à la page: 1, 2  >
  


Portail | Index | Panneau d’administration | Creer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation