Questions Psy Index du Forum
S’enregistrerRechercherFAQMembresGroupesConnexion
Répondre au sujet Page 1 sur 1
Peut-on guérir de la dépendance affective ?
Auteur Message
Répondre en citant
Message Peut-on guérir de la dépendance affective ? 
Bonjour à tous, que je lis de temps en temps...

La question ne me concerne pas moi directement, peut-être ai-je souffert de ce touble quand j'étais plus jeune, mais pas en ce moment, du moins je ne crois pas.
Je me la pose en fait pour mon ex-mari.

Pour résumer la situation en quelques mots, il sort passablement détruit d'une relation de trois ans avec une femme qui vient de le quitter et qui refuse dorénavant tout contact avec lui.

Cette femme était une manipulatrice, il a mis du temps à s'en persuader mais en a pris conscience depuis (pour donner une idée du personnage : elle a passé plusieurs années dans la scientologie...) Elle a rendu les relations extrêmement difficiles entre lui et moi alors que nous sommes obligés de nous concerter souvent pour l'éducation des enfants. Elle a malmené psychologiquement mes aînés, je n'entrerai pas dans les détails. Elle a tout fait pour me rendre mon statut de mère vivant seule avec ses enfants difficile financièrement.

Je sais que mon ex-mari n'est pas facile à vivre, j'ai souffert à ses côtés, mais elle a usé de son admiration pour elle en le dénigrant à l'extrême. Il est suivi depuis quelque temps par un psycholgue qui a souligné sa dépendance affective. Ce trouble se manifeste chez lui par un besoin d'être aimé, admiré, de "sauver" les autres au mépris de sa propre personnalité, de ses besoins fondamentaux. Je ressentais cela en vivant avec lui sans parvenir à le définir. Il l'a compris beaucoup mieux à travers cette nouvelle relation. J'en ai fait les frais indirectement, il m'a imposé des choix douloureux dans lesquels je ne le reconnaissais pas pendant notre divorce, je sais maintenant qu'elle tirait toutes les ficelles et qu'il était sous sa coupe.

Je précise que je tiens toutes ces analyses de lui-même, depuis qu'elle l'a quitté, il a un grand besoin de parler, de s'excuser de ce qu'il m'a fait endurer, de comprendre qu'est-ce qui dysfonctinne chez lui pour se mettre dans des situations pareilles. Je ne l'ai jamais vu aussi fragilisé. Il fondait de grands espoirs sur ce couple et est profondément déçu.

Comme c'est quelqu'un qui ne me laissera jamais indifférente, c'est le père de mes enfants, rôle qu'il assume très bien, je me demande dans quelle mesure on peut guérir de la dépendance affective, se reconstruire après une expérience aussi traumatisante.

Je vais bien pour ma part, même si beaucoup de révélations tardives me touchent énormément quand il se confie à moi ces derniers temps.

Message Publicité 
PublicitéSupprimer les publicités ?


Répondre en citant
Message Peut-on guérir de la dépendance affective ? 
Bonjour Iphigénie,

Iphigénie a écrit:
Ce trouble se manifeste chez lui par un besoin d'être aimé, admiré, de "sauver" les autres au mépris de sa propre personnalité, de ses besoins fondamentaux. Je ressentais cela en vivant avec lui sans parvenir à le définir. Il l'a compris beaucoup mieux à travers cette nouvelle relation.


C'est marrant cette différence de perception, j'ai souvenir que c'est à peu près de cette manière que tu le définissais déja, comme le sauveur qui cherche l'approbation générale. Peut-être le fait qu'il ai commencé un travail sur lui et qu'il soit capable de dire ces traits de caractère lui-même, te donne l'impression de valider ce que tu savais, ou entrevoyais déja ?

Pour la question de la dépendance affective, j'ai tendance à penser que ça pourrait très bien perdurer toute une vie sans poser plus de problème que ça. Il y a finalement plein de personnes dépendantes de ce que l'entourage leur renvoie, tant que l'entourage reste stable et de confiance, ça ne me semble finalement pas trop ennuyeux. L'ennui, c'est surtout qu'il est tombé sur quelqu'un qui a su habilement profiter de cette fragilité, et qu'il a pris conscience de sa propre vulnérabilité. Et que son amour-propre et son image de sauveur ont du en prendre un coup...

Pour ce qui est de "guérir", je ne sais pas trop ce qu'il en est. En revanche, le fait qu'il ai su chercher de l'aide auprès d'un psychologue me semble de bon augure. Il y aura sans doute un travail plus ou moins long, on n'échappe pas sans blessures à ce genre d'histoire, mais il a l'air d'avoir du soutien autour de lui.


_________________
Penser c'est frôler le précipice, assumer le désespoir et la solitude [L.Adler Dans les pas d'Hannah Arendt]
Répondre en citant
Message Peut-on guérir de la dépendance affective ? 
Merci Séverine, oui, je pense que ce que tu dis est très juste. Quand il m'a parlé du "diagnostic" de son psy, qu'il m'a décrit ce type de personnalité, je lui ai dit que je reconnaissais bien ce que j'avais connu de lui ( on n'a pas pu avoir de vraies discussions depuis deux ans parce que sa compagne en prenait ombrage...)

La nouveauté, c'est qu'il en prenne conscience et qu'il accepte de travailler dessus. Quand il vivait avec moi, je lui avais suggéré un suivi psy, ce qu'il refusait absolument. Dommage...

Répondre en citant
Message Peut-on guérir de la dépendance affective ? 
Bonjour... Ce sujet de "la dépendance affective", me pose questions... Qu'est ce que c'est, au juste?....

Peut -on vivre, sans reconnaissance ? sans se sentir aimé?...

Merci...
Labellie

Répondre en citant
Message Peut-on guérir de la dépendance affective ? 
Non, personne ne peut, mais chacun négocie de façon différente avec l'idée, ou la peur, de n'être pas aimé... et cela provoque des réactions particulières dans le cas de ce qu'on appelle "dépendance affective" - c'est le mot "dépendance" au sens fort qui est à prendre en considération ici, au sens toxicomaniaque d'un vide interne à combler.


_________________
« Le bonheur n’est pas chose aisée. Il est difficile de le trouver en soi. Il est impossible de le trouver ailleurs. » N. de Chamfort
Répondre en citant
Message Peut-on guérir de la dépendance affective ? 
Merci... de cette réponse... "Traviata"....

Mais... alors, ma question, mon questionnement est:.... n'a t'on pas constamment "un vide interne"?....

Merci... Labellie..

Répondre en citant
Message Peut-on guérir de la dépendance affective ? 
Eh bien... non !  C'est une expérience humaine normale, mais pas quand cette sensation est importante, constante et qu'elle pousse à toujours vouloir trouver un objet externe pour la pallier ou l'étouffer.


_________________
« Le bonheur n’est pas chose aisée. Il est difficile de le trouver en soi. Il est impossible de le trouver ailleurs. » N. de Chamfort
Message Peut-on guérir de la dépendance affective ? 


Montrer les messages depuis:
Répondre au sujet Page 1 sur 1
  


Index | Panneau d’administration | Creer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation