Questions Psy Index du Forum
S’enregistrerRechercherFAQMembresGroupesConnexion
Répondre au sujet Page 1 sur 1
Craintes irrationnelles
Auteur Message
Répondre en citant
Message Craintes irrationnelles 
Bonjour,

je suis nouvelle sur ce forum et c'est la première fois que je parle de mes problèmes. Le plus important est que je souffre d'un genre de phobie du cancer. Cela peut paraître étrange mais j'ai une peur panique et souvent irrationnelle du cancer. Je suis de ce fait assez hypocondriaque de nature mais concernant cette maladie c'est encore pire.
J'assimile chacun de mes maux à cette maladie, maux de tête un peu persistants, douleurs abdominales... et je n'arrive pas à me prendre en main et à me poser, essayer de me raisonner. Les seules personnes pouvant me rassurer temporairement sont mes parents, médecins. Mais je crains qu'à force de donner de fausses alertes mon cas ne devienne celui de la fille qui criait au loup Sad

Bien sur il y a un départ à cette "phobie". Quand j'avais 15ans ma meilleure amie de mon age a souffert d'un cancer mais heureusement de type bénin, sans métastases. On lui a retiré la tumeur bénigne et elle était guérie. Mais la même année, plusieurs membres ( agés je le précise ) de mon entourage ont décédé d'un cancer.
Depuis, et j'ai aujourd'hui 21ans, je suis en proie à de véritables crises d'angoisses dès que j'éprouve une douleur que je ne m'explique pas. J'ai bien conscience d'ennuyer mon entourage, que ce soient mes parents on mon petit ami qui se fatiguent de ne pouvoir me rassurer et me répéter 100fois la même chose.

J'aurais besoin de vos conseils car je ne sais que faire. Mes parents ne seront pas indéfiniment à mes côtés et je dois me prendre en main. Je crains de consulter car je me trouve bien jeune pour avoir déjà recours à un psychiatre. Mais si c'est la seule solution je m'y résoudrais. Merci d'avance pour vos réponses ^^

Message Publicité 
PublicitéSupprimer les publicités ?


Répondre en citant
Message Craintes irrationnelles 
Bonjour Kitty,


Kitty a écrit:
Je crains de consulter car je me trouve bien jeune pour avoir déjà recours à un psychiatre.


C'est quoi l'âge minimum pour consulter un psy ? D'ailleurs c'est amusant, parce qu'on entend aussi parfois "à l'âge que j'ai, c'est trop tard pour consulter un psy". C'est quoi la tranche d'âge idéale alors ?


Il n'y pas d'âge pour avoir envie de changer, pour vouloir se faire du bien.
C'est dommage de se torturer l'esprit pour des craintes que tu sais irrationnelles, alors qu'avec un soutien psy (-chologique ou -chiatrique) tu pourrais sans doute passer des moments plus paisibles et consacrer tes pensées à d'autres choses plus enrichissantes et plus plaisantes.


_________________
Penser c'est frôler le précipice, assumer le désespoir et la solitude [L.Adler Dans les pas d'Hannah Arendt]
Répondre en citant
Message Craintes irrationnelles 
Bonjour Kitty sourire
Il est vrai que l'argument "je crains de consulter car je me trouve bien jeune pour avoir déjà recours à un psychiatre" m'a fait sourire. Je crois bien que c'est la première fois que je l'entends d'ailleurs
C'est plus une question d'être prête qu'une question d'âge...
 Il est certain que ce n'est pas évident de franchir le premier pas vers un psy, mais si tes angoisses parasitent ou paralysent trop ton quotidien et que tu ressens le désir de changer cela, c'est probablement que tu te rapproches du bon moment pour toi.
Bon courage Kitty


_________________
Je me mis enfin à réfléchir, c'est à dire à écouter plus fort.
( Samuel Beckett)
Répondre en citant
Message Craintes irrationnelles 
Kitty a écrit:

Bonjour,

je suis nouvelle sur ce forum et c'est la première fois que je parle de mes problèmes. Le plus important est que je souffre d'un genre de phobie du cancer. Cela peut paraître étrange mais j'ai une peur panique et souvent irrationnelle du cancer. Je suis de ce fait assez hypocondriaque de nature mais concernant cette maladie c'est encore pire.
J'assimile chacun de mes maux à cette maladie, maux de tête un peu persistants, douleurs abdominales... et je n'arrive pas à me prendre en main et à me poser, essayer de me raisonner. Les seules personnes pouvant me rassurer temporairement sont mes parents, médecins. Mais je crains qu'à force de donner de fausses alertes mon cas ne devienne celui de la fille qui criait au loup Sad

Bien sur il y a un départ à cette "phobie". Quand j'avais 15ans ma meilleure amie de mon age a souffert d'un cancer mais heureusement de type bénin, sans métastases. On lui a retiré la tumeur bénigne et elle était guérie. Mais la même année, plusieurs membres ( agés je le précise ) de mon entourage ont décédé d'un cancer.
Depuis, et j'ai aujourd'hui 21ans, je suis en proie à de véritables crises d'angoisses dès que j'éprouve une douleur que je ne m'explique pas. J'ai bien conscience d'ennuyer mon entourage, que ce soient mes parents on mon petit ami qui se fatiguent de ne pouvoir me rassurer et me répéter 100fois la même chose.

J'aurais besoin de vos conseils car je ne sais que faire. Mes parents ne seront pas indéfiniment à mes côtés et je dois me prendre en main. Je crains de consulter car je me trouve bien jeune pour avoir déjà recours à un psychiatre. Mais si c'est la seule solution je m'y résoudrais. Merci d'avance pour vos réponses ^^
Plus on est jeune , plus le psychisme est souple , donc on peut faire du bon travail avec un psy .


_________________
" Ne pensez-vous pas que j'aurais été beaucoup mieux traité si mes théories avaient contenu un plus grand pourcentage d'erreur et d'absurdité ?" S.Freud lettre à A.Einstein mai 1936
Répondre en citant
Message Craintes irrationnelles 
Par rapport à la question de Kitty sur l'âge, je me suis posé la même question quand j'étais tout juste majeur (même s'il n'est pas question ici de comparer les difficultés)
Ma crainte se situait sans doute dans le rapport à la psychiatrie et ce qu'elle sous-entend de chose terribles comme l'internement etc. (mes symptômes étaient également d'ordre phobiques (et obsessionnels) )

Finalement je suis allé vers une psychologue car comme le rappelait Séverine sur une autre discussion, on peut avoir une vision différente de toutes ces spécialités/métiers qui touchent au psychisme.

Tout ça pour dire : il ne faut pas attendre d'être 'mangé' par ses 'démons' et que cela peut soulager d'en parler, tout simplement en premier lieu.
Et que la psychiatrie, surtout elle, n'est pas synonyme de folie, d'internement... Mais d'aide et de réponse aux souffrances.

Bon courage Kitty.

Répondre en citant
Message Craintes irrationnelles 
Bonjour !

Je vous remercie de vos réponses, je suis suivre vos conseils et sans doute me tourner vers un spécialiste avant que le problème ne devienne vraiment handicapant. Le plus dur va être d'en parler à mes proches mais ça ira.

Bonne journée à tous.

Message Craintes irrationnelles 


Montrer les messages depuis:
Répondre au sujet Page 1 sur 1
  


Portail | Index | Panneau d’administration | Creer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation