Questions Psy Index du Forum
S’enregistrerRechercherFAQMembresGroupesConnexion
Répondre au sujet Page 1 sur 1
Question Ethique sur un stage néonat et gynéco.
Auteur Message
Répondre en citant
Message Question Ethique sur un stage néonat et gynéco. 
Bonjour, 
je suis étudiante en Master et j'ai la possibilité d'effectuer un stage en alternance sur une période de 7 mois. Cependant nous avons appris avec mon conjoint il y a quelque jours que j'étais enceinte de 3 semaines, ce qui est une très bonne nouvelle pour nous.


Mais voilà, ma question porter sur la dimension Ethique. Je m'interroge sur le fait d'être enceinte dans un service qui concerne la périnatalité avec des problématiques de deuil périnatal, d'infertilité, etc. Ma grossesse pouvant être aisément camouflée au début sera évidente à la fin. Ethiquement est-ce vraiment envisageable ? Je me dis que les psychologues féminines de ces services doivent bien faire face à ce cas de figures, et cette lors de cette situations il peut se jouer des choses intéressantes, mais est ce que ça ne serait pas trop violent ?


Merci de votre réponse car je n'arrive pas a trancher.


Cordialement. 


Lucile 

Message Publicité 
PublicitéSupprimer les publicités ?


Répondre en citant
Message Question Ethique sur un stage néonat et gynéco. 
Bonjour,

Pour moi ça ne pose pas de problème que tu sois enceinte. Il y a seulement ton idée de le cacher, qui m'a parue étrange.
Les personnes que tu es amenée à recevoir, sont dans la souffrance du deuil mais à priori bien conscient qu'ils sont victimes d'un accident de la vie, et que d'autres bébés grandissent et naissent et vivent pendant qu'eux font le deuil de leur enfant.
Ce qui me semblerait problématique, c'est justement de faire comme si les bébés n'existaient plus, pour "protéger" ces personnes. La vie qui continue, c'est aussi se confronter dans le quotidien à la femme enceinte, à la mère de famille, et même à celles qui ne sont pas contentes parce qu'elles ont eu la "malchance" d'avoir un gosse.


_________________
Penser c'est frôler le précipice, assumer le désespoir et la solitude [L.Adler Dans les pas d'Hannah Arendt]
Répondre en citant
Message Question Ethique sur un stage néonat et gynéco. 
Merci de ta réponse. C'est une partie de la réflexion que je me suis faites en effet. Mais je me suis demandé si dans l'immédiat de l'évenement, c'est a dire pendant l'hospitalisation ça n'était pas "trop" violent. 
Je me suis mal exprimée pour la grossesse, je ne pensais pas la "cacher" volontairement mais je me suis dis que derrière une blouse blanche ample elle ne serait pas évidente dans un premier temps. 

Répondre en citant
Message Question Ethique sur un stage néonat et gynéco. 
Pour une psychologue, montrer une grossesse est toujours source de questionnements, quel que soit le lieu où elle travaille et la façon dont cela peut retentir sur ses relations avec ses patients. Il est certes normal que tu te poses particulièrement cette question concernant un stage en périnatalité, mais tu auras de toute façon à te la poser dans tous les lieux où tu interviendras. Je n'y vois personnellement pas d'obstacle majeur pour peu que, de ton côté, cette situation ait été bien pensée et ne te fragilise pas outre mesure, j'y vois même la possibilité de partages intéressants avec des patientes que cet état peut toucher plus particulièrement.
Pour les aspects tenant à l'envie, à l'agressivité, etc., que tu évoques (problèmes d'infertilité et de deuil), ce sont également des aspects auxquels tu seras quotidiennement confrontée dans ton travail - pour un patient qui va mal, à différents niveaux, la psycho qui va supposément bien et montre son épanouissement est toujours susceptible d'être un objet de haine. Tu es sensée être en mesure de travailler ces questions, mais il reste naturellement à savoir si tout cela n'est pas trop compliqué pour une stagiaire vivant une première grossesse - cela toi seule, avec de préférence l'aide d'un superviseur ou d'un thérapeute, peut être en mesure d'y répondre.


_________________
« Le bonheur n’est pas chose aisée. Il est difficile de le trouver en soi. Il est impossible de le trouver ailleurs. » N. de Chamfort
Répondre en citant
Message Réponse 
Bonjour,

Je suis d'accord avec Traviata. Je connais le problème de l'infertilité et la douleur la souffrance ne m'a jamais empêché d'être heureuse de  voir d'autres femmes, des amies et des collègues d'avoir ce bonheur là. Je suis  la premiÈre à être en maternité pour voir le petit bout de chou. Il est clair que cela renvoit à son propre manque mais effectivement la vie continue. Le fait que tu veuilles cacher me donne effectivement l'impression que tu veux plus te protèger toi que de protèger les patientes que tu vas rencontrer; cela ne concerne absolument pas la déontologie si tu la lis bien. LEs risques d'aggressivité des patients vis À vis de toi ou de ton bébé devenant visible sont minimes; les cas que tu vois dans les mauvais téléfilms ou les femmes sont prêtes À tuer pour avoir un enfant ne sont pas À généraliser et donne une image réduite des femmes soit d'un deuil réel d'un bb ou d'un enfant futur. Honnetement je ne m'y retrouves pas et je me sens plus aggressée par cette image fausse stéréotypée. Je ne connais pas ton âge mais je pense que tu as moins de 30 ans et  que c'est ton 1ier enfant. A mon avis et de ma perspective, je pense qu'il vaudrait mieux que tu changes de lieu de stage et de sujet.
Bonne continuation.

Message Question Ethique sur un stage néonat et gynéco. 


Montrer les messages depuis:
Répondre au sujet Page 1 sur 1
  


Index | Panneau d’administration | Creer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation