Questions Psy Index du Forum
S’enregistrerRechercherFAQMembresGroupesConnexion
Répondre au sujet Page 1 sur 2
Aller à la page: 1, 2  >
Excitation psychique
Auteur Message
Répondre en citant
Message Excitation psychique 
...



Dernière édition par manu__ le Dim 13 Jan 2013 - 12:48; édité 1 fois
Message Publicité 
PublicitéSupprimer les publicités ?


Répondre en citant
Message Excitation psychique 
Bonsoir Manu,
Ca ne m'évoque pas grand chose par rapport à mon vécu, je ne vois pas trop.
Mais je suppose que tu peux tout à fait aborder ce problème en thérapie


_________________
Penser c'est frôler le précipice, assumer le désespoir et la solitude [L.Adler Dans les pas d'Hannah Arendt]
Répondre en citant
Message Excitation psychique 
 Euh salut Manu, je pense avoir une petite idée sur cette "excitation intellectuelle", en lisant quelques articles sur les émotions, j'ai trouvé que chez certaines personnes "émotionnellement vulnérables", quand elles sont dans un état de colère, de choc, de tristesse... elles vont se diriger vers la recherche d'émotions "virtuelles". C'est à dire qu'au lieu de rechercher un plaisir réel ( le sport par exemple), leur esprit se dirige vers le plaisir virtuel: addiction (drogue, tabac, internet...), excitation intellectuelle qui donne ces ruminations, toutes ces idées qui se succèdent l'une derrière l'autre  et se répètent sans vouloir s'arrêter.
 L'une des "astuces" que votre spécialiste pourrait vous conseiller, est que vous écriviez sur une feuille chaque rumination mais que vous promettiez à votre cerveau d'y revenir plus tard. Répéter ceci à chaque rumination, et consacrer juste un petit moment dans la journée pour les relire et les résoudre (15 minutes c'est mieux que des heures).
 Mais je pense que l'une des solutions est qu'à ces moments-là, où l'esprit est trop excité, il faut songer à faire une activité plaisante ou reposante (sportive, artistique...).
 Ce phénomène est rencontré chez tout le monde, mais à degré variable. Par exemple, quand on se dispute avec quelqu'un, on commence à se dire après "j'aurais dû dire ça, j'aurais dû faire ça", bein cette excitation mentale c'est la même chose mais à un degré plus élevé.
 Donc qui dit esprit excité, dit émotions "blessées" .
 PS: Je dis ça, en me référant à mon expérience et mes lectures, je ne suis point spécialiste.


_________________
Un être humain= corps, esprit et âme...
Son équilibre= organique, psychique et spirituel...
Répondre en citant
Message Excitation psychique 
...



Dernière édition par manu__ le Dim 13 Jan 2013 - 12:48; édité 1 fois
Répondre en citant
Message Excitation psychique 
Coucou Manu

Comme tu m'as dit que tu es un peu obsessionnel (enfin je me souviens plus de tes termes exacts), tu peux essayer de voir cela sous l'angle de l'agressivité et du désir. C'est assez compliqué à accepter comme pensée quand il s'agit de soi-même parce que ça semble assez horrible (perso je me débats encore avec cela même si "intellectuellement" je comprends...) mais en fait c'est pas plus horrible qu'un bébé de 9 mois qui prend plaisir à foutre des baffes à sa maman ou lui tirer les cheveux

Répondre en citant
Message Excitation psychique 
...



Dernière édition par manu__ le Dim 13 Jan 2013 - 12:48; édité 1 fois
Répondre en citant
Message Excitation psychique 
Ben disons que j'ai essayé de réfléchir à la fonction de ce genre de pensées...
quand elles surgissent, pourquoi elles surgissent, qu'est-ce que je veux dire en fait, qu'est-ce que ça dit de ce que je veux.. ce genre de choses... j'avais par ex des pensées très agressives avec une sorte de jouissance mauvaise (Shadenfreude, en allemand) qui apparaissaient en présence de certaines personnes dans le métro. Bon je me suis posé la question pourquoi ces gens et pas d'autres.

comme tu l'exprimes là ça ressemble plutôt à un mécanisme de défense. Donc la question serait pas tant de l'idée ou l'image qui surgit, mais plutôt de l'affect qui a précédé son émergence. Et oui je pense qu'aborder cela en thérapie peut être très enrichissant.  Tu n'es pas forcément obligé de décrire exactement l'idée, juste le ressenti je pense.

Bon mais ... je suis pas sûre et certaine qu'on parle de la même chose, je crois que oui, ou quelque chose de similaire, mais je sais pas. Donc de toute façon le mieux est d'en parler avec ton psy évidemment...

Sinon ben elles sont simplement moins fréquentes maintenant... donc je gère mieux.

Répondre en citant
Message Excitation psychique 
 Re-salut, voici un des articles intéressants que j'avais lu sur le sujet, j'espère que ça vous apportera un plus:
 http://www.redpsy.com/infopsy/ivresse-qr.html
 Bon courage.


_________________
Un être humain= corps, esprit et âme...
Son équilibre= organique, psychique et spirituel...
Répondre en citant
Message Excitation psychique 
...



Dernière édition par manu__ le Dim 13 Jan 2013 - 12:48; édité 1 fois
Répondre en citant
Message Excitation psychique 
ouep j'ai repéré la frustration aussi chez moi  Mr. Green mais inversement aussi éventuellement, parfois, des envies d'être ci ou ça que je ne m'avouais pas, et pas forcément mauvaises en fait, juste que je m'autorisais pas ou trouvais vaines, et bon ça fini un peu en torture mentale quand même quand on essaie de stopper le truc (j'avais des phrases type "tais-toi", "ta gueule" qui surgissaient, ou "meurs", ou des images gores d'auto-agression tellement ça m'était insupportable, et ça faisait pas vraiment baisser l'espèce de méchante tension un peu folle...).

Très franchement je saurais pas te dire quoi faire pour gérer au moment où ça se produit, moi je marchais vite et j'essayais de pas penser mais bon remplacer "meurs" par "lalalalalala" c'est pas top non plus  Laughing

Je sais que le fait que j'ai réfléchi à cela sous l'angle précité ça m'a fait progresser, pour le reste je pense que c'est en partie le médoc et en partie la thérapie qui en est venu à bout.

Ah oui j'essayais de me concentrer sur mes sensations physiques, comme j'avais appris en sophro, mais ça a jamais trop trop marché pour moi. En cours de sophro si, mais dans des situations d'angoisse comme ça je pense pas que ça ait jamais vraiment marché, je crois même que par moment ça devenait partie de l'espèce de lutte pour éliminer les pensées.

Mais bon tu peux essayer de te concentrer sur ta respiration par exemple, mais pas comme avec les ruminations, faut que ce soit physique, enfin c'est compliqué lol.

EDIT : en fait le meilleur conseil que je puisse te donner dans ces moments là, c'est d'essayer de repérer ce qui génère + d'angoisse ou de tension, d'excitation, et de respirer en essayant d'en éviter l'usage... j'entends bien AU MOMENT où ça se produit.
Car par exemple les "tais toi" ou "pas penser pas penser pas penser" j'ai trouvé que chez moi ça augmentait le truc. Après je sais pas si tu as des mentisme (je crois que c'est comme ça que ça s'appelle). Certaines ruminations aussi. Enfin bref, en fonction de ton vécu et ton ressenti.
Je crois que c'est plus enrichissant d'y penser à tête reposée qu'en plein truc.

Répondre en citant
Message Excitation psychique 
...



Dernière édition par manu__ le Dim 13 Jan 2013 - 12:48; édité 1 fois
Répondre en citant
Message Excitation psychique 
 Je me permets de rajouter, car je pense comprendre de quoi vous parlez, même si j'ignore les pathologies de chacun d'entre vous. Au fait, face à cette excitation mentale, les ruminations, les obsessions, il ne faut pas résister, ça ne fait que l'accentuer (donc pas la peine de penser "tais-toi"). C'est comme si on était enfoui dans les sables mouvants et qu'on cherchait à en sortir, ça ne fait que nous enfoncer d'avantage (j'aime bien cet exemple donné par une amie).
 Par contre, il faudrait chercher à leur faire perdre leur valeur, à "leur faire croire qu'elles sont absurdes", en pensant "je m'en fiche" "on s'en fout", "je sais mais ça ne m'intéresse pas", à le chanter, en peu de temps, l'idée devrait disparaitre. Vous pouvez même le dire à haute voix Mr. Green .
 Sinon, les noter, ça marche aussi. Puis les discuter plus tard, voire les discuter chez le psy. Il faut aussi chercher à revenir au corps, aux émotions, car ce sont les émotions et sensations "négatives" qui sont derrière cette excitation mentale: angoisse, colère, frustration, nervosité... C'est pour ça que les exercices de respiration ou de relaxation marchent. Enfin, chacun ses méthodes et ses astuces. L'essentiel est de ne pas céder et de chercher les solutions. Bon courage surtout .
 


_________________
Un être humain= corps, esprit et âme...
Son équilibre= organique, psychique et spirituel...
Répondre en citant
Message Excitation psychique 
coucou tournesol

les "tais toi" etc sont des formes des tocs, des mentismes.
ce n'est pas que je les emploie exprès, c'est qu'ils surgissent

remplacer "tais-toi" par "on s'en fiche" est tout aussi absurde.

Répondre en citant
Message Excitation psychique 
...



Dernière édition par manu__ le Dim 13 Jan 2013 - 12:49; édité 1 fois
Répondre en citant
Message Excitation psychique 
"Excitation psychique", ça t'irait ?

Pour le "faire glisser", ce sont généralement les techniques de relaxation qui sont recommandées, avec des résultats variables. En TCC, on pratique le "stop pensée", mais je n'ai jamais eu de témoignage de patient à ce sujet, donc je ne peux pas en dire grand chose.


_________________
« Le bonheur n’est pas chose aisée. Il est difficile de le trouver en soi. Il est impossible de le trouver ailleurs. » N. de Chamfort
Message Excitation psychique 


Montrer les messages depuis:
Répondre au sujet Page 1 sur 2
Aller à la page: 1, 2  >
  


Index | Panneau d’administration | Creer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation