Questions Psy Index du Forum
S’enregistrerRechercherFAQMembresGroupesConnexion
Répondre au sujet Page 1 sur 1
Crises de colère et "parano" ingérables
Auteur Message
Répondre en citant
Message Crises de colère et "parano" ingérables 
Bonjour,

je me tourne vers vous car j'ai besoin de conseils sur ma situation actuelle. Mon conjoint est sujet à de violentes crises de colere, partant d'une parole maladroite qui le blesse enormement, ou d'une situation où il se sent desavantagé. Comme si un truc anodin le rendait dingue 
Il n'est jamais violent physiquement mais tres blessant dans ses paroles, en une logorhees de reproches ou il me dit responsable de tout son mal etre, qu il ne merite pas ça, et me prete des pensees que je nai pas ou je ferai tout pour lui pourir la vie, l eloigner de sa fille... Il me parle aussi d autres situations qui n ont rien a voir avec moi. D ou le terme de parano que j'utilise avec des pincettes, je ne suis pas medecin.
Des dizaines de fois j'ai essayé de le raisonner, rien n y fait, maintenant je n ose meme plus le regarder qd il est comme ça, pour essayer de me proteger comme je peux de ces horreurs. J arrive a men detacher, ms combien de fois jetais en larmes assise par terre et il continuait. Puis le soufflet retombe, il sexcuse...

Il est conscient de son probleme et me dit depuis plusieurs moi squ il souhaite aller consulter. Mais rien ne vient... Ces derniers temps les crises se sont rapprochees et intensifiees, si bien que je suis venue chez ma mere avec notre bebe (elle vit à 30 km). Il a compris que je ne pouvais pas continuer comme ça et a accepté que jai besoin de fuire ces crises. Mais bien sur il le vit tres mal ce qui au final conduit à une escalade de crises de plus en plus violentes, que ce soit quand on se voient tous les trois avec le bebe ou mm au telephone

Je ne sais plus comment lui parler, je sais qu il souffre enormement, ms cela commence a matteindre profondement et jai d eplus en plus peur de mecrouler d un coup et de ne plus pouvoir assurer pour notre fille.

Ce que je viens chercher surtout, ce sont des conseils sur vers qui me tourner pour lammener a consulter, comment essayer de le ramener à lui et surtout lui faire comprendre qu il n y aplus d alternative. J ai songe a moi meme me tourner vers un CMP pour en parler à un professionnel. Je me refuse à l ultimatum mais je ne vois plus de solutions, jai limpression d avoir tt essayé et surtout qu on est bloqués car je ne peux plus etre avec lui comme ça mais que le faity qu il soit plus souvent seul aggrave les crises.

Merci

Message Publicité 
PublicitéSupprimer les publicités ?


Répondre en citant
Message Crises de colère et "parano" ingérables 
Coucou Abiboudou et Bienvenue !

Je pense que c'est une bonne idée dans un premier temps de prendre toi rdv au CMP pour discuter de ce qu'il se passe, ne serait-ce que parce que tu sembles à bout. Et sur place, ils pourront certainement aussi te conseiller sur la manière d'agir...
En tout cas je pense que tu fais bien de te mettre à l'abri. Non seulement pour te protéger toi et ton bébé, mais aussi parce que visiblement, ça permet qu'il réalise un peu la gravité de la situation et de ses crises...

Bon courage en tout cas !

Répondre en citant
Message Crises de colère et "parano" ingérables 
Bonjour Abiboudou,

Ce qui me vient à l'esprit en te lisant, c'est que tu as affaire à un homme violent.
Et ce que je me demande : jusqu'où tu es prête à supporter ? et jusqu'où votre bébé peut assister à ces scènes ? parce que devoir se terrer chez la grand-mère, ce n'est pas une solution pour l'instant, ce n'est rien d'autre qu'un plan B faute de mieux.

Tu peux sans doute essayer de l'amener à consulter.
Mais tu dois surtout te préoccuper de te protéger toi, et de protéger votre enfant.


_________________
Penser c'est frôler le précipice, assumer le désespoir et la solitude [L.Adler Dans les pas d'Hannah Arendt]
Répondre en citant
Message Crises de colère et "parano" ingérables 
Bonjour, et merci de vos réponses.

Manamana, à bout oui et non. C'est vrai que ces tous derniers jours j'ai de plus en plus de mal a gerer la situation, je realise de plus en plus que je n'ai pas à vivre tout ça, je pense pas que ce soit egoiste, mais trop c est trop et le fait qu il ne fasse pas l effort d aller voir qqun pour que ca sarrange me rend encore plus desolee. Et bon je suis bien entouree, je me dis qu en CMP je prendrai probablement la place de qqun dont la souffrance est plus forte encore.

Séverine, tu as tout à fait raison sur le fait que ce n'est pas une solution. Je le decris moi meme en disant que je peux pas faire vivre ma fille à moitie chez mamie et moitié chez nous-elle-papa selon les jours...

Par contre, la qualification d'homme violent m interpelle parce que je n'ai jamais formulé ça comme tel. Il me terrorise pas parce que la bouffe est trop froide. Ca se declenche quand il ressent qqch contre lui. Ceci etant, c est vrai que ce que je vis, ce qu on vit, ben c est par definition violent. Je lui ai mm deja dit, ce à quoi il repondra tjs "tu sais pas ce que c est que la violence". En fait, il a ete maltraite par son pere depuis sa plus petite enfance, physiquement, et aussi denigre de ttes les manieres possibles. Encore une fois je veux pas jouer à la psy... mais c est evident qu il a ete detruit par ça. Donc ça aussi il le reconnait, il se rend compte que contrairement à ce qu il avait prevu, il ne peut se defaire tout ça et construire sa famille en faisant comme si tout allait bien.

Et moi j'ai du mal à me defaire de l'idee que je dois l'aider, sinon qui?

Répondre en citant
Message Crises de colère et "parano" ingérables 
Penser que tu peux l'aider, c'est malheureusement un piège. Tu peux le soutenir certes, mais lui seul peut décider de se faire aider par quelqu'un dont c'est le métier. S'il commence à comprendre qu'il a réellement un problème, et qu'il le relie à ce qu'il a vécu dans son enfance, c'est sans doute le bon moment pour entreprendre cette démarche.


_________________
« Le bonheur n’est pas chose aisée. Il est difficile de le trouver en soi. Il est impossible de le trouver ailleurs. » N. de Chamfort
Répondre en citant
Message Crises de colère et "parano" ingérables 
Bonsoir Traviata, et merci

oui bien sur par l'aider j'entends essayer de l'accompagner dans la demarche de consulter. Qd je lui reexplique qu il ne peut pas porter tout ça seul, que c est important pour lui, pour notre fille, ça finit souvent par "Oui je sais, je dois y aller, j'en ai pas envie mais besoin, je vais aller voir qqun ; mais tu as tes torts aussi, ça ne crée pas tous nos pb etc..." et la discussion d un moment calme redebouche souvent sur un moment dur. D ou mon impression d etre dans une impasse, il dit avoir pris la décision mais il n y a pas de suite.

Répondre en citant
Message Crises de colère et "parano" ingérables 
Bonjour abiboudou,

Peut-être que c'est le fait de voir un psy (terme avec psy) qui pose problème... ?
Un généraliste ne pourrait pas être un médiateur dans votre histoire ?
Ou alors un ami qui lui parlerait de ceci, un ami qu'il peut entendre, un homme par exemple  ?

(tu peux prendre mes conseils avec de grosses précautions... Je suis loin de connaître ce genre de situation...)

Répondre en citant
Message Crises de colère et "parano" ingérables 
 Abiboudou, vous ne voyez pas que vous n'avez pas trop le choix dans cette situation? C'est soit vous allez continuer à vivre celà en le faisant vivre à votre bébé? Soit vous prenez une décision radicale?.
 Si vous voulez faire quelque chose de concret pour votre couple et votre petite famille, profitez du prochain moment où votre conjoint se montrera partant pour consulter, prenez un rendez-vous. Au pire des cas, le jour "J", s'il refuse d'y aller, allez-y toute seule pour en parler avec un spécialiste, ça vous apportera certainement quelque chose. Et en rentrant, montrez-lui à quel point ça fait du bien d'en parler, qu'il n'y a aucune honte à se diriger vers une personne qualifiée pour vous aider à mieux communiquer et l'aider à mieux communiquer avec les autres...
 Le problème c'est que vous décrivez une grande souffrance, mais quand il s'agit de consulter, vous dites qu'elle n'est pas si grande que ça Shocked . Vous hésitez aussi à demander de l'aide. Il faudra trancher.
 Votre conjoint a vécu une grande souffrance dans son enfance, il a besoin d'être accompagné, mais ce n'est pas une raison pour qu'il fasse vivre une violence à son enfant, qu'il qualifie de violence moindre! Shocked  Et puis, ce qui est moindre aujourd'hui, ne le sera pas demain. D'ailleurs, vous confirmez que ses accès deviennent de plus en plus rapprochés.
 Bon bein, moi non plus, je ne suis pas spécialiste, mais j'ai voulu donner mon avis, parce que si ce n'est pas votre conjoint qui fait le premier pas, ayez le courage de le faire... Sinon, votre bébé sera le premier à en payer les frais, et vous aussi. Bon courage.
 


_________________
Un être humain= corps, esprit et âme...
Son équilibre= organique, psychique et spirituel...
Message Crises de colère et "parano" ingérables 


Montrer les messages depuis:
Répondre au sujet Page 1 sur 1
  


Index | Panneau d’administration | Creer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation