Questions Psy Index du Forum
S’enregistrerRechercherFAQMembresGroupesConnexion
Répondre au sujet Page 1 sur 1
Peur de l'abandon, crises, colères, reproches, angoisse...
Auteur Message
Répondre en citant
Message Peur de l'abandon, crises, colères, reproches, angoisse... 
Bonjour,


depuis quelques mois, les relations avec ma compagne sont de plus en plus conflictuelles. Déclenchées souvent sans raison véritable, et trop souvent amplifiée (déformée, imaginée, réalité mal interprétée), ces crises sont de plus en plus violentes, et me font peur (qu'un drame puisse arriver). 


Ma compagne a toujours évoqué une peur de l'abandon, et un besoin d'exister, d'un père absent, qui avait menacer de partir un jour.
Elle a toujours montré un côté jaloux également, et possessif. Mais c'est désormais devenu maladif, et sur-exagéré. 


Nos conflits me font fuir (et perdre ma libido), et le temps que je pourrais accorder à notre couple (ayant une activité professionnelle me prenant énormément de temps) se transforment en guerre permanente. 


Ma compagne fond en larme, hurle, se met en colère, m'empêche de partir, me frappe parfois... et fait toujours culpabiliser l'autre, avec d'éternelles reproches et une démarche agressive. 
Le harcèlement aussi fait partie du quotidien, avec une demande permanente de réassurance (que je suis incapable de combler)


Nous sommes pourtant très amoureux l'un de l'autre. Mais cette situation n'est plus vivable. 
Elle suit un thérapie, pour résoudre son manque affectif, mais j'en suis même à me demander si cela est vrai. 


Je ne sais plus quoi faire...

Que dois-je faire ? Comment l'aider ? Dois-je la quitter (avec toutes les menaces qu'elle me fait) ? Pourquoi ne me quitte t elle pas ? Est ce que cela arrive souvent ? Elle est jeune, est ce que ça va passer ? 


Vos conseils seront les bienvenus ! 
merci par avance


Nathan

Message Publicité 
PublicitéSupprimer les publicités ?


Répondre en citant
Message Peur de l'abandon, crises, colères, reproches, angoisse... 
Bonjour Nathanaël

D'abord, j'adore ce prénom ^^ (sais pas si c'est vraiment le tiens mais bon, j'aime bcp)

Ma mère était comme ça avec nous et avec mon père. Nous bah... on faisait comme on pouvait, et évidemment on marchait à fond, mon père lui se réfugiait dans le silence, ou alors répondait à voix basse que c'était pas vrai ses accusations, lui demandait de se clamer, des trucs comme ça. Finalement ma mère se faisait sa scène plus ou moins toute seule et mon père n'adhérait pas dans cet espèce d'exercice de la passion si on peut dire. Elle finissait toujours par aller faire un tour dehors, ce qui était très angoissant pour moi en tant qu'enfant, mais elle revenait toujours et visiblement cela la calmait.

Ma mère s'est calme avec l'âge, mais elle reste très susceptible et sensible. Donc un petit rien peut la faire fondre en larme, se sentir injustement accusée et dans ce cas elle s'isole pour pleurer et si on la trouve dans cet état elle va se justifier inlassablement contre ce dont elle croit qu'elle a été accusée (à tord ou à raison d'ailleurs).

Perso elle ne me fait plus trop ce genre de crise car j'ai réussi à trouver comment couper court, cela en étant très franche sur ce que cela ME faisait ressentir. En gros j'essaie de rester calme et ferme, et j'essaie de lui faire comprendre qu'autrui a le droit de ressentir ce qu'il ressent, qu'elle a un savoir à elle sur le monde et les autres, et que si on la contredit ou qu'on menace sa perception du monde, ce n'est que de la communication car nous aussi existons avec notre vision de monde et nos sentiments, que cela ne veut pas dire qu'on la rejette en entier, qu'on va la quitter ou je sais pas quoi. En fait j'ai l'impression que dans ces moments, tout se mélange pour elle entre son ressenti, ses peurs, et les autres, comme si elle ne voyait plus trop les limites des gens ni d'elle-même, de la réalité par rapport à ses angoisses et les choses qu'elle imagine. Donc j'essaie de la ramener tranquillement dans le réel,dans son réel à elle (sa consistance, qu'elle existe, mais moi aussi du coup) et j'essaie de lui donner par la conversation (elle a besoin de s'exprimer pour se sentir "liée") un moyen de sortir de l'état dans lequel elle est ou est sur le point de partir (un peu comme avec un enfant qui fait un caprice, plutôt que de le forcer à "se rendre", mieux vaut détourner son attention du sujet de polémique et prendre la décision à sa place).

Bref, mais j'ai des années d'exercice lol, et c'est ma mère, pas ma compagne.

Peut être que la solution c'est de voir si vous pouvez faire une thérapie de couple pour adresser ce problème, ou alors que tu consultes toi-même un psy (pas le sien à elle, un autre) pour te soutenir et t'aider à comprendre les enjeux. Car même avec quelqu'un qui ne va pas bien et l'exprime de cette manière, une relation c'est toujours deux personnes, donc ce serait pas mal que tu réfléchisses à la place que tu occupes dans ton couple, tes réactions, pourquoi tu réagis ainsi etc etc... 

Répondre en citant
Message Peur de l'abandon, crises, colères, reproches, angoisse... 
Merci bcp pour ce retour d'expérience. C'est très instructif. J'avais pensé à consulter moi-même, et mener une thérapie de couple. C'est ce que je vais faire. 
Il est temps, je pense, car ces crises qui étaient espacées de quelques semaines avant, se déroulent maintenant tous les deux jours... 



Les schémas systématiquement se répètent : contradiction, colère, déformation, agression, puis après quelques heures, demande de pardon, et pleures, tel un enfant victime, pour obtenir un rapprochement. 

J'espère pouvoir trouver une réponse. 


Merci encore. 

Message Peur de l'abandon, crises, colères, reproches, angoisse... 


Montrer les messages depuis:
Répondre au sujet Page 1 sur 1
  


Index | Panneau d’administration | Creer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation