Questions Psy Index du Forum
S’enregistrerRechercherFAQMembresGroupesConnexion
Répondre au sujet Page 1 sur 2
Aller à la page: 1, 2  >
Psychothérapie Vs Coaching
Auteur Message
Répondre en citant
Message Psychothérapie Vs Coaching 
Ce serait plus approprié qu'on en discute sur ce topic, pour commencer, voici un article sur ça (que je n'ai pas encore lu entièrement):
http://auriol.free.fr/psychanalyse/Coaching/difference-coaching-psychotherapie-051109.htm


_________________
Un être humain= corps, esprit et âme...
Son équilibre= organique, psychique et spirituel...
Message Publicité 
PublicitéSupprimer les publicités ?


Répondre en citant
Message Psychothérapie Vs Coaching 
Exxxxxxcellent choix de référence Mr. Green

Le coaching, c'est pour moi bien représenté par ce site : il s'agit ici du site d'un médecin psychiatre (ça c'est pas banal, ce sont plus souvent des "thérapeutes dûement diplômés de la célèbre école de Schmurtz les bains" que personne ne connait) qui guérit à force de parapsychologie, de "yogathérapie" et autre "psycho-machin-sonique" saupoudré d'un peu de mysticisme histoire de ne pouvoir remettre en cause le sérieux de la technique (enfin je remarque quand même que le propriétaire du site était théologien avant d'être psychiatre).
J'ai remarqué que plus les techniques de soin étaient fumeuses, plus le vocabulaire employé pour les désigner devenait obscur.

Bref, pour moi, tout ça c'est typique du coaching-enfumage à gogos


_________________
Penser c'est frôler le précipice, assumer le désespoir et la solitude [L.Adler Dans les pas d'Hannah Arendt]
Répondre en citant
Message Psychothérapie Vs Coaching 
Désolée, Tournesol, mais c'est vraiment n'importe quoi ce tableau mettant face à face psychothérapie et coaching - de deux choses l'une, ou le rédacteur est d'une mauvaise foi inquiétante ou il ne connait strictement rien à ce dont il parle...


_________________
« Le bonheur n’est pas chose aisée. Il est difficile de le trouver en soi. Il est impossible de le trouver ailleurs. » N. de Chamfort
Répondre en citant
Message Psychothérapie Vs Coaching 
Traviata a écrit:
Désolée, Tournesol, mais c'est vraiment n'importe quoi ce tableau mettant face à face psychothérapie et coaching - de deux choses l'une, ou le rédacteur est d'une mauvaise foi inquiétante ou il ne connait strictement rien à ce dont il parle...


Tu n'as pas à être désolée Traviata, j'ai bien dit que je n'avais pas encore lu l'article en entier, car justement je ne fais que commencer à chercher à comprendre. Il était tard hier soir, c'est pour celà que je n'ai pas pu finir mes recherches ni mes lectures.
Maintenant, si tu préfères (ainsi que les autres) qu'on évite les articles retrouvés sur internet, et qui sont en fait ma seule et unique référence pour le moment pour comprendre "psychothérapie et coaching". Je vais alors direct à mes questions.
Je sais qu'il y a des indications à la psychothérapie, pour lesquelles le coaching est INCAPABLE d'intervenir. Nous sommes d'accord sur ce point.

Mais je sais aussi qu'il y a des indications communes aux 2. Par exemple, il y a quelques années, les personnes souffrant de manque de confiance, de difficulté à parler en public... consultaient chez les psychothérapeutes. Une thérapie demandant bien évidemment beaucoup de temps, puisque souvent (peut-être toujours?), elle va piocher dans le passé, dans le pourquoi et le comment... Mais depuis quelques années, on a vu apparaitre des "professionnels" en coaching qui prétendent rémédier à ce type de problème en beaucoup moins de temps.
Ma question étant: Dans ces cas de figures (je parle bien des indications communes aux 2), quand doit-on indiquer la psychothérapie et quand doit-on indiquer le coaching? Le besoin du "patient" n'est-il pas nécessaire pour poser telle ou telle indication? Certains patients préfèrent parler de leur enfance, chercher à comprendre pourquoi ils sont comme ça... D'autres refusent de piocher dans leur passé et préfèrent qu'on coach les guide sur le chemin "avenir".
Je connais des personnes qui ont tellement bien évolué grâce à un coaching sérieux (alors qu'avec la thérapie, ça prenait trop de temps et ils semblaient s'enfoncer d'avantage dans leur souffrance). Je me demande si, dans certains cas, il n'est pas mieux d'aller vers l'avant sans trop chercher à comprendre ce qui s'est passé? Est-ce pour celà que des thérapeutes sont aussi coachs finalement?

Je ne fais que poser des questions. Je ne remets pas en cause la psychothérapie puisque moi-même je rêve d'étudier la psychothérapie ou la psychologie, mais les "promesses" que propose le coaching me surprennent parfois.
Eclairez-moi Mr. Green


_________________
Un être humain= corps, esprit et âme...
Son équilibre= organique, psychique et spirituel...
Répondre en citant
Message Psychothérapie Vs Coaching 
Séverine a écrit:
Exxxxxxcellent choix de référence Mr. Green

Le coaching, c'est pour moi bien représenté par ce site : il s'agit ici du site d'un médecin psychiatre (ça c'est pas banal, ce sont plus souvent des "thérapeutes dûement diplômés de la célèbre école de Schmurtz les bains" que personne ne connait) qui guérit à force de parapsychologie, de "yogathérapie" et autre "psycho-machin-sonique" saupoudré d'un peu de mysticisme histoire de ne pouvoir remettre en cause le sérieux de la technique (enfin je remarque quand même que le propriétaire du site était théologien avant d'être psychiatre).
J'ai remarqué que plus les techniques de soin étaient fumeuses, plus le vocabulaire employé pour les désigner devenait obscur.

Bref, pour moi, tout ça c'est typique du coaching-enfumage à gogos

Héhé tu m'as fait rire Séverine Mr. Green , je te promets que j'ai à peine lu le début de l'article Mr. Green .
Je vais le lire en entier pour mieux te comprendre. Et comme j'ai déjà dit, je n'ai pas vraiment de référence autre qu'internet pour cette rechercher, mais il est vrai que je remarque cette tendance à "sur-estimer" "sur-évaluer" le coaching, mais bon, je ne sais pas trop mais je veux savoir Mr. Green


_________________
Un être humain= corps, esprit et âme...
Son équilibre= organique, psychique et spirituel...
Répondre en citant
Message Psychothérapie Vs Coaching 
Tournesol a écrit:

Dans ces cas de figures (je parle bien des indications communes aux 2), quand doit-on indiquer la psychothérapie et quand doit-on indiquer le coaching? Le besoin du "patient" n'est-il pas nécessaire pour poser telle ou telle indication? Certains patients préfèrent parler de leur enfance, chercher à comprendre pourquoi ils sont comme ça... D'autres refusent de piocher dans leur passé et préfèrent qu'on coach les guide sur le chemin "avenir".
Je connais des personnes qui ont tellement bien évolué grâce à un coaching sérieux (alors qu'avec la thérapie, ça prenait trop de temps et ils semblaient s'enfoncer d'avantage dans leur souffrance). Je me demande si, dans certains cas, il n'est pas mieux d'aller vers l'avant sans trop chercher à comprendre ce qui s'est passé? Est-ce pour celà que des thérapeutes sont aussi coachs finalement?


Dans ces cas-là, je choisis toujours d'orienter le patient vers un collègue pratiquant les TCC (thérapies cognitivo-comportementales) - les praticiens formés à ces techniques disposent d'outils qui peuvent, jusqu'à un certain point, être comparés aux techniques de coaching et je suis alors sûre d'avoir affaire à des professionnels sérieusement formés (qui sont psychologue ou psychiatre, connaissent suffisamment la psychopathologie pour voir si leurs interventions sont adaptées, ont une pratique supervisée, etc.).


_________________
« Le bonheur n’est pas chose aisée. Il est difficile de le trouver en soi. Il est impossible de le trouver ailleurs. » N. de Chamfort
Répondre en citant
Message Psychothérapie Vs Coaching 
Traviata a écrit:
Dans ces cas-là, je choisis toujours d'orienter le patient vers un collègue pratiquant les TCC (thérapies cognitivo-comportementales) - les praticiens formés à ces techniques disposent d'outils qui peuvent, jusqu'à un certain point, être comparés aux techniques de coaching et je suis alors sûre d'avoir affaire à des professionnels sérieusement formés (qui sont psychologue ou psychiatre, connaissent suffisamment la psychopathologie pour voir si leurs interventions sont adaptées, ont une pratique supervisée, etc.).


Merci pour la réponse Traviata, j'avoue que moi qui suis dans le domaine médical, j'apprends encore des choses. Du coup, je comprends la perplexité d'un patient Marocain qui veut consulter et ne sait pas trop qui aller voir; j'ai fait une petite recherche et je retrouve un nouveau terme "coach en TCC" Mr. Green pratiqué par un psychiatre! En lisant sur la thérapie cognitive, elle est définie comme étant une technique de counseling! Ce terme "counseling" est très utilisé par les coachs! De quoi créer plein de confusions dans l'esprit dans gens.
Merci encore une fois, je devrais lire un peu plus pour mieux comprendre .


_________________
Un être humain= corps, esprit et âme...
Son équilibre= organique, psychique et spirituel...
Répondre en citant
Message Psychothérapie Vs Coaching 
Les principes peuvent être comparés - un psychothérapeute TCC va prendre quelqu'un pour un objectif précis, formaliser cet objectif sous une forme "contractuelle", en fixant le nombre de séances nécessaires et en précisant quel travail devra être effectué pour la séance suivante. C'est du travail sérieux quand la personne sort d'une bonne école et c'est beaucoup plus fiable qu'un coaching, je t'assure 
Si tu cherches des adresses pour tes patients, il y a deux personnes au Maroc qui ont été formées à l'AFTCC : http://www.aftcc.org/membres_liste.php?d=999&n=Pays%20%C9trangers Tu peux les contacter pour voir si elles sont susceptibles de te conseiller des collègues pas trop loin de ton secteur d'activité.


_________________
« Le bonheur n’est pas chose aisée. Il est difficile de le trouver en soi. Il est impossible de le trouver ailleurs. » N. de Chamfort
Répondre en citant
Message Psychothérapie Vs Coaching 
Traviata a écrit:
Les principes peuvent être comparés - un psychothérapeute TCC va prendre quelqu'un pour un objectif précis, formaliser cet objectif sous une forme "contractuelle", en fixant le nombre de séances nécessaires et en précisant quel travail devra être effectué pour la séance suivante. C'est du travail sérieux quand la personne sort d'une bonne école et c'est beaucoup plus fiable qu'un coaching, je t'assure 
Si tu cherches des adresses pour tes patients, il y a deux personnes au Maroc qui ont été formées à l'AFTCC : http://www.aftcc.org/membres_liste.php?d=999&n=Pays%20%C9trangers Tu peux les contacter pour voir si elles sont susceptibles de te conseiller des collègues pas trop loin de ton secteur d'activité.

Oh milles mercis Traviata (moi qui n'aime pas les bisous virtuels Mr. Green ).
J'étais justement entrain de lire des blogs de psy(-chiatres/-chothérapeutes) Marocains, dont certains formés à l'AFTCC.
Je remarque aussi que certains pratiquants de la TCC emploient le terme "développement personnel" dans leur CV. Une façon pour ces psychothérapeutes de dire que "la psychothérapie englobe ce que le coaching fait", "alors que le coaching n'englobe pas toutes les indications de la TCC".
Je suis d'accord qu'il vaut mieux un psychothérapeute bien formé qu'un coach +++++ .
C'est juste que je connais quelques cas de personnes qui ont été suivis par des thérapeutes qui ne maitrisent pas la TCC (ou qui sont formés à des méthodes psychothérapeutiques qui ne convenaient pas à ces personnes), ce qui a fait perdre beaucoup de temps à ces patients (peu ou pas d'amélioration, effet inverse). Et qu'en voyant leur évolution sous coaching, j'ai été très étonnée.
Mais c'est plus clair dans mon esprit maintenant (même en psychothérapie, il est question d'indication selon la méthode, de la formation du thérapeute...). Merci encore une fois Traviata, je suis entrain d'apprendre des choses nouvelles.


_________________
Un être humain= corps, esprit et âme...
Son équilibre= organique, psychique et spirituel...
Répondre en citant
Message Psychothérapie Vs Coaching 
Tiens je suis en train de lire cet article sur "agir/impossibilité d'agir"
À priori vous devriez accéder à l'article sans payer, mais je suis pas sûre car je me suis abonnée un année...
Imaginaire et Inconscient, c'est une revue de "rêve-éveillé" (analyse sous sorte d'hypnose à ce que j'ai compris...)

Jacques Arènes et Nathalie Sarthou-Lajus « Agir, impossibilité d'agir », Imaginaire & Inconscient 2/2005 (no 16), p. 119-128.
URL : www.cairn.info/revue-imaginaire-et-inconscient-2005-2-page-119.htm.
DOI : 10.3917/imin.016.0119.

Je crois que ça peut donner une idée des problèmes que peuvent rencontrer les différents thérapeutes par rapport à l'acte dans la cure, aussi par rapport au contexte actuel (vitesse, besoin de "fonctionner").

Donc d'une certaine manière je pense que ça peut enrichir votre débat sur le "coaching", si on voit ça comme une sorte de stimulation de l'individu pour l'enjoindre à passer à l'acte, presque dans l'urgence ;  les TCC, qui vont travailler sur une durée définie et sur un comportement défini, délimiter quelque chose à changer (et qui d'une certaine manière enjoint aussi à l'acte puisqu'il y a des exercices, dont des actes dirigés, avec une finalité bien précise) - donc le problème de l'intrusion lorsque la "passage à l'acte" est demandé par autrui et dirigé, voir exigé - et les thérapie plutôt analytiques où le passage à l'acte va évoquer plutôt un évitement ou un refoulement, peut être quelque chose de transférentiel, etc...

Pour moi, il y a des enjeux de rupture, de fuite dans l'acte, ainsi que d'intrusion....

Répondre en citant
Message Psychothérapie Vs Coaching 
Oui, il est accessible, et intéressant, merci Manamana.

J'adhère à ce qui est dit, mais je ne crois pas que cela oppose les approches psychanalytique et cognitive - dans tous les cas, il s'agit de remettre de la pensée dans l'acte.


_________________
« Le bonheur n’est pas chose aisée. Il est difficile de le trouver en soi. Il est impossible de le trouver ailleurs. » N. de Chamfort
Répondre en citant
Message Psychothérapie Vs Coaching 
Non je ne pense pas non plus que cela oppose, mais plutôt propose des chemins de pensées par rapport à l'acte et par rapport à la question de l'acte ou de l'incitation à l'acte d'une manière générale dans un contexte de soutien.

Par exemple quand est-ce que l'incitation à l'acte devient un passage à l'acte du thérapeute et du coach, et quand est-ce que ce passage à l'acte est trop violent pour celui qui recherche de l'aide, ou alors, quand est-ce que le passage à l'acte du thérapeute REMPLACE la possibilité d'action du patient, ce qui présuppose un besoin "pour toujours" d'avoir à ses côtés quelqu'un qui désire à sa place.... quand est-ce que l'on finit par tomber dans une dynamique sado-masochiste, même consentie, avec le sadisme du coach satisfaisant le masochisme du coaché.....

À l'inverse, quand est-ce qu'un tel "passage à l'acte" du thérapeute, sorte de pédagogie, peut devenir nécessaire pour remettre de la créativité dans la cure, sortir d'un status quo mortifère.... etc

Enfin pleins de questions que je trouve intéressantes sourire

Répondre en citant
Message Psychothérapie Vs Coaching 
Il ne devrait pas y avoir "passage à l'acte" du thérapeute (si tu entends "passage à l'acte" selon sa stricte définition psychanalytique) - la formation et la maîtrise des motions contre-transférentielles sont là pour prévenir ce genre de problème. Si on se sent (ce qui arrive) l'envie de dire au patient "tu vas te bouger le c. oui ?", on s'en sert pour comprendre ce qu'il nous fait vivre, ce qu'il vit, et comment on peut utiliser tout ça dans la thérapie, on ne le lui dit évidemment pas. Je pense en revanche qu'un coach pourrait le faire, et je suis entièrement d'accord avec ce que tu soulignes de risque de dérive vers des rapports marqués par le sado-masochisme.
Qu'à un moment le désir du thérapeute puisse jouer un rôle, cela me semble par contre évident et nécessaire, toute la problématique actuelle de la cure étant que ce moment ne s'éternise pas, comme c'est très bien formulé dans l'article, "Ce n’est plus la fuite dans l’acte qui est redoutée, mais la répétition infinie du non-agir". Alors, pour nous, il y a bien sûr le jeu, mais à force d'échanger avec les collègues qui pratiquent les TCC, je vois de plus en plus une part de jeu dans leurs exercices, même s'ils ne se le représentent pas comme ça. C'est ce que je voulais dire précédemment, dans tous les cas, on va faire jouer des possibles, autant de possibles que l'on peut.

P.S. Je déplace ce fil dans la section "Psychothérapies" où il sera mieux en valeur.


_________________
« Le bonheur n’est pas chose aisée. Il est difficile de le trouver en soi. Il est impossible de le trouver ailleurs. » N. de Chamfort
Répondre en citant
Message Psychothérapie Vs Coaching 
Merci pour le partage, je devrais trouver du temps pour lire tout ça.
Bon, ce n'est pas pour t'énerver Traviata Mr. Green , mais tout à l'heure je faisais connaissance avec une dame, qui me dit qu'elle fait de la psychothérapie. Je lui dis "ah, vous êtes psychothérapeute"? Mr. Green .
Un peu embarassée, elle me répond "au fait non, je fais la PNL" Mr. Green
J'ai tout de suite pensé à ce topic et Traviata, c'est grave de faire croire aux gens que le coaching = psychothérapie, mais ce qui est encore plus grave, c'est qu'un coach se prenne pour un psychothérapeute.
Je crois bien qu'il y a des coachs compétents et efficaces (comme il y a des thérapeutes compétents et efficaces), mais cette confusion me dérange, et j'ai peur que dans un pays comme le mien, où le mot "psy" fait peur, il y ait encore plus d'amalgame à ce sujet.


_________________
Un être humain= corps, esprit et âme...
Son équilibre= organique, psychique et spirituel...
Répondre en citant
Message Psychothérapie Vs Coaching 
7 milliards de voisins
RFI

1. Des coachs pour tout et n'importe quoi


Coach sportif, familial, culinaire ou love coach... Peut-on encore vivre sans coach ? Que pensez-vous de la multiplication des coachs en tout genre ? 
Qui sont-ils et quelle est la formation de ces professionnels ? le développement du coaching est peut-il durer et quelles sont les régions les plus concernées par ce phénomène ?


ÉCOUTER LA PREMIÈRE PARTIE



Invités:


- Patricia Moerland, coach antillaise, directrice de la société « Aprobee ».


- Salomé Van Pelt, auteur d’un manuel d’anti-coaching « Comment devenir rien et le rester», édition Chiflet et Cie.


Reportage:


- Alice Milot avec une love coach.


 
Autres parties
2. Des coachs pour tout et n'importe quoi (suite)

Message Psychothérapie Vs Coaching 


Montrer les messages depuis:
Répondre au sujet Page 1 sur 2
Aller à la page: 1, 2  >
  


Index | Panneau d’administration | Creer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation