Questions Psy Index du Forum
S’enregistrerRechercherFAQMembresGroupesConnexion
Répondre au sujet Page 1 sur 2
Aller à la page: 1, 2  >
Psychothérapie analytique et troubles psychotiques.
Auteur Message
Répondre en citant
Message Psychothérapie analytique et troubles psychotiques. 
...



Dernière édition par manu__ le Dim 13 Jan 2013 - 12:50; édité 1 fois
Message Publicité 
PublicitéSupprimer les publicités ?


Répondre en citant
Message Psychothérapie analytique et troubles psychotiques. 
Bonsoir manu,

On travaille les affects transférentiels, bien sûr, comme dans toute psychothérapie psychanalytique. L'œdipe peut être abordé, même s'il n'est pas nécessairement central.

Ce qu'on peut attendre recouvre des domaines très vastes, qu'il est difficile de résumer en quelques lignes. Je dirais quelque chose dans la relation de soi à soi (une meilleure identification et un meilleur contact avec ses propres affects, ses sensations, etc.) et un renforcement du sentiment de la permanence de soi à travers les changements, et quelque chose dans la relation de soi aux autres (distinction entre soi et l'autre et tout ce qu'elle implique de possibilité de protection et de rapprochement)... Il y a beaucoup d'autres choses, mais ces questions me paraissent, à moi, centrales - tout ce qui a trait à la réflexivité et à l'intersubjectivité.


_________________
« Le bonheur n’est pas chose aisée. Il est difficile de le trouver en soi. Il est impossible de le trouver ailleurs. » N. de Chamfort
Répondre en citant
Message Psychothérapie analytique et troubles psychotiques. 
...



Dernière édition par manu__ le Dim 13 Jan 2013 - 12:50; édité 1 fois
Répondre en citant
Message Psychothérapie analytique et troubles psychotiques. 
manu__ a écrit:

Bonsoir Traviata,

Merci de ta réponse, qui me parait très claire.

Je souhaitais te demander. Mon psychiatre psychothérapeute est ancien assistant des hôpitaux de Paris.
Je voulais te demander ce que c'était précisément et si ça lui donnait un gage de sérieux ... ?

D'ailleurs je n'ai jamais souhaité aborder la question avec lui de son orientation psychanalytique de peur que cette question me travaille trop.
Bon ça c'est un autre problème.

Merci d'avance.

manu.

C'est sans doute un gage de sérieux , la mienne est assez connue ici .
Mais il y a des excellents praticiens que l'on ne retrouve pas dans les revues , et autres postes prestigieux .

Qu'est-ce qui te fait peur dans l'approche analytique ?


_________________
" Ne pensez-vous pas que j'aurais été beaucoup mieux traité si mes théories avaient contenu un plus grand pourcentage d'erreur et d'absurdité ?" S.Freud lettre à A.Einstein mai 1936
Répondre en citant
Message Psychothérapie analytique et troubles psychotiques. 
Ce n'est pas un grade très élevé, le premier en fait, mais cela ne signifie rien s'il n'a pas choisi de faire une carrière hospitalière.

En résumé, tu as (du moins élevé dans la hiérarchie au top) :

- Externe (étudiant de la 4ème à la 6ème année)
- Interne (étudiant après la 6ème année)
- Assistant (après la thèse)
- Praticien Hospitalier (sur concours)
- Chef de service

Pour les CHU (postes hospitalo-universitaires), tu rajoutes :
- CCU-AH (chef de clinique universitaire, assistant hospitalier)
- MC-PH (maître de conférence praticien hospitalier)
- PU-PH (professeur des universités praticien hospitalier)


_________________
« Le bonheur n’est pas chose aisée. Il est difficile de le trouver en soi. Il est impossible de le trouver ailleurs. » N. de Chamfort
Répondre en citant
Message Psychothérapie analytique et troubles psychotiques. 
...



Dernière édition par manu__ le Dim 13 Jan 2013 - 12:50; édité 1 fois
Répondre en citant
Message Psychothérapie analytique et troubles psychotiques. 
...



Dernière édition par manu__ le Dim 13 Jan 2013 - 12:50; édité 1 fois
Répondre en citant
Message Psychothérapie analytique et troubles psychotiques. 
Si tu te sens bien avec lui, durablement, c'est le meilleur gage qu'on puisse imaginer.

Tu sais, ce n'est pas parce qu'on est plutôt familier avec un certain courant théorique que l'on est enfermé dedans. Pour prendre mon exemple, si l'on m'interroge sur mon obédience, je répondrai sans doute plus volontiers que je suis proche du courant psychanalytique freudien, mais, ceci dit, cela ne m'empêche pas d'être ouverte à d'autres courants, de lire, d'échanger et même de me former à d'autres approches. Effectivement, les gens enfermés dans des querelles de chapelle sont insupportables, mais ils ne représentent pas la majorité des cliniciens, heureusement.


_________________
« Le bonheur n’est pas chose aisée. Il est difficile de le trouver en soi. Il est impossible de le trouver ailleurs. » N. de Chamfort
Répondre en citant
Message Psychothérapie analytique et troubles psychotiques. 
;;;kkkiii



Dernière édition par manu__ le Dim 13 Jan 2013 - 12:50; édité 1 fois
Répondre en citant
Message Psychothérapie analytique et troubles psychotiques. 
...




Dernière édition par manu__ le Dim 13 Jan 2013 - 12:51; édité 1 fois
Répondre en citant
Message Psychothérapie analytique et troubles psychotiques. 
Bonsoir Manu,

Dans une chanson sur le Suicide de David Bowie dans l'album Ziggy Stardust, il y a ce vers explicite : "You're not alone"!

Tout ce que j'ai à te dire tient dans ce vers...


_________________
Hervé

Let's do the time all again (The Time Warp, extrait de The Rocky Horror Show)
Répondre en citant
Message Psychothérapie analytique et troubles psychotiques. 
...



Dernière édition par manu__ le Dim 13 Jan 2013 - 12:51; édité 1 fois
Répondre en citant
Message Psychothérapie analytique et troubles psychotiques. 
...



Dernière édition par manu__ le Dim 13 Jan 2013 - 12:51; édité 1 fois
Répondre en citant
Message Psychothérapie analytique et troubles psychotiques. 
C'est peut-être juste un moment de repli qui va céder quand tu te sentiras mieux - tu paraissais plutôt angoissé ces derniers temps, donc ton attitude peut être une réponse à cette anxiété diffuse, pour te couper des stimuli extérieurs. Prendre du plaisir à ne rien faire, quand ça ne dure pas des semaines évidemment, n'a rien de condamnable, tout le monde en a besoin à certains moments, quand le monde extérieur est perçu comme trop agressif pour ses forces actuelles.
C'est à ce sentiment de différence que je faisais allusion dans les bienfaits de la psychothérapie, tu as sans doute encore du mal à te sentir toujours toi-même à travers les différents états que tu traverses, d'espoir, d'angoisse, de déprime, etc. Tu as tendance à te remettre beaucoup en question, à vouloir procéder par "révolutions" tandis que ce sont les évolutions infimes qui sont le plus importantes, qui dessinent finalement un chemin.


_________________
« Le bonheur n’est pas chose aisée. Il est difficile de le trouver en soi. Il est impossible de le trouver ailleurs. » N. de Chamfort
Répondre en citant
Message Psychothérapie analytique et troubles psychotiques. 
Bonsoir,

Cette allusion au suicide n'était pas à prendre au pied de la lettre, d'ailleurs, si David Bowie l'a appelée "Rock'n'Roll Suicide" ce n'était par pulsion suicidaire, mais au figuré. Et puis, il y a ce court vers que je t'ai cité qui résumait bien le fond de ma pensée, quelle qu'en soit le contexte !
manu__ a écrit:

Salut Hervé,
Bah j'ai pas particulièrement envie de me suicider... Je me sens vide comme une coquille et en plus je suis bien dans mon cocon ce qui me pose problème pour les rendez-vous qui viennent.

Je m'inquiète pas pour le tabac, pour la psy, pour l'indépendance : je me sens anesthésié ce qui paradoxalement m'intrigue, me pose problème...



_________________
Hervé

Let's do the time all again (The Time Warp, extrait de The Rocky Horror Show)
Message Psychothérapie analytique et troubles psychotiques. 


Montrer les messages depuis:
Répondre au sujet Page 1 sur 2
Aller à la page: 1, 2  >
  


Index | Panneau d’administration | Creer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation