Questions Psy Index du Forum
S’enregistrerRechercherFAQMembresGroupesConnexion
Répondre au sujet Page 1 sur 1
J'ai une double personalité (?)
Auteur Message
Répondre en citant
Message J'ai une double personalité (?) 
Bonjour a tous,

Avant tout, je m'excuse de venir parler de mes problèmes ici, je sais pas si c'est le bon endroit, si j'aurais pas du aller sur un autre forum, mais j'avoue, que j'ai pris le premier que j'ai trouvé. J’espère que ça ne vous embêtera pas trop.

Ca fait un moment que j’essaie de comprendre ce qui m'arrive, mais je me fais plus de mal qu'autre chose (et a mon amie aussi par la même occasion).
J'ai essayer d'aller voir un psychiatre (j'ai contacté environ une 10ene), et ils ont entre 6 mois et 2 ans d'attente pour un rendez-vous, d’où mon inscription, peut-être que vous réussirez a m'aider.

Pour rentrer dans le vif du sujet, j'ai l'impression d'avoir deux personnalités, l'une que j'appelle le "mode chéri" ou je passe de bons moment avec ma copine, ou je me marre, ou je me sens plutot bien, ou je fais des projets, ou je bosse, etc... et l'autre, le "mode soumis", qui se déclenche quand je suis sexuellement excité, et qui s’arrête (brutalement) quand j'ai eu du plaisir sexuellement. Phase ou j'ai envie de me "soumettre completement" a ma copine (et je vais hyper loin dans mon delire), j'ai un peu honte de raconter ca ... mais dans ces moment, j'ai envi qu'elle m'utilise, qu'elle me traite mal, qu'elle est d'autres partenaires sexuel, d’être humilier et j'en passe (bref, l'esclave d'une relation SM tout simplement)

Si c’était juste un "jeu de rôle" ça serait pas un problème du tout, ca serait meme un bon moyen de pimenter notre vie sexuelle.

Sauf que le problème, c'est qu'après avoir eu du plaisir, je regrette tout ce que j'ai fait (ce que j'ai "demandé qu'elle me fasse faire" en quelque sorte), je redeviens "un petit ami classique", mais je me sens mal, alors je demande a ma copine de ne plus jamais faire ça, puis quelques temps après, quand l'excitation revient, je veux a nouveau cette vie de soumis, et ça recommence (ça fait une sorte de boucle infini)

J'ai l'impression d'avoir a choisir entre deux style de vie différentes ! Je sais vraiment plus quoi faire, c'est trop dur a gérer ! J'ai des phases vraiment difficile a vivre ! Je déprime complétement dans un cas, et ou je regrette vraiment tout ce que j'ai fait dans l'autre.

Ça va vous paraitre débile surement, et je sais pas si c'est un problème psychologique, que je suis fou, ou je sais pas quoi ... mais je sais vraiment plus quoi faire Sad

HELP !

Message Publicité 
PublicitéSupprimer les publicités ?


Répondre en citant
Message J'ai une double personalité (?) 
L'amour, Lahaie et vous, tous les jours de la semaine de 14h à 16h sur RMC...  Idea


_________________
Hervé

Let's do the time all again (The Time Warp, extrait de The Rocky Horror Show)
Répondre en citant
Message J'ai une double personalité (?) 
Cela ne me paraît pas du tout débile, tu en souffres, ça n'a rien de débile.
En soit je suppose qu'on ne peut pas dire que ce soit un problème psychologique ou une folie, on peut aimer pimenter sa sexualité avec des trucs masos ou sados - ce qui est inquiétant ici, c'est que tu sembles comme contraint par ce besoin, que tu en parles comme d'une boucle, comme de quelque chose que tu rejettes complètement au point de t'auto-représenter comme "deux personnes", que tu culpabilises...

Donc effectivement, je pense que c'est bien que tu cherches de l'aide. Tu es dans une grande ville ?
Est-ce que tu as tenté les CMP (centre médicaux psychologiques) ? Tu trouveras leurs coordonnées dans le botin, ou en demandant à la mairie.
Si tu as un peu de sous, cherches un psychiatre conventionné (remboursement), mais qui pratique la psychothérapie et pas juste la prescription de médicaments.
Tu peux passer par ton généraliste, et lui demander s'il a un collègue psychiatre à te recommander (d'ailleurs en passant par ton médecin traitant tu seras mieux remboursé), tu peux aussi demander aux pharmaciens.

Bon courage


_________________
“Quand je commence à comprendre quelqu'un, c'est que j'ai la trouille. (...) Or le problème n'est pas de comprendre mais d'écouter, d'entendre”. P. Fédida, Humain déshumain.
Répondre en citant
Message J'ai une double personalité (?) 
Manamana a écrit:

Cela ne me paraît pas du tout débile, tu en souffres, ça n'a rien de débile.
En soit je suppose qu'on ne peut pas dire que ce soit un problème psychologique ou une folie, on peut aimer pimenter sa sexualité avec des trucs masos ou sados - ce qui est inquiétant ici, c'est que tu sembles comme contraint par ce besoin, que tu en parles comme d'une boucle, comme de quelque chose que tu rejettes complètement au point de t'auto-représenter comme "deux personnes", que tu culpabilises...

Oui, c'est exactement ça ! Meme si j'ai pas non plus l'impression d’être comme "deux personnes", mais plutôt d'avoir des envies différentes selon mon état d'excitation.
Mais c'est bien ça, j'ai l'impression d’être contraint par cette envie. Je sais pas trop comment sortir de cette boucle. J'aime ma vie "normale", elle me comble de bonheur, mais dès que je suis excité, j'ai envie de plus, je fais ou demande des choses que je regrette ensuite, et du coup, je culpabilise ensuite, et je sais plus quoi essayer pour m'en sortir !

Comment ça se fait ?

Bon, en tout cas, je suis un peu rassuré par ton message d'un coté, j'ai pas l'air fou alors, juste un peu pommé quoi ...

J'aimerais vraiment avoir la solution !
Manamana a écrit:

Donc effectivement, je pense que c'est bien que tu cherches de l'aide. Tu es dans une grande ville ?
Est-ce que tu as tenté les CMP (centre médicaux psychologiques) ? Tu trouveras leurs coordonnées dans le botin, ou en demandant à la mairie.
Si tu as un peu de sous, cherches un psychiatre conventionné (remboursement), mais qui pratique la psychothérapie et pas juste la prescription de médicaments.
Tu peux passer par ton généraliste, et lui demander s'il a un collègue psychiatre à te recommander (d'ailleurs en passant par ton médecin traitant tu seras mieux remboursé), tu peux aussi demander aux pharmaciens.

Oui je suis dans une grande ville.

Je vais essayer de joindre un CMP ou un psy conventionné (je roule pas sur l'or). En appelant un psychiatre d'ailleurs, l'un d'eux m'a demandé si j'avais été voir un généraliste, et m'a conseillé de le faire. Mais j'avoue avoir du mal a en parler avec celui que je vais voir (C'est pas le genre de personne auquel j'aurais envi de me confier), je vais peut-être essayer avec un autre sinon.

Par contre, pour ce qui est du remboursement, il faut avoir un complément a sa mutuelle, et moi j'ai que la part de la sécurité sociale. Les psychiatre conventionnés c'est remboursé a 100 % par la sécu ?

Bref, merci pour tes conseils en tout cas.

Répondre en citant
Message J'ai une double personalité (?) 
Il est rarissime que les psychiatres, surtout dans les grandes villes, ne pratiquent pas des dépassements importants - donc, si tu n'as pas trop les moyens, il vaut mieux tabler sur les consultations du CMP (sachant, en revanche, que tu ne seras probablement pas prioritaire, considérant l'objet de ta demande, et qu'il te faudra probablement attendre longtemps pour avoir un rendez-vous).
Sinon, tu peux également consulter un psychologue (mais pas de remboursement) ou un sexologue (mais avec souvent des dépassements importants aussi).


_________________
« Le bonheur n’est pas chose aisée. Il est difficile de le trouver en soi. Il est impossible de le trouver ailleurs. » N. de Chamfort
Répondre en citant
Message J'ai une double personalité (?) 
Oui enfin c'est pas un peu la jungle les sexologues ?
Qu'est-ce qu'il faut regarder pour être sûr de pas tomber sur un drôle de type ?

Personnellement, je ne vois pas les choses de manière aussi découpée qu'on puisse aborder le problème d'un point de vue uniquement de la sexualité, et surtout si la personne elle-même dissocie la sexualité du reste. Pour dire que je crois à une approche plus globale, donc un psychiatre ou psychologue.
Ensuite, j'espère quand même que les psychiatres du CMP ne font pas passer les gens "en dernier" juste parce que la focale est sur le sexe dans l'interprétation de l'individu, mais qu'ils évaluent avant tout l'impact sur la vie de la personne, et les évolutions possible.

Parce que à porter une culpabilité pareille vis-à-vis de son désir et son fantasme, personnellement je pense que n'importe qui finirait par se sentir en détresse.


_________________
“Quand je commence à comprendre quelqu'un, c'est que j'ai la trouille. (...) Or le problème n'est pas de comprendre mais d'écouter, d'entendre”. P. Fédida, Humain déshumain.
Répondre en citant
Message J'ai une double personalité (?) 
Non, Manamana, mais la priorité va évidemment aux personnes plus lourdement souffrantes qui ont besoin du CMP, donc clairement aux personnes psychotiques qui n'ont pas les moyens de consulter en ville et pour qui une seule consultation en ville ne constituerait de toute façon pas une prise en charge suffisante. Les autres viennent ensuite, quand il y a de la place, et il y a malheureusement de moins en moins de place...

Pour les sexologues, il faut bien choisir, c'est sûr, mais les plus compétents ont largement l'habitude de ces problématiques et ils savent s'ils peuvent gérer seuls ou conjointement avec un psy.


_________________
« Le bonheur n’est pas chose aisée. Il est difficile de le trouver en soi. Il est impossible de le trouver ailleurs. » N. de Chamfort
Répondre en citant
Message J'ai une double personalité (?) 
Bon ben vu le temps d'attente, je vais essayer de trouver conseil ailleurs (sur internet, ou peut-être en parler a un ami, j'en sais rien)

Je pensais pas que ça serait si compliqué de voir un psychiatre. Sad
Manamana a écrit:

Parce que à porter une culpabilité pareille vis-à-vis de son désir et son fantasme, personnellement je pense que n'importe qui finirait par se sentir en détresse.
Comment ça ?

Répondre en citant
Message J'ai une double personalité (?) 
Ben ni plus ni moins que ce que je dis, mais là j'élargissais le propos (ce qui veut dire que je ne parlais pas de toi, que je généralisais) pour dire qu'il me paraît étrange de quantifier de manière objective la souffrance d'autrui (et donc de refuser ou accepter la demande de soin d'une personne) par rapport au domaine où la souffrance s'exprime.

Mais ce que dit Traviata est très vrai, on est dans une politique du soin psychique, qui par manque de financement aux structures telles que les CMP, force à réserver ces structures aux urgences psychiatriques et sociales, et aux maladies psychiatriques présentant une nécessité de suivi.


_________________
“Quand je commence à comprendre quelqu'un, c'est que j'ai la trouille. (...) Or le problème n'est pas de comprendre mais d'écouter, d'entendre”. P. Fédida, Humain déshumain.
Répondre en citant
Message J'ai une double personalité (?) 
tu culpabilises d'avoir des envies sexuelles et l'excitation t'angoisse, ce qui entraîne le besoin impératif de te faire "punir", d'être soumis et l'objet de choses que tu estimes dégradantes et une fois que l'excitation est passée, tu culpabilises d'avoir fait la demande et d'avoir "subi" ces choses pendant l'acte ?

ou je fais fausse route ?

si c le cas, faudrait peut-être te demander ce qui, dans l'excitation ou le plaisir sexuel, t'angoisse à un tel point...

/ T

Message J'ai une double personalité (?) 


Montrer les messages depuis:
Répondre au sujet Page 1 sur 1
  


Portail | Index | Panneau d’administration | Creer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation