Questions Psy Index du Forum
S’enregistrerRechercherFAQMembresGroupesConnexion
Répondre au sujet Page 1 sur 1
Prostitution - Osez le féminisme
Auteur Message
Répondre en citant
Message Prostitution - Osez le féminisme 
Le 7 et le 8 mai 2011, Osez le féminisme a participé à un colloque sur l’abolition du système prostitueur à Copenhague (Danemark). Environ 150 personnes de 16 nationalités différentes ont participé à ces deux jours de conférences. Parmi elles, des journalistes, des chercheuses, des députées, des politiques, et deux militantes d’Osez le féminisme.

Par Iris Naud et Patricia Perennes de Osez le féminisme !
 
D’anciennes prostituées qui militent pour l’abolition du système prostitueur étaient présentes en tant que militantes, et en tant qu’anciennes prostituées. Leur témoignage est crucial en ce qu’il permet de réaliser ce que prostitution veut vraiment dire. Deux ont témoigné publiquement, une troisième a été interviewée par les militantes d’Osez le féminisme.

Aucune des trois n’a fait partie d’un réseau de proxénétisme, et dans chaque cas, elles ont commencé à se prostituer jeunes, voire très jeunes.

Quand elles étaient prostituées, elles étaient fières d’être prostituées
affirment A. et M. C’est justement la raison pour laquelle A. a décidé de militer lorsqu’elle est sorti de la prostitution : pour informer celles qui sont fières d’être prostituées.

Quand M. est sortie de la prostitution, elle a recherché un groupe de parole. « Je suis toute seule avec ma douleur » dit-elle. « L’idée c'était un groupe de parole pour partager les expériences. Avec les autres, l’écart est trop grand pour parler ». Ce groupe n’existant pas, M. a commencé à militer, et elle a créé plusieurs groupes de paroles. Aujourd’hui, il y en a quatre : confiance en soi, famille, sexualité et intimité, et rechutes. La parole a un effet libérateur, « quand on commence à parler, les différences disparaissent, et on se sent égales ». « Ce qui revenait le plus souvent [dans les groupes de travail], c’est que les femmes était obsédées pas se laver ».

Chacune dit avoir beaucoup de difficultés avec sa sexualité aujourd'hui. Elles ont aussi dit à quel point c'était difficile d’avoir des amis. Les conséquences d’avoir été dans la prostitution s’en ressentent encore chaque jour. « Aujourd'hui, mon cerveau est détruit, je n’ai plus la capacité d’appendre, je n’en peux plus. J’ai eu trop d’hommes, trop d’actes sexuels. J’utilise tellement d’énergie à me rétablir que je ne peux me rappeler de rien à plus de 8 jours. Je dois tout reconstruire. J’ai le syndrome de stress post-traumatique » exprime C.

Elles militent pour que des femmes ne vivent plus la prostitution, pour que les hommes ne soient plus consommateurs de prostituées. « Ce que l’on fait dans la société a un impact sur tout le monde. On valorise la prostitution, et ça a un effet sur toute la société »estime  M. Elle propose aux gens de venir en tant observateur dans les groupse de travail pour voir « la réalité du spectacle ».

C. est sortie de la prostitution depuis 2000, mais sa douleur est encore très présente. Elle estime que « La prostitution, c’est une mort sociale ».

En connaissance de cause, chacune d’elles revendique et milite pour l’abolition du système prostitueur. A. dit même que « la Suède est un exemple extraordinaire ».
 
- - - - - - -
 > Pour retrouver le bilan de cette rencontre, cliquez ICI
> Pour retrouver l'interview de la ministre suédoise de la justice, cliquez ICI



http://blogs.mediapart.fr/blog/osezlefeminisme/110511/osez-le-feminisme-rencontre-des-femmes-sorties-de-la-prostitution



_________________
“Quand je commence à comprendre quelqu'un, c'est que j'ai la trouille. (...) Or le problème n'est pas de comprendre mais d'écouter, d'entendre”. P. Fédida, Humain déshumain.
Message Publicité 
PublicitéSupprimer les publicités ?


Répondre en citant
Message Prostitution - Osez le féminisme 
Tu prêches une convaincue.
Je ne comprends pas qu'on puisse encore acheter un corps et un sexe comme n'importe quel produit de consommation et que ça se justifie par les éternels mêmes rengaines. On alors qu'on reste cohérent et qu'on rétablisse la traite des êtres humains si c'est normal et acceptable. D'ailleurs le plus vieux métier du monde est plus certainement d'acheter la soumission d'une autre personne que de se limiter à n'en acheter qu'une partie.


_________________
Penser c'est frôler le précipice, assumer le désespoir et la solitude [L.Adler Dans les pas d'Hannah Arendt]
Répondre en citant
Message Prostitution - Osez le féminisme 
Ce que je trouve super c'est que la Suède, l'Islande et le Danemark tentent de renverser la perception de la prostitution en légiférant :

- Se prostituer demeure illégal, mais n'est passible d'aucune peine.
- En revanche, le client de prostituée est lui passible d'une peine.

En somme, ce qui est signalé, c'est que l'on est pas libre d'acheter un être humain.
Ca me semble juste... une telle évidence que ça doive se passer comme ça au niveau des lois....


_________________
“Quand je commence à comprendre quelqu'un, c'est que j'ai la trouille. (...) Or le problème n'est pas de comprendre mais d'écouter, d'entendre”. P. Fédida, Humain déshumain.
Répondre en citant
Message Prostitution - Osez le féminisme 
 manamana et severine !


par contre, vu que la prostitution touche les femmes comme les hommes... je pense que c'est un combat à mener par tout le monde et pas seulement les feministes


_________________
"Je crois qu’une majorité d’êtres sont plus intelligents dans leur jeune âge qu’ils ne le seront une fois éduqués." - Pierre EMMANUEL
Répondre en citant
Message Prostitution - Osez le féminisme 
Merci pour l'article...

Juste une parenthèse, je trouve que Médiapart est vraiment un bon journal.
Certains blogs sont vraiment bien également. (Par ailleurs, un blog de réflexion sur la psychiatrie est visible sur le site.)
Je voulais vous poster un article sur la beauferie des réactions de sympathisants (ou non) de DSK. Je pense que j'ai pas le droit, c'est un article dispo par abonnement.
Mais c'est bien de pouvoir lire des parti pris de ce genre pour remettre un peu les choses à leur place quand, en tant qu'homme on peut considérer les choses d'un point de vue biaisé.

Allez, et solidarité d'un homme du forum qui a peut-être beaucoup de choses à apprendre.

Message Prostitution - Osez le féminisme 


Montrer les messages depuis:
Répondre au sujet Page 1 sur 1
  


Portail | Index | Panneau d’administration | Creer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation