Questions Psy Index du Forum
S’enregistrerRechercherFAQMembresGroupesConnexion
Répondre au sujet Page 1 sur 1
Dis quand reviendras-tu?
Auteur Message
Répondre en citant
Message Dis quand reviendras-tu? 
Bonjour à tous,
 
Je me présente: je suis une jeune femme de 26ans, professeur de français en région parisienne.
Si je viens poster sur ce forum c'est que depuis quelques temps, rien ne va plus pour moi. Je n'ai plus goût à rien, je me suis coupée de mon entourage (amis) et je vis dans l'angoisse et la souffrance.
 
Je n'ai jamais été particulièrement bien dans ma peau et j'ai même suivi une thérapie pour des troubles du comportements alimentaires (qui depuis ont presque disparu) mais ce n'est que depuis six mois environ que tout me semble insurmontable.
 
Le point de départ? Une relation amoureuse compliquée (désolée de ne pas être très originale.) Il vit en Haute-Savoie, à des centaines de kilomètres donc , mais pour couronner le tout, son job exige de nombreux déplacements à l'étranger d'une durée allant de deux à cinq semaines.
Ce qui était gérable au début est très vite devenu insurmontable pour moi. Les heures de trains, le peu de temps passé ensemble, l'appréhension toujours plus grande de le quitter...
Aujourd'hui, notre couple est en péril parce que je suis malheureuse par anticipation et que je "pourris" les moments où nous sommes ensemble. J'idéalise tellement ces instants que dès qu'ils ne sont pas tels que je les avais imaginés, je fais la tête ou je pleure. Normal que mon homme se lasse...Mais le pire c'est que je ne parviens pas à modifier cette rigidité. Je lui en demande toujours plus pour lui faire payer ces abandons auxquels il me condamne.
 
J'ai essayé d'en parler autour de moi mais peu à peu les amis se sont éloignés, impuissants qu'ils étaient à me faire entendre raison. Et puis avant tout JE me suis éloignée à force de tout rapporter à ma relation amoureuse: me morfondant dans mon coin quand il n'est pas là et passant tout le temps qu'il a à me consacrer avec lui...
 
Cette relation me bouffe. J'attends des heures devant mon portable de recevoir un appel, un sms, et pendant ce temps là je ne vis plus. J'attends. Quand il m'annonce qu'il part je me mets dans des états effroyables, aux frontières de la folie...Je n'en peux plus..Je crois que je n'accepte pas qu'il puisse se passer de moi quand moi j'échoue à me passer de lui. Pourtant, il est adorable, me dit qu'il ne m'abandonnera jamais, qu'il est fou de moi..mais dans mon esprit, m'abandonner c'est ce qu'il sait faire le mieux.
 
J'ai demandé ma mutation et en septembre je pars m'installer avec lui...mais je prends conscience que je vais passer le plus clair de mon temps toute seule...je lui en veux.
 
Tout cela pour dire qu'à l'heure actuelle je fais des crises d'angoisse le matin au réveil qui m'empêchent d'aller bosser, que je n'ai plus que quelques amis, que je n'ai plus d'autre occupation que celle d'attendre ses appels et ses sms et que je ne sais pas quoi faire.
Le moindre petit obstacle fait couler mes larmes. C'est ingérable.
 
Je voudrais consulter de nouveau mais personne de dispo rapidement et je suis au bord du gouffre.
 
Je ne sais pas ce que j'attends, des conseils, du soutien, des avis. Quoiqu'il en soit, merci de m'avoir lue.

Message Publicité 
PublicitéSupprimer les publicités ?


Répondre en citant
Message Dis quand reviendras-tu? 
Fan de Barbara ? 


_________________
Hervé

Let's do the time all again (The Time Warp, extrait de The Rocky Horror Show)
Répondre en citant
Message Dis quand reviendras-tu? 
Bienvenue Kawette,

Je pense aussi que tu devrais reprendre ton travail thérapeutique rapidement pour travailler cette relation de dépendance - je ne vois en effet pas bien comment tu pourrais parvenir seule à l'apaiser, considérant l'état de tension que tu décris. Si tu habites en région parisienne, il devrait être possible de trouver quelqu'un dans des délais raisonnables, au moins à Paris.


_________________
« Le bonheur n’est pas chose aisée. Il est difficile de le trouver en soi. Il est impossible de le trouver ailleurs. » N. de Chamfort
Répondre en citant
Message Dis quand reviendras-tu? 
Space Oddity a écrit:

Fan de Barbara ? 

 Oui et particulièrement de cette chanson qui traduit, pour les deux premiers couplets du moins, ce que je ressens.

Traviata, je vois une psychiatre demain soir. J'attends beaucoup de ce rendez-vous car j'ai un trop plein d'angoisses à exprimer. J'en attends peut-être beaucoup d'ailleurs et pourtant je ne sais que trop qu'une thérapie ce n'est pas un coup de baguette magique. J'ai l'impression que tout cela est insurmontable. J'ai l'impression d'être Don Quichotte face aux moulins à vent...C'est épuisant pour moi et mes proches et je me demande si cette détresse disparaitra un jour sous quelque forme que ce soit (boulimie, hypocondrie,dépendance affective...) .

Là, mon homme part trois semaines en Estonie puis 1 mois au Japon. J'aimerais pouvoir passer ces 2 mois sans vivre un enfer. Mais comment?

Répondre en citant
Message Dis quand reviendras-tu? 
Effectivement, ça ne marche pas comme une baguette magique (dommage...), mais ce travail devrait tout de même te permettre de te réinvestir progressivement, de retrouver en toi ce que pour l'instant tu sembles chercher à l'extérieur.


_________________
« Le bonheur n’est pas chose aisée. Il est difficile de le trouver en soi. Il est impossible de le trouver ailleurs. » N. de Chamfort
Répondre en citant
Message Dis quand reviendras-tu? 
Je l'espère.

Message Dis quand reviendras-tu? 


Montrer les messages depuis:
Répondre au sujet Page 1 sur 1
  


Portail | Index | Panneau d’administration | Creer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation