Questions Psy Index du Forum
S’enregistrerRechercherFAQMembresGroupesConnexion
Répondre au sujet Page 1 sur 1
Le suicidaire passif.
Auteur Message
Répondre en citant
Message Le suicidaire passif. 
Bonjour, je me suis inscris dans le but: non d'avoir des réponses qui changeront ma vie... car je me doute qu'il faut un certain temps de travaille sur sois même et aussi l'aide d'un psy qui puisse nous encadrer plus facilement que sur internet, mais j'aurai voulu s'avoir s'il exister un cas de suicidaire passif? cette question m'est souvent passé par l'esprit. attendre qu'un accident arrive ou je ne sais quoi. Enfin peut être ce n'est qu'un refoulement de la peur de la mort. Enfin avez vous déjà entendu parler d'un cas de "suicidaire passif?" Merci  


_________________
L'interminable
Message Publicité 
PublicitéSupprimer les publicités ?


Répondre en citant
Message Le suicidaire passif. 
Bienvenue Reserved,

Je ne comprends pas très bien ce que tu entends par "suicidaire passif" je crois.
On parle d'"équivalent suicidaire" quand des personnes adoptent des conduites à risque susceptibles d'entraîner la mort (par excès :conduire dangereusement, consommer des substances... ou par défaut : ne pas se soigner, ne pas s'alimenter...). Dans ces cas, on ne peut pas réellement parler de "passivité", ces conduite étant actives même si l'arrière plan suicidaire n'est pas conscient.

D'autres personnes ont des ruminations à propos de la mort sans que ces idées s'incarnent dans des comportements à risque - c'est peut-être à ça que tu fais allusion : des fantasmes autour d'un accident, d'une maladie, l'idée qu'on ne vivra pas vieux, etc. A ce niveau, on est déjà dans une problématique suicidaire, dans ses tous débuts (souvent sur un fond dépressif) et il convient de consulter pour voir ce qui se passe, le risque étant bien sûr que ces idées ne finissent par aboutir à des projets plus précis.


_________________
« Le bonheur n’est pas chose aisée. Il est difficile de le trouver en soi. Il est impossible de le trouver ailleurs. » N. de Chamfort
Répondre en citant
Message Le suicidaire passif. 
Oui voilà les idées. que je cherchai. "équivalent suicidaire" Merci.


Je n'avais aucune idée de nom pourtant j'ai cherché. 


_________________
L'interminable
Répondre en citant
Message Le suicidaire passif. 
Traviata a écrit:

Bienvenue Reserved,

(...)

D'autres personnes ont des ruminations à propos de la mort sans que ces idées s'incarnent dans des comportements à risque - c'est peut-être à ça que tu fais allusion : des fantasmes autour d'un accident, d'une maladie, l'idée qu'on ne vivra pas vieux, etc. A ce niveau, on est déjà dans une problématique suicidaire, dans ses tous débuts (souvent sur un fond dépressif) et il convient de consulter pour voir ce qui se passe, le risque étant bien sûr que ces idées ne finissent par aboutir à des projets plus précis.
Bonsoir Traviata,

Je viens de relire ton post et je m'aperçoit que je rentre comme dans un gant dans la description clinique du suicidaire passif ! Et ce, alors même que ma psychologue vient d'assimiler certaines de mes pensées à des délires... 


_________________
Hervé

Let's do the time all again (The Time Warp, extrait de The Rocky Horror Show)
Message Le suicidaire passif. 


Montrer les messages depuis:
Répondre au sujet Page 1 sur 1
  


Portail | Index | Panneau d’administration | Creer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation