Questions Psy Index du Forum
S’enregistrerRechercherFAQMembresGroupesConnexion
Répondre au sujet Page 1 sur 1
Je m'inquiète pour mon frère
Auteur Message
Répondre en citant
Message Je m'inquiète pour mon frère 
Bonjour,

J'ai décidé de poster sur ce forum, avant tout pour savoir si je m'inquiète pour rien ou pas (avant de voir si je peux/dois faire quelque chose ou non). Personnellement, j'ai 41 ans et j'ai deux demi-frères dont un de 37 ans, on va l'appeler Tom pour la circonstance et c'est lui qui m'inquiète, je suis très proche de lui depuis toujours.

Voilà, ça fait longtemps que je me pose des questions mais depuis un an il me semble que les choses se sont aggravées pour lui.
Pour résumer, une série de traits de sa personnalité m'interpellent : quand il me parle, je m'aperçois qu'il a perpétuellement la tête prise par des angoisses complètement farfelues du genre à chaque fois qu'on doit se voir, le jour d'avant il appelle pour dire qu'il "risque" de se passer tel ou tel truc qui pourrait empêcher. Mais c'est toujours des trucs complètement irrationnels, avec un taux de probabilité quasi nul et en plus qui ne seraient même pas de vrais obstacles incontournables. Enfin, il se fait des films insensés pour des toutes petites choses qu'il monte en épingle comme si pour lui les choses étaient toujours grossies à l'excès. Quand il fait ça je me demande si ça va. C'est comme un genre de paranoïa, on dirait qu'il voit tout sous l'angle du "risque" (il n'a que ce mot là à la bouche). Ou alors, il va acheter trois fois trop de roues de secours pour sa voiture, par exemple.
De plus, il est totalement la tête à l'envers dès qu'il sait qu'il va devoir assister à une réunion familiale ou une invitation quelconque comme un mariage. Pendant des jours avant, il se met à parler de ça, et c'est un flot incessant de paroles qui s'enchaînent et peuvent s'enchaîner pendant des heures sur "quelle idée d'organiser ça, et je vais devoir passer la journée à parler à des cons, et c'est quoi ces débilités" etc etc etc Mais le problème, c'est que ce n'est pas juste une petite phrase comme ça à laquelle on pourrait répondre et basta. Là ça dure aussi longtemps qu'on le laisse parler et ce qu'on dit n'arrête rien, il continue en boucle comme si il était dans une espèce de délire. Je ne peux même pas dire qu'il y ait un vrai dialogue et quand on parle d'autre chose, en fait c'est assez dur d'avoir un dialogue parce que lui ne rebondit pas sur ce que l'autre lui dit, il fait "hum" tout juste. Lui par contre il parle mais on dirait qu'il parle tout seul parce que quand on réagit à ce qu'il dit il s'arrête tout net de parler. Par écrit en fait c'est un peu pareil, on s'envoie des mails (et je le tanne pour ça sinon je n'aurais jamais de nouvelles et il n'appelle jamais) mais ça m'a toujours estomaquée de voir que ses mails étaient un comme un discours autonome et presque jamais une réponse à ce que moi je dis en fait. Un moment je lui avais même dit qu'il me répondait sans lire ce que moi j'écrivais!!! Il dit que ce n'est pas vrai mais franchement c'est surprenant.
Et puis,je me suis rendue compte qu'il est toujours dans ce genre de délire. C'est à dire que d'habitude, quand il n'a pas un sujet précis à "redouter", comme repas de famille ou autre, il peut parler pendant des heures de ce qu'il reproche à untel ou untel, il est toujours ulcéré par une colère sourde et bouillante à l'encontre de quelqu'un, la personne change sans cesse mais on dirait que c'est toujours la même colère. En plus, ces colères sont le plus souvent fondées soit sur des broutilles (genre : untel est pingre) soit sur des parano où il "suppose" que untel ou untel mijote quelque chose contre lui ou a un comportement malveillant. Pourtant jamais il ne se met en colère contre qui que ce soit et même il n'exprime jamais son mécontentement (ni sa douleur d'ailleurs il ne pleure jamais, même aux obsèques de son père il n'a pas pleuré ni avant ni après et je sais qu'il était effondré) donc c'est incroyable de voir qu'au fond de lui en réalité il y a tout ce ressentiment! Il rumine, rumine, rumine absolument tout le temps.
De l'extérieur il ne montre aucune émotion et il peut avoir des comportements d'une insensibilité totale, c'est effrayant, on dirait qu'il ne ressent aucune empathie pour les autres, il est d'une dureté phénoménale.
En même temps, sa vie sociale est inexistante. Il y a 11 ans il a rencontré une fille pas mal plus jeune qui faisait la plonge dans un resto où il était cuistot. Ensemble ils ont voulu monter un resto, les parents de chaque côté on prêté de l'argent et on aidé à monter un emprunt et ils ont acheté. Au début, ça l'a amusé et petit à petit il a commencé à ne plus rien faire dedans et même à complètement de désintéresser. Ensuite son père est décédé et ça a complètement aggravé les choses. Le resto a coulé et ils ont vendu en septembre. N'ayant pas de revenus suffisants, il sont allés s'installer chez notre mère car ils ont encore le crédit sur le dos et aucun diplôme ni l'un ni l'autre. Il devait faire une formation mais en fait ils sont partis tout l'hiver à Morzine dans l'appartement des parents et viennent tout juste de revenir! Et maintenant il ne fait rien sauf aller à la pêche.
Il n'a pas d'ami et vit collé avec sa copine 24/24 avec leur fils de deux ans (qui ne voit jamais personne d'autre et commence a avoir un bon retard de langage!); il est très bizarre avec sa copine, sans vouloir trop m'avancer je pense qu'il s'est "lassé" depuis un bon moment et que cet enfant est venu ranimer la flamme et je crois qu'il a eu une aventure avec une fille dont il était très amoureux mais elle l'a "largué" j'ignore pourquoi, mais ça empêche pas qu'il "obéit" au doigt et à l'oeil à sa copine, en rien il n'ose la contrarier, il trouve une justification à tout ce qu'elle fait, tout ce qu'elle dit, enfin ça paraît tellement exagéré que des fois je ne trouve pas ça très naturel.
Bref, il ne communique avec personne, ne fait rien de sa vie et a vraiment l'air de ne pas en avoir la force, et passe ses journées devant la télé, et c'est même un vrai problème car quand on est avec lui, et sa copine me dit que c'est pareil avec elle, il ne peut absolument pas supporter qu'on éteigne la télé. Et elle m'a dit que même il n'éteint pas avant une heure du mat et dès qu'il ouvre un oeil il allume.
Pour finir, il est très souvent sur le net (en plus de la télé) et en allant sur l'ordi chez ma mère (où il vit donc) je me suis aperçue dans l'historique qu'il va presque tous les jours sur un site porno (sa copine en sait pas allumer un ordinateur donc aucun risque qu'elle s'en aperçoive et ma mère non plus). Ce qui m'a posé question c'est que j'ai regardé ce site et j'ai vu que c'est un site porno vraiment très très hard carrément sado-maso avec des filles qui se font "torturer", des images ignobles d'hommes qui urinent dans la bouche de femmes attachées, enfin bref au secours!!!!!!! Bien sûr c'est sa vie privée et il fait ce qu'il veut mais ajouté au reste je me dis qu'il est en train de disjoncter à être toujours dans sa parano, à passer sa vie devant la télé ou des trucs pornos à faire peur sur le net quasiment tous les jours, sans rien construire vraiment dans la vie. Et pour avoir regardé son relevé bancaire (pardon) je sais qu'il achète des films pornos sur ce site et même je soupçonne qu'il fait des séances avec des professionnelles à la webcam parce qu'on ne peut jamais s'en servir. Moi je m'en fiche de ça mais je sais qu'il n'a pas un rond, qu'il vit de bric et de broc avec un enfant et il dépense presque 200 euros par mois sur ce site, on dirait qu'il est complètement addict (sa copine visiblement pas au courant du tout).

Voilà, ma question c'est : est-ce qu'il a une personnalité un peu ouf et bon c'est pas mon problème ou est-ce que mon frère est en train de faire une grosse dépression et ça peut s'aggraver? Parce que moi j'ai l'impression que les choses ont beaucoup empiré depuis qu'il est revenu chez notre mère, il semble ne plus avoir aucune sensibilité et des fois il est tellement sans coeur que ça fiche la trouille. Il faut préciser que notre mère est super froide et autoritaire et ne manifeste aucune affection à personne, elle "dirige" et c'est tout. Et quand il était petit, vers 13 ans, il a été envoyé en pension très loin parce qu'il ne fichait rien et je sais qu'il a passé toute la première année à pleurer parce qu'il me l'a dit plus tard et que l'année suivante il a décidé de ne plus pleurer mais de faire payer ça à tout le monde et là il s'est fait virer de partout. Au final il a foiré complètement ses études alors qu'il a des super capacités, il est capable de faire un appartement à lui tout seul (il l'a déjà fait) et de démonter et remonter entièrement un bateau. Et je sais qu'il en a voulu à mort à son petit frère qui lui est resté seul avec les parents (moi j'étais souvent chez mon père et j'étais déjà grande avec mon bac et partie en fac!).

J'ai déjà essayé de lui dire que je pensais qu'il avait un problème mais il refoule en bloc, c'est quelqu'un qui refuse catégoriquement toute introspection. Je l'adore, je suis sûre qu'il a un bon fond, il peut être adorable, mais le plus souvent c'est un monstre et quand je l'entends dans ses délires je me dis que quelque chose n'est pas net en lui. Je voudrais savoir si vous pensez qu'il peut être en danger et si vous pouvez me conseiller sur quoi faire quand la personne ne veut entendre parler de rien?

Merci beaucoup de vos avis pour tous ceux qui voudront bien le donner. Je pense qu'il a quelque chose de bien à faire de sa vie mais que pour l'instant c'est comme si il refusait d'exister.
Minouche.

Message Publicité 
PublicitéSupprimer les publicités ?


Répondre en citant
Message Je m'inquiète pour mon frère 
Bonjour et bienvenue sourire

Oui ton frère semble être un peu "fou", ce qui prédomine surtout c'est visiblement beaucoup beaucoup d'angoisse, de l'obsession, et ses difficultés relationnelles (il ne semble pas être très capable d'entendre les autres etc). Il est fort probable qu'il a besoin de la télé et autres divertissements pour ne pas s'entendre penser. Il y a aussi visiblement beaucoup de colère réprimée. Pour l'aspect qui te semble "parano", c'est difficile à dire sans entendre son discours, de ce que tu en dis ça  m'apparaît plutôt comme de l'obsession et de l'angoisse très forte.

Je pense que tu devrais en discuter avec sa copine surtout et voir à quel point elle en souffre éventuellement, ou pas, et voir comment tu peux aider avec le petit. Parce que apparemment ton frère, lui il ne veut pas d'aide donc je ne vois pas ce que tu pourrais faire d'autre.

Ce qui doit te préoccuper c'est effectivement le repli sur lui, l'inactivité et la contraction de dettes - tant qu'avec la famille vous arrivez à le maintenir "dans la vie" (fêtes de famille, activités même comme la pêche, penses à l'emmener faire des trucs genre des courses, des sorties... lui demander de faire des réparations peut être, ce qui fait visiblement appel à ses compétences) ça aidera.

Si il montre des signes de tristesse, d'émotions plus fortes, ce sera alors le bon moment de lui parler d'envisager une aide extérieure. La manière d'amener cette proposition, ce serait avant tout de lui expliquer qu'en tant que sœur tu t'inquiètes et que tu ne te sens pas capable de l'aider comme il en aurait besoin, d'où la nécessité d'un professionnel. Mais je crois vraiment qu'il va te falloir attendre qu'il puisse l'entendre, voir que ce soit lui qui vienne te voir pour t'exprimer de la souffrance. Parles-en avec sa copine, donc, aussi, en fonction de ce qu'elle, elle perçoit de son compagnon (a-t-elle l'impression qu'il va mal), elle pourra elle-aussi voir si ton frère semble accessible à un moment pour ce type de discussion. En résumé : tristesse, émotions, culpabilité exprimée, sont des signes positifs d'ouverture.

Pour le porno, bon avec l'agressivité réprimée qu'il a ce n'est pas étonnant que ce genre de porno satisfassent quelque chose chez lui, mais ne t'inquiètes pas ce ne sont après tout que des mises en scène, des images. C'est plus embêtant pour lui si cela est devenu une sorte de besoin constant et compulsif. Dans ce cas ce n'est certainement même pas vraiment agréable pour lui. Mais bon laisse cela car c'est vraiment du domaine du privé, en tant que sœurs tu n'a rien à faire dans son intimité.

Mais bref écoute tant qu'il continue de sortir, de faire des choses et de dialoguer (ou même monologuer) avec vous, c'est que malgré ses bizarreries, il "fonctionne" socialement, donc toi fais ta vie à toi, ne te laisses pas submerger par ton inquiétude pour lui.
Si ça empire, qu'il paraît de plus en plus perdu dans un autre monde et que ses discours se font plus étranges, qu'il semble soupçonneux de tout le monde, je dirais que là ce serait des signes pas bons du tout et dans ce cas il faudrait que vous voyez avec un psychiatre ce qu'il peut être fait pour l'aider.

bon courage


_________________
“Quand je commence à comprendre quelqu'un, c'est que j'ai la trouille. (...) Or le problème n'est pas de comprendre mais d'écouter, d'entendre”. P. Fédida, Humain déshumain.
Répondre en citant
Message Je m'inquiète pour mon frère 
Je trouve que Manamana dit de bonnes choses mais je vais être un peu plus "alarmiste"...
Faudrait peut-être voir à être + direct et lui (re)mettre les yeux en face des trous :
il bousille sa vie et peut-être celle de son enfant d'après ce que tu dis. (le plus important)

Il souffre et a certainement de grosses appréhensions vis à vis de la psychiatrie.
Je ne peux pas faire autrement que de me mettre à sa place, j'ai également connu cette période à risque.
Et moi, je remercie ma famille de m'avoir orienté avec insistance chez un psychiatre. (je précise j'étais majeur mais très mal, un peu comme ton frère visiblement.) ...

ps. Je ne fais aucune comparaison de pathologie, juste un constat sur le mal-être de ton frère et de ce que tu en décris.
Et je sais combien il est difficile de s'orienter en psychiatrie quand on est un homme, (je parle en mon nom et selon mon ressenti, ça tombe bien je suis un homme.) qu'on ne doit pas montrer de signes de faiblesses, qu'on a la trouille d'être interné (à tord ! ça ne se passe jamais comme ça ! )

Message Je m'inquiète pour mon frère 


Montrer les messages depuis:
Répondre au sujet Page 1 sur 1
  


Portail | Index | Panneau d’administration | Creer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation