Questions Psy Index du Forum
S’enregistrerRechercherFAQMembresGroupesConnexion
Répondre au sujet Page 1 sur 1
Prise en charge psychologique avec l'ALD ?
Auteur Message
Répondre en citant
Message Prise en charge psychologique avec l'ALD ? 
Bonjour,

J'aurais voulu savoir si en cas d'ald, il est possible que les consultations chez un psychologue soient prise en charge??


merci

Message Publicité 
PublicitéSupprimer les publicités ?


Répondre en citant
Message Prise en charge psychologique avec l'ALD ? 
Bonjour et bienvenue laway !

Non, même dans ce cas, les consultations chez un psychologue exerçant en libéral ne sont pas prises en charge.


_________________
« Le bonheur n’est pas chose aisée. Il est difficile de le trouver en soi. Il est impossible de le trouver ailleurs. » N. de Chamfort
Répondre en citant
Message Prise en charge psychologique avec l'ALD ? 
Bonsoir,

Merci.
Sad j'sais pas comment faire alors...

Une autre question : est il possible de consulter un psychologue d'un autre cmp que celui dont on depend???? (par exemple, pour trouver un psy de tcc quand dans l'autre cmp ce ne sont que des psy de courant analytique)

Bonne soirée

Répondre en citant
Message Prise en charge psychologique avec l'ALD ? 
Non plus, c'est le principe de la sectorisation, les soins sont gratuits mais on ne "choisit" pas les soignants. 


_________________
« Le bonheur n’est pas chose aisée. Il est difficile de le trouver en soi. Il est impossible de le trouver ailleurs. » N. de Chamfort
Répondre en citant
Message Prise en charge psychologique avec l'ALD ? 
Arf, peut-être je passe pour la fille exigeante... mais en fait je sais pas comment faire.

Oh, je pose des questions mais j'ai pas présenté ma situation... Ca sera fait comme ca et peut-être ca facilitera vos réponses.

J'ai 27 ans, une mère alcoolique depuis presque 20 ans, un père ignorant, adolescence chaotique, liberté totale pour faire dès 12ans toutes les conneries possibles (donc bien sûr conso de drogue evil )
A 16 ans je suis de plus en plus timide, complexée par mon physique (depuis enfant) et je me sens comme une vraie merde.
A 18ans, j'ai une periode d'anorexie, j'ai perdu environ 20 kgs en quelques mois seulement. Puis très vite, me retrouvant à vivre seule, la boulimie s'est installée. Puis la depression, l'esprit de "défonce", l'envie de fuir, l'alcool, 15 joints par jour,ad, neuroleptique, anxio, hp, cure.
Hospitalisée aussi en service tca, sondée, enfermée ( franchement pour moi c'est vraiment pas un bon fonctionnement où je suis allée).

Ca fait un an que les choses ont evolué. J'entrais dans ma dernière cure de sevrage (cette fois ci pour le tercian car je prenais 1g par jour et pour le shit). Je ne sais pas vraiment comment expliquer pourquoi depuis cette cure les tca sont beaucoup moins importants. Je pense que ce lieu neutre m'a permis d'appliquer mes "règles de guérison"que j'avais petit à petit decryptées mais que j'étais incapable d'appliquer en étant seule et chez moi. Les repas, notamment, avec d'autres patients qui ne connaissaient pas mon problème avec la nourriture furent une veritable thérapie!
Aujourd'hui, ca va donc beaucoup mieux. Je me sens mieux. J'ai arreté tout mes traitements et je n'en veux plus. Je fais encore quelques crises mais pas beaucoup et je fume toujours (beaucoup).

Maintenant que l'orage est passé, j'aimerais bien arriver à me construire... j'ai 27 ans, mais j'arrive pas à faire le ménage dans ma tête. A force de me devaloriser, j'ai completement integré cette idée. j'ai peu d'amis et peur du regard des gens. Je manque de confiance en moi tant au niveau social, professionnel, amoureux, familial. 
Je voudrais une aide psychologique pour comprendre ce conditionnement et arriver à le chasser.

Répondre en citant
Message Prise en charge psychologique avec l'ALD ? 
Effectivement, ce serait une bonne idée de t'engager dans cette réflexion. Les psychos du CMP dont tu dépends ne te conviennent pas ?


_________________
« Le bonheur n’est pas chose aisée. Il est difficile de le trouver en soi. Il est impossible de le trouver ailleurs. » N. de Chamfort
Répondre en citant
Message Prise en charge psychologique avec l'ALD ? 
En fait, au cmp, il y a 2 psychologues. J'étais suivie par l'une des deux il y a quelques années mais on a pas trop réussi à s'entendre... C'est pas vraiment ca, ni pour moi ni pour elle, je pense.

Du coup, (à ma demande) ils m'ont inscrit sur la file d'attente pour l'autre psy.

Elles sont toutes les 2 issues du courant analytique, et je me demande si c'est vraiment ce qu'il me faut. Peut-être je me trompe, mais j'ai lu pas mal de fois sur le net que pour le genre de problèmes que je rencontre les thérapies brèves telles que la tcc étaient plus efficaces que l'analyse centrée sur le passé.
Et puis, j'ai de grosses difficultés à m'exprimer devant le psy, à mettre des mots sur mes pensées et mes emotions. Je bloque très souvent. J'arrive pas à faire abstraction de ma peur d'être jugée. J'ai donc besoin de quelqu'un qui m'aide à créer le dialogue, un psy qui communique et pose des questions. Et je n'ai pas l'impression que les psy "analytiques" travaillent de cette manière.

Alors peut-être je me trompe et que cette attitude que je recherche n'a rien à voir avec le type de courant de pensée du psy.

Qu'en pensez vous?

Répondre en citant
Message Prise en charge psychologique avec l'ALD ? 
Non, ce n'est pas nécessairement lié à l'obédience du psy, surtout à sa personnalité. En revanche, les séances en TCC s'appuieront davantage sur du matériel "concret", ce qui peut être facilitant si tu as du mal à parler (mais les psys d'obédience analytique peuvent utiliser d'autres médiations). Si je comprends bien, tu n'as plus guère de symptômes actuellement et tu cherches surtout à comprendre et modifier ton fonctionnement psychique, ce pour quoi une approche analytique est parfaitement indiquée.
Bref, comme je le dis souvent, il ne faut pas chercher un courant théorique, il faut chercher quelqu'un qui te convienne, c'est ça qui est le plus efficace.


_________________
« Le bonheur n’est pas chose aisée. Il est difficile de le trouver en soi. Il est impossible de le trouver ailleurs. » N. de Chamfort
Répondre en citant
Message Prise en charge psychologique avec l'ALD ? 
Ok Traviata, merci.

Message Prise en charge psychologique avec l'ALD ? 


Montrer les messages depuis:
Répondre au sujet Page 1 sur 1
  


Portail | Index | Panneau d’administration | Creer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation