Questions Psy Index du Forum
S’enregistrerRechercherFAQMembresGroupesConnexion
Répondre au sujet Page 1 sur 1
suis-je borderline???
Auteur Message
Répondre en citant
Message suis-je borderline??? 
Bonjour (ou bonsoir peut-être ),
En essayant de comprendre pourquoi chaque année, même avec la plus grande motivation, les plus belles ambitions, je finissais toujours par gâcher mes études en arrêtant complètement de travailler (comme si j’avais peur de réussir), j’ai découvert l’existence des troubles de la personnalité limite. J’aimerais vraiment savoir si c’est ce mal qui m’empêche de vivre pleinement. Ma famille pense que c’est dû à un manque de volonté, mais j’ai beau essayer de tenir bon, je n’arrive pas à travailler, je me perds très vite dans mes pensées et n’arrive plus à me concentrer.
J'ai l'impression de me reconnaître dans ces TPL par ces phénomènes de « tout ou rien ». Par exemple quand je suis amoureuse, c’est à l’extrême. Je peux agir de façon excessive, sans mesurer les conséquences. Cependant, il suffit que la personne que j’aime ne réponde pas à un message assez rapidement pour que je me mette à la détester et à la rayer de ma vie. De même, un petit détail peut me rendre heureuse pour toute la journée et inversement, la moindre contrariété me fait voir tout en noir. Du coup, je peux parler en rigolant à quelqu'un et cinq minutes plus tard l'agresser sans raison.
De plus, j’ai toujours été très empathique, j’ai toujours compris les gens facilement et pourtant j’ai des réactions que je ne comprends pas. Par exemple, ma plus grande passion est les animaux (j’ai décidé d’être végétarienne car tuer un animal pour le manger me semblait inimaginable). Mon chien est ce que j’ai le plus cher. Je l’aimais tellement que j’ai dû me convaincre qu’il était immortel car la simple pensée qu’il ne soit plus de ce monde me rendait dingue. Il est pourtant parti il y a quelques semaines et j’ai à peine pleuré, je vis comme s’il n’avait jamais été là. Ma maman m’a aussi dit récemment qu’elle était choquée de mon insensibilité face aux animaux, ce qui m'a beaucoup touchée.
Je manque également énormément de confiance en moi, ce qui me bloque totalement à l’oral. Pendant les examens, j’ai l’impression de gêner et du coup j’essaie de finir mon épreuve au plus vite, quitte à ne pas respecter le timing. J’ai du mal aussi à parler fort, à regarder les gens dans les yeux et à mener une conversation. Mes  phrases sont toujours courtes et je n’arrive pas à relancer la conversation. Par conséquent, les relations avec les autres sont difficiles, je passe pour quelqu’un de froid. Etonnement pourtant, je suis toujours la première à sortir et j’aime faire de nouvelles rencontres. Même si je mets plus de temps à nouer des amitiés, je suis très attachée à mes amis et je ne peux pas concevoir de les perdre un jour.
Je suis inconsciemment quelqu’un de très angoissée. Je ne m’en rends pas toujours compte mais j’ai souvent des symptômes qui traduisent cette angoisse. Pourtant on me dit beaucoup qu’on n’a jamais vu quelqu’un d’aussi calme que moi. Je me mets facilement dans des situations périlleuses,  en me promenant seule en forêt, la nuit… J’ai déjà eu des reproches d’inconnus qui me trouvent complètement inconsciente… Pourtant je ne suis pas suicidaire, je ne me mutile pas (mais c’est vrai que j’aurais préféré ne jamais faire partie de ce monde). Je suis aussi obsédée par la nourriture, je mange tout le temps, je me lève la nuit pour grignoter..
J’ai toujours eu l’impression d’être plus courageuse que les autres car j’ai surmonté mes problèmes sans jamais me plaindre, tout en gardant des forces pour aider les autres. Cependant mon rêve d’être vétérinaire n’est plus accessible tant que je manque de confiance en moi et tant que j’agis de manière inconsidérée, en mettant mes études en danger. Je voulais donc savoir si ces « symptômes » sont réellement le fruit d’un trouble de la personnalité limite, et ,si c’est le cas, s’il y a un espoir que ça change. Je tiens à préciser que j’ai été victime d’abus sexuels à l’âge de 3-4 ans et qu’il me semble impensable de parler de mon mal-être à ma famille qui ne me prendrait pas au sérieux. Il est donc difficile de comprendre vraiment d’où vient mes problèmes (car il est impensable d’aller voir un psy par exemple). Ma sœur est devenue anorexique (à cause des abus que j’ai subis) et j’ai parfois l’impression que pour ma famille, il y a eu qu’elle qui a souffert et que moi je n’ai aucune raison d’avoir des problèmes.
merci d'avance pour votre aide

Message Publicité 
PublicitéSupprimer les publicités ?


Répondre en citant
Message suis-je borderline??? 
Bonjour SweatDream,

Alors à mon avis il est vain d'essayer de se reconnaître dans une maladie psychique.
Tu sais sur le net, il y a toutes sortes de symptômes qui se recoupent ou non.
La seule chose "intéressante" c'est que si tu es mal dans ta vie, tu peux faire appel à un professionnel du soin.
(j'étais moi aussi un spécialiste de l’auto-diagnostique, crois-moi sur parole, c'est une bêtise et cela s'avère quasiment tout le temps erroné.)

Et sinon, pourquoi serait-il inconcevable que tu te fasses aider ?

Répondre en citant
Message suis-je borderline??? 
bonjour,
tout d'abord merci beaucoup de m'avoir répondu. C'est vrai qu'on se reconnaît facilement dans une maladie. Peut-être que mettre un nom sur mon mal-être m'aurait aidée à me comprendre et à essayer de changer. C'est frustrant de détruire son avenir tout en étant impuissant et en recevant constamment des reproches des autres qui ne comprennent rien. En plus ma relation avec les autres est difficile, notamment avec les hommes: quand je tombe amoureuse, la personne m'obsède jour et nuit et je la mets sur un piedestal mais dès que cette personne se retourne sur moi, je me mets à la detester et à être méchante, malgré moi. Ce qui rend mes relations amoureuses impossibles  Crying or Very sad   Alors je tombe amoureuse de personnes inaccessibles (homos,...) et désespère de ne pas recevoir leur amour...
Je dis qu'il est impossible de me faire aider car à l'époque de mon agression, ma maman faisait une crise de nerfs à chaque fois qu'on en parlait et finissait à l'hopital. C'est donc un sujet qui est devenu tabou et j'ai appris à tout garder en moi. Parler de mes problèmes face à quelqu'un est inconcevable. Je n'ai absolument pas l'habitude de parler de tout ça autour de moi, même mes meilleurs amis ne connaissent pas mon passé. En plus, je m'étais déjà fait suivre par une psy à l'âge de quatre ans (par demande du juge) et celle-ci a demandé à arrêter la thérapie car elle me trouvait "irrécupérable"

Répondre en citant
Message suis-je borderline??? 
J'ai pas l'impression que tu sois irrécupérable par rapport à ce que tu dis ?  Shocked
Bref je sais pas quoi dire là dessus mais à mon avis il faudrait déjà bien te déculpabiliser sur ce que tu es et ce que tu fais, même si tu n'y arrives pas en ce moment.

Alors en ce qui concerne le fait de consulter bah j'étais dans la même situation que toi, énormément de difficultés à consulter à 18 ans.
Et même si tu penses ne rien pouvoir dire au psy, n'hésites surtout pas : la personne saura comment t'aider.
Tu n'es pas obligée d'en parler à ta mère, ni à tes amis !
Il y a bien un cmp dans ta ville ? Tu peux également en parler à ton médecin traitant, il ne faut pas hésiter... Il saura sans doute t'orienter vers les bonnes personnes.

Bon courage, j'espère avoir pu t'aider

Répondre en citant
Message suis-je borderline??? 
à l'époque où je voyais la psy j'étais totalement misanthrope, quasiment mutique... Mais c'est sûr qu'elle n'a pas vraiment d'excuse, c'était son boulot! C'est plus de la frustration que de la culpabilité que je ressens, j'en ai un peu marre que certaines choses anodines pour les autres soient une épreuve pour moi. Mais bon c'est la vie... Je ne connaissais pas l'existence des cmp donc je vais me renseigner sourire  En tout cas, merci encore pour tes conseils

Répondre en citant
Message suis-je borderline??? 
Chaque psy est différent et toi aussi tu es différente à présent.
De rien pour les conseils. Fais gaffe, les temps d'attente des cmp sont parfois très long.
Si tu es bien remboursée, tu peux également trouver un psychiatre conventionné. (recommandé par ton médecin par exemple, ou par le cmp.)
Certains psychiatre sont psychothérapeutes.

Message suis-je borderline??? 


Montrer les messages depuis:
Répondre au sujet Page 1 sur 1
  


Portail | Index | Panneau d’administration | Creer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation