Questions Psy Index du Forum
S’enregistrerRechercherFAQMembresGroupesConnexion
Répondre au sujet Page 1 sur 1
Arrêter son psy
Auteur Message
Répondre en citant
Message Arrêter son psy 
Bonjour,


J'ai arrêter mon psy il y 10 jours après 2 ans et demi d'analyse et 1 mois de vacances (sans psy). En fait, j'ai  l'impression de n'avoirpas moi-même arrêter. Et, du coup, j'hésite entre reprendre et éventuellement en voir un autre qui me conviendrait plus.


Ma dernière séance a justement eu lieu autour de ça. Je suis arrivé, j'ai payé pour la dernière séance manquée,puis, allongé, j'ai commencé à évoquer les doutes que j'avais sur la thérapie, sur pourquoi je l'avais manqué. Financièrement, cela va devenir de plusen plus difficile compte-tenu du fait que je veux prendre deplus en plus mon indépendance financière (vis à vis demes parents, j'ai 24 ans) et les 2 séances par semaines à 50€ reviennent à trop cher pour mon budget. 


Par ailleurs, j'ai moins de temps dans ma vie quotidienne (sport, travail en dehors du bureau, emménagement, amis, etc...), j'ai donc moins envie de m'investir. D'autant plus que je me sens plutot bien, mieux et de manière assez pérènne. Je sais mieux gérer mes doutes, mieux me gérer tout court.


Du coup, j'ai clairement dis que j'envisageais d'arrêter. Mais je suis rester un peu flou car je n'étais pas très sûr de moi etque je voulais justement en parler.


Sa réaction m'a non seulement déplu mais même carrérment surpris et un peu blesser.


Dans un premier temps, il m'a dit qu'il était possible  que je n'en ai en effet plus besoin car j'avais en quelque sorte été jusqu'au bout. Puis, il m'a dit que je devais me méfier car il était possiblequ'après avoir fait tomber plusieurs barrière, m'être plus ouvert et avoir résolu un certain  nombres de problèmes, je profite pour laisser tomber alors qu'il me reste encore du chemin à parcourir.


En fin de compte, il m'a dit "on arrête" et poser un ultimatum d'une semaine durant laquelle je pouvais le rappeler si je voulais continuer. Je voulais trouver un compromis (une fois par semaine ?). Et il ne m'a rien proposé. J'étais un peu abasourdi, impressionné, choqué. Je savais qu'on avait déjà dépassé les35 minutes réglementaires et que nous n'avions plus le temps pour en discuter (la séance était finie). Bref, je me suis dis qu'une semaine de réflexion serait positive. 


Finalement, j'ai beaucop pensé à le rappeler car je n'ai pas envie d'arrêter totalement ma thérapie, mon travail. Mais je ne l'ai pas rappelé. J'ai dépassé l'ultimatum. Et  je me demande si je ne devrais pas aller voir un autre psy car celui-ci ne me convient plus. Toujours une psychanalyse. Je ne sais pas si je "perds du temps" en allant voir ailleurs ou si je devrais y retourner pour finir, malgré mes réticences envers lui.


Merci pour vos avis :) !


Message Publicité 
PublicitéSupprimer les publicités ?


Répondre en citant
Message Arrêter son psy 
Peut être qu'il est débordé, et pas vraiment intéressé ; une relation de confiance mutuelle est une base nécessaire à une relation d'aide ; 
Si tu souhaites ou si tu as besoin de continuer ta "thérapie" comme tu dis, cherche peut être un autre professionnel.


Bon courage !


_________________
[url=http://pasdepubmerci.fr/]
Répondre en citant
Message Arrêter son psy 
je n'aurai pas dit mieux, Daniel.


_________________
[url=http://piegeacon.fr/]
Répondre en citant
Message Arrêter son psy 
Le ressenti de la personne est très important en la matière, ce n'est pas le thérapeute qui décide ou choisit pour son "patient", c'est le patient qui estime le moment opportun. Le thérapeute est à la disposition de la personne, éventuellement il peut conseiller si la personne le demande, mais son rôle s'arrête là; dans le cas d'un abandon d'analyse je veux dire.

Répondre en citant
Message Arrêter son psy 
bien sur, chacun est libre, l'inverse serait très sectaire!!!


_________________
[url=http://piegeacon.fr/]
Répondre en citant
Message Arrêter son psy 
C'est toujours difficile d'arrêter une relation telle qu'elle soit. Quant il s'agit de thérapie, il appartient au patient de choisir d'arrêter sa thérapie si il sent qu'il va mieux ou qu'il pense avoir fait le tour. Le psychologue peut juste relever ce qui a été accompli et ce qui selon lui reste à accomplir.

psychologue clinicien en ligne

Visiter le site web du posteur
Message Arrêter son psy 


Montrer les messages depuis:
Répondre au sujet Page 1 sur 1
  


Portail | Index | Panneau d’administration | Creer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation