Questions Psy Index du Forum
S’enregistrerRechercherFAQMembresGroupesConnexion
Répondre au sujet Page 1 sur 1
Bonjour, Sandrine ;-)
Auteur Message
Répondre en citant
Message Bonjour, Sandrine ;-) 
Bonjour


J'adore discuter et échanger par Internet, je le pratique - à titre personnel et professionnel - depuis plus de 10 ans (et oui je suis un peu une pionnière du web finalement !) autour de différents sujets.


Aujourd'hui, je suis coach, thérapeute et formatrice.


J'ai découvert ce forum et je souhaite partager et échanger avec d'autres personnes et aussi soutenir des personnes en difficulté.


_________________
Sandrine
-------------------------------
Coaching - thérapie brève interactionnelle et systémique - formations
Skype
Message Publicité 
PublicitéSupprimer les publicités ?


Répondre en citant
Message Bonjour, Sandrine ;-) 
Bonsoir Sandrine !

Comme toi, j'échange beaucoup via internet depuis presque 10 ans (oui tu me bats, félicitations) à l'époque, on trouvait beaucoup de tchat's de psychologie, je trouvais ça bien mais ça a du être fermé probablement à cause d'abus divers. J'avais 17 ans à cette époque et je me souviens de ma première connexion à "psycho écoute" j'étais impressionnée par la gentillesse des autres sur le t'chat et je pensais que je devais quitter le t'chat car j'étais la plus jeune. Qu'est-ce que l'on peut imaginer n'importe quoi tout de même sourire. Sur ce tchat, j'avais rencontré un homme bienveillant qui avait une formation d'ingénieur qui pensait à faire des études psycho à l'âge de 50 ans, et là aujourd'hui il fait de la thérapie brève comme toi. J'ai perdu contact pour diverses raisons mais je n'oublie pas les enseignements qu'il m'a apportés.

Après la fermeture de pratiquement tous les tchats, j'ai sillonné les forum's parce que dans la vie de tous les jours, il est difficile d'avoir des conversations que je qualifie de "relevées", j'aime parler de choses plus "spirituelles" et je trouve peu d'interlocuteurs dans la vie de tous les jours. Puis les forums ça permet d'apprendre beaucoup aussi sur ce que peuvent vivre les autres, la façon dont ils réagissent.

à 18 ans, je pensais à une formation psy puis je me suis dis que je finirais par m'en lasser ayant observé que peu de gens ont vraiment l'envie de changer, qu'ils passent surtout leur temps à se plaindre et ne pas avoir envie d'entendre des conseils. Cela est assez frustrant je trouve. Alors je pratique la psychologie en tant que loisir, ainsi ça me lasse peu souvent sourire Mais je vois qu'il est possible de ne pas s'en lasser, félicitations, je n'ai pas énormément de patience c'est un défaut qu'il ne faut pas avoir quand on est psy sourire


_________________
"Soyez comme l'oiseau, posé pour un instant sur des rameaux trop faibles, qui sent ployer la branche et qui chante pourtant sachant qu'il a des ailes" Victor Hugo
Répondre en citant
Message Bonjour, Sandrine ;-) 
pour ma part, je vois des gens qui souffrent vraiment de leurs situations et qui ont vraiment envie de changer ...
C'est peut-être la différence entre ceux qui vont voir un professionnel (= ils décident d'y mettre de l'argent) et ceux qui n'y vont pas (= leur problème n'est pas suffisamment important pour justifier une dépense).
A la nuance près que certaines personnes n'ont VRAIMENT PAS les moyens de se payer une thérapie.


L'avantage de la thérapie brève type Palo Alto, c'est qu'on n'a pas besoin d'être patient  Laughing ...
Justement, si la personne accompagnée ne met rien en place = ne fait pas les taches notamment, on peut rapidement pointer l'incohérence et se demander ce qui coince de notre côté ou du sien. Cela permet d'aller vite.
Après rien n'empêche de voir quelqu'un de façon régulière sans rien chercher à changer si la personne le souhaite ...


Mais c'est vrai que les forums m'apprennent aussi beaucoup sur ce que vivent les gens, comment ils fonctionnent. Cela me permet de mieux comprendre certaines personnes que j'accompagne en échangeant avec des personnes rencontrant des problématiques proches.


Quand tu dis que tu fais le psychologie de loisir, ça veut dire quoi exactement ? tu le fais dans quel cadre ?


_________________
Sandrine
-------------------------------
Coaching - thérapie brève interactionnelle et systémique - formations
Skype
Répondre en citant
Message Bonjour, Sandrine ;-) 
LOL !

Je te rassure tout de suite, je ne suis pas le genre charlatan qui fait des thérapies payantes clandestines. Du tout, j'utilise mon vécu, mes propres analyses pour ensuite les transmettre à d'autres tout en m'auto-thérapeutisant, une pierre deux coups. Je le fais depuis presque toujours j'ai envie de dire, faut dire que dans mon entourage il y avait matière à travailler.

J'ai vu des professionnels de toute sorte pendant 2 ans (à l'âge de 20 ans, j'avais conscience que je devais le faire bien avant mais...). Ce ne sont pas eux qui ont réellement pu m'aider à avancer, sans doute un peu mais ce que je suis est bien trop complexe pour suivre une "simple" thérapie. J'ai souvent dit à ces psys qu'il me fallait quelqu'un qui allait me pousser dans mes retranchements mais soit ils répondaient que ce n'était pas déontologique, soit que ce n'était pas une bonne voie. Et pourtant, je suis toujours convaincue qu'ils ont eu torts. Je ne suis pas un humain "normal" j'ai grandi dans la dureté (celle que je m'imposais) et il n'y a que cela qui me force à changer. Parce que tant qu'on ne me prouve pas par argumentation sentie que je suis dans l'erreur alors il n'y a pas de raisons suffisantes de changer. Certes, tout le monde veut se sentir mieux, s'approcher du bonheur, moi aussi j'essaie d'évoluer vers cela. Mais à quels prix? et dans ce monde tel que je le perçois? Mes perceptions sont erronées? Pourtant les psys me disent que je suis lucide. Je voudrais accepter de porter des oeillères mais ça ne se programme pas. J'analyse énormément ce qui m'entoure et la plupart du temps je tombe juste alors pour démonter ça, faut y aller à coup de marteau-piqueur. J'évolue donc seule, du chemin j'en ai parcouru ça oui, le mépris que je peux ressentir pour l'humain diminue avec l'âge, j'entrevois un peu mieux le bon fond qu'il peut porter en lui, je suis néanmoins souvent déçue par les erreurs qu'il commet se persuadant de faire le bien (je ne parle pas vis-à-vis de moi, c'est une observation générale).

Tu as sans doute raison sur le fait que sur les forums, comme il ne faut pas payer, se concentre dès lors beaucoup de gens qui n'ont pas un réel désir de changer. Pour autant, il y a des problèmes justement trop importants pour ne pas les laisser entre n'importe quelles mains.

Et te concernant, est-ce que ton objectif est de trouver des clients sur ce forum?


_________________
"Soyez comme l'oiseau, posé pour un instant sur des rameaux trop faibles, qui sent ployer la branche et qui chante pourtant sachant qu'il a des ailes" Victor Hugo
Répondre en citant
Message Bonjour, Sandrine ;-) 
l'idée du "ce n'est pas déontologique" me fait bien rire ... car c'est exactement ce que nous faisons avec Palo Alto  Laughing ... et les études récentes en psychologie montrent bien que l'empathie n'est pas suffisante et qu'il faut aussi une stratégie et de l'influence de la part du thérapeute pour aider la personne.


Quant à mon objectif sur le forum, non je ne cherche pas de clients, j'en ai déjà suffisamment  Laughing ...
Par contre, comme je le disais plus haut, je trouve enrichissant d'échanger car cela m'aide à mieux comprendre ce qui se joue et c'est très intéressant professionnellement parlant car tu peux avoir très rapidement des expériences qu'il aurait fallu plusieurs mois pour accumuler en cabinet.


D'où ma présence ici, sur un forum uniquement psy (avant j'allais uniquement sur des forums de parents car je m'y intéresse depuis longtemps et je fais maintenant de l'accompagnement parental).


_________________
Sandrine
-------------------------------
Coaching - thérapie brève interactionnelle et systémique - formations
Skype
Répondre en citant
Message Bonjour, Sandrine ;-) 
C vrai, les thérapies brèves sont plus directives, "un jour" j'essaierai ce type-là, je sais très bien que je dois régler encore bien des choses. Mais tu sais je peux comprendre que peu de psy veuillent bien prendre le risque que le client se mette dans une rage déferlante. La catharsis émotionnelle pinaise si un jour j'atteins ça ce serait top ! Déjà faut prendre le temps de se mettre dans la tête du client, et ça c'est pas donné à beaucoup non plus.

Bienvenue à toi, au fait sourire Contente de savoir qu'il n'y a pas que la relation pécuniaire qui compte. content

Etre parent, tout un art sourire J'suis pas parent mais disons que j'vois bien qu'il n'y a pas une façon de faire qui soit absolue. Dans tous les cas, il faut beaucoup discuter avec les enfants même s'ils ne comprennent pas tous les mots. J'ai juste un neveu de 2 ans et il me fascine!


_________________
"Soyez comme l'oiseau, posé pour un instant sur des rameaux trop faibles, qui sent ployer la branche et qui chante pourtant sachant qu'il a des ailes" Victor Hugo
Répondre en citant
Message Bonjour, Sandrine ;-) 
et ça va te servir à quoi la catharsis émotionnelle ?


En thérapie brève, du moins Palo Alto, nous n'intervenons que s'il y a problème avéré pour le patient. Et parfois, c'est juste une idée que la personne s'est mise dans la tête ... D'où mon énervement régulier contre les trucs de "bien être" qui nous font croire que nous devrions tous être "bien dans nos baskets".
Nous travaillons donc de façon précise sur comment le problème s'exprime au quotidien, à quels moments, qu'est-ce qui se passe, ... 
Après pour se mettre dans la tête du client, oui c'est la base de la relation thérapeutique pour moi .. enfin dans une certaine mesure parce qu'il faut aussi que je puisse en sortir pour voir la situation avec un peu de recul = comprendre en quoi il est logique pour cette personne de vivre les choses de cette façon et et normal pour elle de réagir de sa façon ... mais avec le recul de me dire "comment peut-on voir la situation différemment ? et que manque-t-il à cette personne pour concevoir les choses différemment ?".


Oui l'accompagnement parental est très riche ... et moi-même en tant que parent je m'éclate à découvrir le fonctionnement de mes enfants.



Dernière édition par Hashimoto le Mar 17 Jan 2012 - 00:02; édité 1 fois

_________________
Sandrine
-------------------------------
Coaching - thérapie brève interactionnelle et systémique - formations
Skype
Répondre en citant
Message Bonjour, Sandrine ;-) 
Bonsoir My-Illusion et Hashimoto,
J'imagine que vous avez lu la charte du forum
quelques petits extraits pour mémoire :
"Les participants professionnels du soin sont priés de ne pas se servir de ce forum pour y rechercher des patients - leur participation devra donc être anonyme."
et aussi :
Enfin, comme partout sur le web, vous ne savez pas qui se cache derrière un pseudo. La méfiance est donc de rigueur. Les fonctions des administratrices ayant été précisées, tout autre membre doit être considéré comme non professionnel. Gardez du recul par rapport aux informations qui vous sont données, ne confiez votre nom et vos coordonnées à personne et signalez-nous toute intervention qui contreviendrait à la charte.

Je suis trop fatiguée ce soir pour débattre avec vous...juste envie de vous dire que les participants du forum ne sont pas des sujets d'étude ou des cobayes (d'ailleurs nombreux des participants ont des suivis par des professionnels) et qu'il est bien maladroit de lancer des généralités comme si c'était des vérités surtout quand elles sont porteuses de jugement.
Et puis il est possible de faire une psychothérapie sérieuse gratuitement en s'adressant au CMP...
Bonnne soirée
Fracat


_________________
Je me mis enfin à réfléchir, c'est à dire à écouter plus fort.
( Samuel Beckett)
Répondre en citant
Message Bonjour, Sandrine ;-) 
fracat a écrit:
Bonsoir My-Illusion et Hashimoto,
J'imagine que vous avez lu la charte du forum
quelques petits extraits pour mémoire :
"Les participants professionnels du soin sont priés de ne pas se servir de ce forum pour y rechercher des patients - leur participation devra donc être anonyme."
et aussi :
Enfin, comme partout sur le web, vous ne savez pas qui se cache derrière un pseudo. La méfiance est donc de rigueur. Les fonctions des administratrices ayant été précisées, tout autre membre doit être considéré comme non professionnel. Gardez du recul par rapport aux informations qui vous sont données, ne confiez votre nom et vos coordonnées à personne et signalez-nous toute intervention qui contreviendrait à la charte.

Je suis trop fatiguée ce soir pour débattre avec vous...juste envie de vous dire que les participants du forum ne sont pas des sujets d'étude ou des cobayes (d'ailleurs nombreux des participants ont des suivis par des professionnels) et qu'il est bien maladroit de lancer des généralités comme si c'était des vérités surtout quand elles sont porteuses de jugement.
Et puis il est possible de faire une psychothérapie sérieuse gratuitement en s'adressant au CMP...
Bonnne soirée
Fracat


J'avoue ne pas très bien comprendre certaines choses que vous dites (on en reparlera demain si vous le souhaitez).


Je pense que mettre mon blog n'est pas souhaité donc je vais retirer le lien si je peux éditer mon message.
Après pour ce qui est de l'anonymat, si je supprime le blog, je reste anonyme donc ça ira.

Par contre pour le reste, pouvez-vous préciser votre pensée ?
Je ne considère pas les participants au forum comme des sujets d'étude mais je lis ce qui se dit, comme sur des tas d'autres forums et effectivement cela m'enrichit aussi professionnellement et personnellement car je comprends mieux certaines problématiques. Est-ce un mal ?
Ce n'est ni pour me moquer ni pour faire du mal, simplement pour comprendre.
Sinon dans quel but viendrais-je sur ce forum ? Le forum est-il alors réservé aux personnes en souffrance, les professionnels ne pouvant pas lire ce qui s'y écrit ?


Quant au problème du paiement de la thérapie, j'ai quand même écrit "à la nuance près que certaines personnes n'ont vraiment pas les moyens de se payer une thérapie" et que je conçois bien que pour ceux-là, l'aspect financier est vraiment un problème.



Le problème des CMP, c'est le délai ... parce qu'attendre 4 à 6 mois pour avoir un rdv, c'est juste 
quand on n'est pas bien.


Y a-t-il autre chose ou ai-je bien cerné vos interrogations ?


_________________
Sandrine
-------------------------------
Coaching - thérapie brève interactionnelle et systémique - formations
Skype
Répondre en citant
Message Bonjour, Sandrine ;-) 
Une sorte de délivrance? Mais c'est peut-être qu'un "mythe" après tout. J'ai jamais laissé exprimer pleinement mes vraies émotions négatives, ça se distille sous contrôle je vais dire, je ne m'autorise pas ce droit-là mais pour autant il y toujours ce fond de négativité qui persiste et bien entendu je n'aime pas cela. Lao Tseu dit vrai mais lorsque je lis sa phrase "Les choses ne changent pas, change ta façon de voir, cela suffit." je me demande bien comment on fait alors qu'on fait déjà tourner son cerveau à 300 à l'heure pour démonter ses propres pensées négatives. Souvent, les arguments que me disent les autres je les trouve pas assez aboutis ou carrément hors contexte. Y a des fois des pensées qui jalonnent mon cerveau et j'ai pitié de moi, carrément. Je me dis "comment une petite tête si jeune peut penser des choses pareilles?" capable de m'auto-choquer, oui je ne suis jamais seule avec moi-même, chance!

Ah toi aussi tu t'énerves :p ok ça veut dire que tu vis dans le "truc" c'est bien ça sourire Néanmoins, cela m'étonne que tu ne penses pas comme ces autres comme quoi il faut être bien dans ses baskets, cela m'étonne beaucoup même. Je crois même que tu es la première psy que j'entends dire ça sourire Mais ça me sonne plus réaliste, moins naïf car bon un peu utopique de croire que hoplà le bonheur il est là tout cuit, suffit d'aller se servir.

Je suppose que tu définis avant toute chose avec le client quel est le problème (souvent les) et qu'ensuite vous tentez de traiter un à un les soucis. Souvent c'est compliqué car les problèmes sont entremêlés avec d'autres. Puis pas toujours facile de déceler le fond des symptômes. Genre l'anorexie, d'office c'est le symptôme, la partie émergée de l'iceberg. Après aller gratter plus loin c'est chaud avec des gens qui savent même pas trop eux-mêmes c'est quoi le vrai souci. Faut avoir en face de soi des gens assez malléables que pour les inviter à changer leur façon de voir les choses. L'autonomie est hyper dure à instiller en eux, ils demandent souvent une béquille permanente, l'oiseau qui doit prendre son envol, super dur. Aider oui, sauver non. J'ai fait longtemps cette erreur là... puis un jour j'ai eu genre un flash qui m'a dit "tu es en train de renforcer sa dépendance, tu lui ôtes sa capacité à s'autonomiser" ça fait mal quand on se rend compte de ça, genre on pensait bien faire et puis bam on a fait tout l'inverse. Fiou, d'ailleurs peu après j'ai changé ma "stratégie" et pouf non seulement ça m'a beaucoup moins fatiguée et en plus la personne elle s'est prise en mains, tout bénef quoi.

Je viens de lire ton blog, j'aime bien ta plume, la partie sur ta vie m'a faite sourire, heureusement qu'aujourd'hui les choses vont mieux sourire Faut sacrément se retenir pour éduquer les petits, et c'est vrai faut toujours leur poser des questions plutôt que de répondre simplement "mais non, ta soeur n'a pas raison!"

Tu gardes une spontanéité qui fait de toi quelqu'un de vrai et compétent en même temps. Du premier abord oui tu m'as l'air bien compétente héhé sourire

Euh je viens de voir le message de Fracat... Pas envie d'analyser là tout de suite, je crois qu'il (qu'elle) se méprend sur les intentions...

C'était bien sympa cette discussion sourire


_________________
"Soyez comme l'oiseau, posé pour un instant sur des rameaux trop faibles, qui sent ployer la branche et qui chante pourtant sachant qu'il a des ailes" Victor Hugo
Répondre en citant
Message Bonjour, Sandrine ;-) 
Bouh Fracat, ton message il est incisif quoi.... rhoooo t'as pas lu tous les messages ou quoi?

Genre...

Pfff...

Bon, super quoi, y a des gens qui veulent apporter un peu de leur compétence (pour ma part j'ai précisé que je n'étais pas psy faut pas déconner) et bam herbe coupée. Super sympa quoi... Bon bé rester avec vos admin pro et tourner pas trop en rond non plus ;-).

Exag' (lol quand je m'énerve un peu je parle en d'jeuns)

Fracassant, carrément.


_________________
"Soyez comme l'oiseau, posé pour un instant sur des rameaux trop faibles, qui sent ployer la branche et qui chante pourtant sachant qu'il a des ailes" Victor Hugo
Répondre en citant
Message Bonjour, Sandrine ;-) 
sourire Oui discussion bien sympa et je serai contente de la poursuivre ...
Bon mais là, faut que je travaille un peu.


Ce que tu dis sur moi correspond beaucoup en fait à la posture liée à l'approche que j'utilise. Certes je l'ai choisie parce qu'elle me correspond mais il est clair qu'il y a beaucoup de choses qui sont liées au modèle lui-même et après, le modèle me façonne aussi petit à petit si je puis dire.


Pour ce qui est de l'autonomie, pour moi, la thérapie - en tout cas la thérapie brève modèle Palo Alto - est une thérapie responsabilisante et autonomiste. Elle est basée sur l'idée que c'est la personne qui vient qui va faire le travail. La base est de ne pas être plus "client que le client" sinon effectivement on rend la personne dépendante et cela lui envoie le message qu'elle n'est pas capable de faire seule et cela renforce son problème.


Tu as tout compris pour ce qui est de la définition du problème = on définit ensemble le problème sur lequel on va travailler. Puis en travaillant sur le problème, on réalise quel est le point qui bloque vraiment ... et si les problèmes sont liés, l'apprentissage, le fait de vivre des expériences émotionnelles correctrices, vont permettre de débloquer ce point par rapport à un pb particulier et généralement, cela s'étend à d'autres domaines et cela permet de débloquer de nombreux autres domaines.
Si ce n'est pas le cas, alors on passe au problème suivant et on débloque ainsi un à un les les difficultés de la personne.


Le modèle de Palo Alto est aussi basé sur les théories de l'apprentissage - cf Bateson - et en cela, la thérapie Palo Alto est plutôt un accompagnement vers des apprentissages qui manquaient à la personne qu'une thérapie au sens habituel du terme = un thérapeute bref ne soigne pas : il permet à la personne d'apprendre à recourir à d'autres modes de fonctionnement qui lui étaient impossibles avant et c'est cela qui supprime la souffrance. 
Les TCC 3e génération sont assez proches de cet esprit mais je pense que Palo Alto a mieux modélisé les relations humaines.


Et pour les enfants, oui c'est un vrai apprentissage là aussi de se comporter différemment, de voir les choses différemment ... et là aussi Palo Alto m'aide énormément !!!


Au plaisir de discuter avec toi.


_________________
Sandrine
-------------------------------
Coaching - thérapie brève interactionnelle et systémique - formations
Skype
Répondre en citant
Message Bonjour, Sandrine ;-) 
fracat a écrit:
Bonsoir My-Illusion et Hashimoto,
J'imagine que vous avez lu la charte du forum
quelques petits extraits pour mémoire :
"Les participants professionnels du soin sont priés de ne pas se servir de ce forum pour y rechercher des patients - leur participation devra donc être anonyme."
et aussi :
Enfin, comme partout sur le web, vous ne savez pas qui se cache derrière un pseudo. La méfiance est donc de rigueur. Les fonctions des administratrices ayant été précisées, tout autre membre doit être considéré comme non professionnel. Gardez du recul par rapport aux informations qui vous sont données, ne confiez votre nom et vos coordonnées à personne et signalez-nous toute intervention qui contreviendrait à la charte.

Je suis trop fatiguée ce soir pour débattre avec vous...juste envie de vous dire que les participants du forum ne sont pas des sujets d'étude ou des cobayes (d'ailleurs nombreux des participants ont des suivis par des professionnels) et qu'il est bien maladroit de lancer des généralités comme si c'était des vérités surtout quand elles sont porteuses de jugement.
Et puis il est possible de faire une psychothérapie sérieuse gratuitement en s'adressant au CMP...
Bonnne soirée
Fracat




Petite question par rapport à l'anonymat : il a été mis en place pour protéger les personnes en souffrance qui fréquentent ces forums je suppose.
Est-ce aussi une façon d'éviter que les pros ne se fassent de la pub ?


Parce que j'ai l'habitude des forums donc donner mon identité ne me gêne pas. Par contre, je peux comprendre qu'il ne faille pas faire de pub.


merci de me préciser le contexte.


_________________
Sandrine
-------------------------------
Coaching - thérapie brève interactionnelle et systémique - formations
Skype
Message Bonjour, Sandrine ;-) 


Montrer les messages depuis:
Répondre au sujet Page 1 sur 1
  


Portail | Index | Panneau d’administration | Creer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation