Questions Psy Index du Forum
S’enregistrerRechercherFAQMembresGroupesConnexion
Répondre au sujet Page 3 sur 3
Aller à la page: <  1, 2, 3
Transfert et projection
Auteur Message
Répondre en citant
Message Transfert et projection 
On n'évoque pas forcément le transfert explicitement avec nos patients - on se sert de manifestations transférentielles pour notre compréhension et nos interprétations, mais interpréter quelque chose dans le transfert ne signifie pas que l'on va pointer du doigt au patient que c'est bien ce que l'on a perçu du transfert qui nous a mis sur cette voie.


_________________
« Le bonheur n’est pas chose aisée. Il est difficile de le trouver en soi. Il est impossible de le trouver ailleurs. » N. de Chamfort
Message Publicité 
PublicitéSupprimer les publicités ?


Répondre en citant
Message transfert et fin d'analyse 
 que signifie exactement    [b]  philia [/b]
j'ai lu que l'analysant transfèrerait  ses sentiments envers l'analyste dans  une "amitié " envers ... la psychanalyse

donc  après une analyse au cours de laquelle après le transfert resterait  à l'analysant une  profonde amitié pour son analyste il serait de nouveau frustré  car  je ne pense pas que  de s'intéresser à la psychanalyse puisse compenser  des sentiments
sauf peut être si cet analysant peut  devenir à son tour analyste et compenser cette perte par  le plaisir de guérir d'autres  personnes en souffrance ???

ne pensez vous pas que la rupture de fin d'analyse soit presque toujours une souffrance pour l'analysant?
sera-i-il alors déçu et  est ce que  le bénéfice de l'analyse ne sera pas  aboli? Sad

Répondre en citant
Message Transfert et projection 
En psychanalyse le transfert est nécessaire...l'analyste analyse le transfert justement....
Non la fin de l'analyse ne doit pas être une souffrance...au contraire....
il y a le transfert positif et le transfert négatif...et le contre transfert du psy envers l'analysant...
c est très complexe....

Répondre en citant
Message projection et transfert 
Bonjour, 


J'ai bien lu tout ce qui a été dit sur la question du transfert, mais une question me travaille :


dans un entretien, dans une rencontre, il y a mobilisation de mouvements transférentiels (ponctuels, contrairement aux notions de transferts et contre-transferts qui sont propres à la cure analytique de longue durée). Et il y a aussi mobilisation d'identifications et de projections.
Est ce qu'on peut dire que l'un entraîne l'autre? Que la projection est intriquée aux mouvements transférentiels?


Je pose cette question notamment avec le patient psychotique dont le mécanisme privilégié est la projection :
Dans quelle mesure on peut parler de mouvements transférentiel de la part de ce patient et non de projection ?
Est ce qu'on peut dire que dans une institution psychiatrique (intra en particulier)  les mouvements transférentiels au sein de l'institution trouvent en majorité leurs source dans les projections des patients?




Je m'embrouille,  Rolling Eyes
je sais ce qu'est la projection, c'est de mettre à l'extérieur quelque chose de méconnaissable, d'inacceptable en soi,
et le transfert c'est cette répétition inconsciente d'une relation d'objet infantile.
et ce qui me pose question finalement c'est cette distinction lors d'un entretien;
-est ce qu'on peut avoir un contre-trasnfert face à une projection du patient?
-est ce que le patient en intra est capable de mouvements transférentiels ou non puisque la projection est trop présente
...




Merci par avance de votre aide


_________________
"les psychanalystes sont des artisans qui travaillent à la pièce" André Green
Message Transfert et projection 


Montrer les messages depuis:
Répondre au sujet Page 3 sur 3
Aller à la page: <  1, 2, 3
  


Index | Panneau d’administration | Creer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation