Questions Psy Index du Forum
S’enregistrerRechercherFAQMembresGroupesConnexion
Répondre au sujet Page 1 sur 1
Blocage général
Auteur Message
Répondre en citant
Message Blocage général 
Bonjour tout le monde. 


J'ai presque 18 ans et je suis une fille, et depuis 5 ans, il y a ce truc qui me pourrit la vie. Un espèce de blocage, qui a survenu petit à petit après une période de dépression. Je me suis mise à ressentir de moins en moins de choses, puis plus rien. Je n'ai envie de rien, je ne ressens aucune attirance physique pour qui que ce soit, aucun désir, aucun amour. Avant quand je ressentais encore je n'ai été attirée et n'ai aimé que des garçons. En fait, je sais ce que j'éprouve, mais je ne le ressens pas physiquement, comme si je n'avais plus de sentiments, d'émotions... positifs tout du moins... Il y a un décalage entre ma tête et mon corps, je suis incapable d'arrêter de réfléchir, je pense trop, à tout. J'ai suivi une psychothérapie totalement inutile pendant 1an. J'ai eu des périodes très très basses, des périodes normale, et deux bonnes périodes sur tout ce temps. Un petit ami pendant 8 mois, que je n'aimais pas, je ne faisais que me dire "et là tu ne ressens rien", "là non plus..."... et je faisais des sortes de crises par moment, un rejet violent de lui, je lui trouvais plein de défauts, il me dégoûtait et j'éprouvais une violente douleur morale et des nausées. ça aide pas le couple. il y a quelque temps j'ai rencontré un garçon génial, qui m'apportait beaucoup de bien, qui m'a aidée à aller un peu mieux, et j'ai fini par être consciente que j'avais des sentiments pour lui. J'ai même cru que je guérissait. Mais au bout d'un mois le bien être est parti, le doute est revenu, et j'ai de moins en moins envie de le voir. Je vois un acupuncteur en ce moment. je ne sais pas ce que j'ai. Aujourd'hui, comme depuis un moment, je me demande si je ne préfère pas les filles, ce qui me rend malade. Je suis complètement déboussolée et n'arrive pas à définir ce qui est vrai, ce qui se passe... Avec mon copain, je n'arrive pas à déconnecter mon cerveau. Chaque fois qu'il m'embrasse je me force à ne penser à rien et j'arrive presque à me laisser aller, des fois, mais immédiatement je me renferme après. J'ignore si c'est ce blocage, cette espèce de volonté, de petite bête qui me fait douter, me renfermer à chaque fois qui est responsable. Je ne comprend rien. Je n'arrive plus à être positive (ça faisais quelques mois que j'arrivais à l'être un peu) Je n'ai fais que résumer le problème qui est hélas bien plus complexe mais j'espère que ça reste compréhensible...


 Si quelqu'un a déjà été dans une situation pareille, connait quelqu'un qui a connu ça ou sait quoi que ce soit ... J'ai vraiment besoin d'en parler... 


bonne journée à tous...

Message Publicité 
PublicitéSupprimer les publicités ?


Répondre en citant
Message Blocage général 
C'est... une névrose d'abandon...
avec le doute de l'identité sexuel qui va avec..
En effet, ça siège dans l'inconscient infantile, et avant l'âge de 3 ans, AVANT LA DIFFÉRENTIATION SEXUELLE.

Ton ami ne te donnera jamais ton vrai besoin: alors il est détestable..
N'es tu pas toi "détestable"?... car ton vrai besoin est une malédiction... c'est un besoin immense...
le fait d'engager une relation c'est se dire déjà... que ça sera la déception, ça ne répondra pas à ce besoin... d'emblé foutu d'avance→ colère.

Il y a un malentendu... Et si ce besoin était un besoin de retrouver les jouissances (et les peurs)... de la naissance?

Aux sensations de naissance ce sont greffés, sous formes de sensations physiques, dans une conscience qui ignore tout ce qui est mental et concept... l'incarnation dans les désirs confondu avec la sexualité... de toute la problématique de tes parents... INSATISFACTION D'AMOUR.

Cela c'est valable pour TOUT LE MONDE...
ce qui varie est comment on intègre ou non ce traumatisme de naissance, si on vit alors dans ce contexte périnatal l'INSATISFACTION D'AMOUR.... En tel cas les conditions avant et après n'ont pas permis de l'intégrer l'orgasme de naissance.. les problèmes ressortent, exprimés symboliquement avec toute la "traduction" du plan de conscience utilisé alors.. Toute relation est une répétition de l'INSATISFACTION D'AMOUR..
Le traumatisme de naissance génère des besoins sexuels jusqu'aux mythes religieux!

Tes parents ne se déchiraient t'ils pas entre eux dans l'insatisfaction de leur relations... tu as alors intégré ça dans ton corps... et c'est associé aux sensations de la naissance alors non intégrées. On confond plus tard en effet ce besoin avec le désir sexuel... on perverti notre amour pour autrui avec la problématique non intégrée

Et cela motivant la personalité profonde, on se la rejoue sur tous les plans d'une relation..

je t'invites à chercher une "résonnance" entre ta personalité et ça..

http://sophrologie.asso-web.com/32 correlats-ente-la-personnalite-abandonni…

"Ainsi l’abandonnique se structure en 2 instances. Un premier endroit, archaïque (vécu dans les premières années de sa vie), où il a vécu l’affect, la présence, Terre de Bien-être et un deuxième endroit où il a vécu la perte, le manque, Terre de Chaos. Il oscille toujours entre les deux, à la recherche de la première mais dans l’incapacité d’y rester et rééquilibrant sans cesse l’activité de la deuxième qu’il connaît bien car dans cette dernière, il a la sensation d’exister."

"
Entre les deux, existe une frontière, un troisième endroit où il peut se réfugier, la Terre « Je-Ne-Ressens-Rien ». À cet endroit, le sujet abandonnique, qui est un écorché vif, pourra y rester un temps lorsque le chaos se fera trop insistant où le manque d’affect trop pressant. À cet endroit-là, il ne ressent rien… pas de souffrance…"

Dans l'adolescence on réactualise souvent l'abandon...
L'abandon qu'on a senti vers l'âge de 3 -5 ans..
L'abandon qu'on ressent quand on se retrouve dans la vie intrautérine..
et l'insatisfaction de ne pas être comblé et les doutes d'identité sexuelle... (va chercher des clefs du coté de la névrose)

Voilà... bonne recherches.

Voici la route: mots clefs "abandon, abandonnique, névrose d'abandon"
Et la guérison... très difficile (ce n'est pas la méthode socialement autorisée)... DÉCHARGER LES ÉNERGIES PÉRINATALES..
(le trauma d'abandon est corporel, c'est des énergies de jouissance...il me semble très difficile de le résoudre par une psychothérapie qui n'est qu'à considérer comme la partie "analyse" d'un travail CORPOREL.. menant à un orgasme TOTAL... revivre l'orgasme de naissance... là où s'est cristalisée toute l'insatisfaction de la vie..
(attention piège... il ne s'accède pas par la sexualité)

Je le dis, je le répète car je le constate.... la psychothérapie, le "en parler".. l'analyse... ne suffisent pas pour ce trouble.
c'est CORPOREL, ça passe par le revécu de l'orgasme de naissance... et ceci devra être fait... en principe... avec un homme... C'est compliqué, ça devrait se faire après... l'abandon d'échanges intimes, riches et homoaffectif avec une personne de même sexe que toi dans ta phase d'identification à toi même en l'autre... qui se doit être du même sexe (identification projective)

Répondre en citant
Message Blocage général 
Coucou Hachiko Je suis aussi une fille agee de 18 ans j' été aussi a la recherche de ce qu' il t arrive car moi aussi je me rend compte que j ai le même problème j aimerai savoir comment tu t en est sorti .. si tu t en est sorti ? Et comment le vie tu maintenant car ces vraiment trop dure . Si tu pouvait me contacter s' il te plait merci .

MSN
Message Blocage général 


Montrer les messages depuis:
Répondre au sujet Page 1 sur 1
  


Portail | Index | Panneau d’administration | Creer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation