Questions Psy Index du Forum
S’enregistrerRechercherFAQMembresGroupesConnexion
Répondre au sujet Page 1 sur 1
Aidez-moi
Auteur Message
Répondre en citant
Message Aidez-moi 
Bonjour,

Je me tourne vers vous car il m'arrive quelque chose que je ne comprends pas trop...
Depuis un bon moment, j'ai souvent eu des pensées suicidaires mais sans plus, c'est toujours resté seulement des pensées.
Depuis quelques jours, ces pensées ce sont amplifiées, j'ai des très fortes envies suicidaires alors que je ne souffre pas... Je ne comprends pas, je ne suis pas angoissée, ma vie est bien, j'ai une famille, un compagnon, des amies et tout, je ne me sens pas mal. Mais pourtant j'ai ces idées de suicides plus fortes qu'avant, c'est paradoxale... Du coup, j'ai tout prévu si jamais j'ai envie de passer à l'acte, mais je e comprends pas pourquoi?
Savez-vous pourquoi en étant bien, j'ai ces envies, je voudrais que ces envies partent mais elles restent et sont de plus en plus fortes... Pourquoi?

Sarah

Message Publicité 
PublicitéSupprimer les publicités ?


Répondre en citant
Message Aidez-moi 
Ne te suicides pas parce que la vie trop belle mais peut être ,c'est parce que tu n'es pas si épanoui que tu le dis dans ta vie.
Essaye de faire beaucoup de sport et pitetre bien que ces idées vont partir sinon consulte mais ne te suicide pas.surtout pas en tous cas dans la vie réelle.

Répondre en citant
Message Aidez-moi 
Je pense que ta conscience d'enfant refoulée essaie de te dire que la vie que tu mène est un mensonge ou un déni à ta réelle volonté, et n'apporte pas ce que tu as besoin: l'Amour... mais vécu de ta conscience d'enfant... et que si tu ne tiens pas compte de ce besoin vital... tu risquerais d'en mourir... si tu n'en tiens pas compte que ce besoin est vital "l'accident" ou le suicide concrétisera ta mort....
Mais il ya un espoir: l'appel au secours: demander de l'aide... pour ta conscience d'enfant, c'est demander de l'Amour.
Sans amour la vie ne vaut pas la peine d'être vécue.
Peut être que la vie que tu mène n'apporte pas l'Amour dont tu as besoin, mais un amour pour adultes..

je ne me tromperais pas de beaucoup, ce que je décris là existe en tant que problème pour tous le monde, placé sur un axe de 1% important à 100% vital..
Pour vous le %centage est peut être élevé.

Et si tu cédais au besoin... de câlins, d'être entouré, simplement, physiquement, sans vue sexuelles, , comme un enfant? et acceptais enfin de te laisser consoler.

Notre société offre rarement cette chance.
En effet, l'amour d'enfant est concentré sur le sexe et du coup n'arrive pas à "destination" de l'âme d'enfant qui aurait encore besoin d'autre chose..

Pour exister dans cette société, nous devons dénier tout ce qui faisait de nous un enfant pour être libre et indépendant.. Or, le besoin d'attachement et de fusion n'a pas été accompli... et ce besoin reste en attente et sabote une vie... et si ces besoins vitaux sont restés en plan?.

ce qui est dénié ne peux revenir que sous forme de "retour" comme vous avez dans vos idées suicidaire, des appels au secours peut être...

Si contact affectif physique.. c'est pour le sexe et avec une personne différente de soi, un amour d'adulte.. est ce cela qu'il vous faut même si c'est "bien vu"?

Si contact "amical"... c'est à travers le partage d'une activité relationnelle sur le mental, une amitié d'adulte....est ce cela qu'il vous faut?

et si l'enfant qui n'a pas été construit en vous avait... BESOIN?

Mais qu'en est t'il se se rencontrer soit même, le soit même trouvé en miroir dans un autre.. qu'on devait se construire en s'imprégnant de l'amour-fusion pour ses parents alors partie de notre personalité?

ça vous parle?

J'ai pleuré ma vie dans les bras d'un ami... je suis sauvé...
Peut être qu'une expérience similaire vous sauvera, si au moins j'exposais une possible solution sur la base de mon expérience...

Message Aidez-moi 


Montrer les messages depuis:
Répondre au sujet Page 1 sur 1
  


Portail | Index | Panneau d’administration | Creer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation