Questions Psy Index du Forum
S’enregistrerRechercherFAQMembresGroupesConnexion
Répondre au sujet Page 1 sur 1
Bonjour... Enfin, façon de parler
Auteur Message
Répondre en citant
Message Bonjour... Enfin, façon de parler 
Bonjour, je m'appelle Maxime, j'ai 20 ans, bientôt 21(hélas).

Une fois de plus, je cherchais hasardeusement un forum, en tapant sur google, les quasi-sempiternels mot clés suivants: "forum", suivi de "suicide", ou  "dépression", ou "psychologie".

J'espère pouvoir ici rencontrer des personnes avec lesquelles discuter. Je doute que ça serve à grand chose, mais peut-être que dans l'instant, tout du moins, cela m'apportera du réconfort, ce qui n'est en soi pas négligeable. Une satisfaction, aussi éphémère puisse-t-elle être, n'est après tout pas à jeter.


Je pense que le fait de  m'exprimer me permettra de ressentir un soulagement, quasi-inexistant, mais quand même pas tout à fait. Le fait de me lamenter, me permettra peut-être d'espérer une réponse positive, qui, bien que j'en doute fortement, me redonnera peut-être de l'espoir.
Merde, quel con je fais. Je n'ai plus d'espoir, mais j'ai quand même l'espoir d'avoir un jour de nouveau de l'espoir, moi qui pensait être parvenu à me défaire de cette pensée.
Mais quel option il me reste? Le suicide, bien évidemment. Mais... j'ai beaucoup trop peur de me rater, de simplement endommager irréversiblement mon corps sans pour autant faire cesser son fonctionnement, et de décupler ainsi ma souffrance. Pas plus, je ne veux mettre fin à mes jours avec des procédés impliquant une atroce souffrance. Quelquefois, je maudis vraiment que l'on soit dans un pays où les armes à feu sont si difficilement accessible.

J'en ai marre, je n'attends plus rien, j'ai l'impression que tout ne va être que souffrance, je bad depuis des années, presque  sans interruption, j'ai consulté des psychologues, des psychiatres, ça n'a servi à rien. J'ai essayé un antidépresseur, des anxiolytiques, je n'ai vu quasiment aucun changement. Je me sens condamné au malheur, et j'ai trop peur de tenter de me suicider, non par peur de mourir, mais bien plutôt par peur de ne pas mourir. Je suis parfois dans l'espoir qu'un type impulsif me croise dans la rue, et qu'il  me tue violemment et rapidement. 
Tout aurait été tellement simple si je n'étais pas né. Il n'y aurait rien eu, et je n'aurais rien eu à faire pour obtenir ce rien, il se serait pour l'éternité imposé de lui-même, ça aurait été pratique.

Qu'est-ce que je vais bien pouvoir faire dans cette vie? J'arrive même plus  à sublimer ma souffrance pour qu'elle me soit à peu près supportable. Je ne vois aucune issue. Je suis exactement dans la même situation qu'il y a un an, deux ans, ou trois ans. Rien n'a changé, je ne fais que ressasser les mêmes états d'âmes. Et, le fait d'avoir conscience que la souffrance perdure, ne l'efface pas, ne me fait que souffrir davantage et dès lors, je me sens comme pris dans un cercle vicieux selon lequel, plus je vais vivre, plus je vais souffrir, car en plus de la souffrance actuelle, j'aurais le souvenir de ma souffrance passée, et  ce souvenir de la souffrance  est aussi une souffrance, comme je l'expérimente déjà aujourd'hui.

Il y a 5, 6 ans, déjà je souffrais moralement. Et j'entendais ici et là, "crise d'adolescence" et blablabla. Bah voyons, comme si ça allait mieux aujourd'hui, alors que je ne suis plus un adolescent. Je ne vois franchement  pas grande différence.

Désolé pour ce long message de présentation, et bien hors sujet au final, mais bon, j'aime bien me faire croire, par un espèce de futile espoir délirant, que ça va changer quelque chose, d'exprimer ce que je ressens.


Sur ce, à plus, si toutefois vous n'en avez pas déjà marre, de mes désolations.


_________________
"Il n'existe que deux types de vision du monde, deux seulement! D'un côté, les visions binaires, qui sont ridiculement simplistes et néfastes, et de l'autre, les sages visions analytiques, qui sont éminemment subtiles et vertueuses!" - L’arroseur qui s'arrose lui-même
Message Publicité 
PublicitéSupprimer les publicités ?


Répondre en citant
Message Bonjour... Enfin, façon de parler 
Je suis étudiante , et prépare un diplôme de travailleur social. dans le cadre de mes études nous réalisons un mémoire de recherche. J'ai choisit de le faire autour de l'insertion professionnelle de personnes atteintes de troubles psychiques. Ce qui me permettrai de concrétiser mes recherches.  


_________________
pass4sure 220-802 pass4sure 220-802
Testking mcts certification braindumps Testking mcts certification braindumps
Testking 640-864 braindumps Testking 640-864 braindumps
Testking 70-649 braindumps Testking 70-649 braindumps
Message Bonjour... Enfin, façon de parler 


Montrer les messages depuis:
Répondre au sujet Page 1 sur 1
  


Portail | Index | Panneau d’administration | Creer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation