Questions Psy Index du Forum
S’enregistrerRechercherFAQMembresGroupesConnexion
Répondre au sujet Page 1 sur 1
changer de psy?
Auteur Message
Répondre en citant
Message changer de psy? 
Bonjour,
Boulimique depuis 13 ans, je suis une thérapie en analyse psycho-organique depuis 3 ans. Lorsque j'ai commencé cette thérapie, je ne me faisais plus vomir depuis 2 ans et je n'avais plus de crises de boulimie mais j'étais plongée dans une profonde dépression et j'avais choisi de m'en sortir coute que coute. L'écoute m'a fait du bien, je suis sortie d'une relation toxique (rupture avec un homme) et lors de cet événement j'ai pris l'habitude de téléphoner à ma thérapeute lorsque je vais mal.
Depuis 1 ans, je suis également, avec la même thérapeute, et en parallèle de la thérapie individuelle, des groupes de parole et d'expression corporelle une fois par mois. Nous y sommes parties à la recherche de notre "mère symbolique", "père symbolique", "amant symbolique", de nos images de la sexualité transgénérationnelle, etc...Suite à cette inscription en groupe ma thérapeute a imposé la bise pour se saluer (jusqu'ici on se serrait la main) et a commencé à me parler des autres participantes lors des séances individuelles. J'ai commencé à me sentir comme mal à l'aise, trop proche, un important transfert s'est mis en place, et j'ai commencé à me sentir un peu dépendante de cette thérapeute, et n'ai pas osé lui faire part de mes doutes, quant à la méthode et au coté brouillon (difficile de faire la différence entre groupe et individuel). J'ai commencé à "rechuter", recommencer les crises et les vomissements, et je le lui ai caché. J'ai senti que je commençais à me désinvestir, et ai fini par lui dire que j'avais besoin de voler de mes propres ailes.
Mais je ne sais pas si je fais une sorte de "résistance" ou si je veux vraiment partir car, clairement, je ne m'en sors pas seule. Je me demande si je ne fais pas un rejet de ce type de thérapie particulier.Je ne sais pas m'affirmer, je ne sais pas qui je suis, le quotidien est très lourd. Ma thérapeute m'a dis qu'elle trouvait que c'était trop tôt, que je butais contre une marche, que j'allais mieux mais que je pouvais être chamboulée du jour au lendemain car ce qu'on a travaillé n'est pas encore assez solide, que je reproduisais un schéma mis en place avec ma mère réelle. Nous avons donc convenu que je ne la verrais pas pendant l'été et pris rendez-vous à la rentrée pour voir si tout va bien et que nous verrons à ce moment.
Depuis, cela m'obsède car je me sens vulnérable, dépendante vis a vis de cette thérapeute, je suis perdue et je ne sais que faire. Je suis partagée entre l'idée d'y retourner avant la rentrée, de ne jamais y retourner et de choisir une autre thérapeute.
Ce type de thérapie n'est-elle pas trop maternante?
Je vous remercie, je me sens très perdue, je veux avancer et guerir.

Message Publicité 
PublicitéSupprimer les publicités ?


Montrer les messages depuis:
Répondre au sujet Page 1 sur 1
  


Portail | Index | Panneau d’administration | Creer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation