Questions Psy Index du Forum
S’enregistrerRechercherFAQMembresGroupesConnexion
Répondre au sujet Page 1 sur 1
Rêves d'angoisse.
Auteur Message
Répondre en citant
Message Rêves d'angoisse. 
Bonjour,






Je suis une femme de 30 ans.J'ai dans mon passif une dépression, des anti-psychotiques. Rien de grave. 
J'ai surtout des blocages affectifs et sexuels que je souhaite questionner aujourd'hui.
Je reve beaucoup de ras de marée, de tsunami insurmontables, d'agressions, c'est répetitif.
J'ai pris le temps de regarder de près : 


Je crois que ce sont des rêves d'angoisse reliés à ma sexualité.
L'eau dans laquelle je me débats symboliserait le sperme d'homme qui m'envahit.
Je vivrais le masculin comme quelque chose d'inquiétant, de menaçant ?
Ceci pourrait expliquer mon désir d'homosexualité et mes fantasmes prononcés sur la femme ?  
Est ce que mes angoisses viendraient de la peur que j'avais petite que mes rêves œdipiens se réalisent ?


Je crois que ces soucis me viennent d'un héritage familial ? comment je peux démêler tout ça ? 
A partir de là comment je pourrais évoluer ?
Est ce qu'un psy pourrait avoir des réponses ?






Merci


_________________
__
Message Publicité 
PublicitéSupprimer les publicités ?


Répondre en citant
Message Rêves d'angoisse. 
Si je me fie à ces désirs homos, à ma sexualité plutôt anarchique et incontrôlable (dans les rêves), je suis dans des problématiques d'adolescents. 
Cette période fut pour moi particulièrement douloureuse. Ma confiance a réellement été mise à mal. Les blessures adolescentes seraient elles encore vives ? 


Et cette fumée dense qui m'empêche d'avancer ? c'est le feu œdipien en cours d'extinction ? 


Beaucoup de nostalgie dans mes rêves:La plage, l'école, les vacances, le passé. 
S'agit-il d'un appel de l'enfance ? Mon inconscient chercherait-il à régresser, à se réfugier ou à se ressourcer?




Quel sens donner à mes longs épisodes dépressifs ? une renaissance ? un jeune adulte qui renaît dans la douleur ? un deuil inaccompli ? un malaise intérieur ?


Et cette image affligeante et récurrente du masculin est ce que je vais pouvoir un jour la dépasser ?
Bref est ce que mon inconscient travaille à se construire ou est ce juste des restes phalliques qui se manifestent ? 


Je choisis cet endroit pour déposer mes questions car je ne sais plus quoi en faire.


_________________
__
Répondre en citant
Message Rêves d'angoisse. 


Une fois ou deux j'ai ressenti un état d'intense tristesse en rêve mais je trouve que je suis encore amnésique.
Je n'ai pas accès à toutes mes émotions. Il se pourrait qu'une peur quelconque bloque ma sensibilité.
Je suis très fatiguée comme quelqu'un en phase de récupération après un long combat. Je suis soulagée mais je n'ai plus d'énergie. 
Je crois que je me suis libérée de certaines contraintes mais je continue à tout appréhender. 
Mon parcours, mes réussites ne me comblent pas totalement. Se pourrait-il que je sabote mes propres efforts et que des sentiments d'infériorité bien installés depuis longue date me rongent toujours de l'intérieur et m'empêchent d'accéder à la paix que je convoite tant ?


_________________
__
Répondre en citant
Message Rêves d'angoisse. 


L'angoisse pourrait venir d'un conflit interne pas encore maîtrisé, que je ne peux même pas me représenter 
Si je suis inquiète c'est que je suis dans l'incapacité d'élaborer quelque chose autour du souci qui m'angoisse
Quand je vois en plein sommeil des agressions faites par des hommes en bande, est ce que c'est mon Moi qui est fractionné ?
est ce que je tente de me défendre de quelque chose ?


est ce que c'est ce Moi un peu malade qui donne le sentiment d'exister, d'avoir une identité ?
J'ai lu quelque part que certains rêves représentent l'effort à faire pour rassembler les morceaux d'un Moi désintégré.
Je crois qu'un Moi qui ne s'affirme pas ou qui ne trouve pas le bon compromis peut sombrer dans des phases dépressives ou persécutrices.


_________________
__
Répondre en citant
Message Rêves d'angoisse. 
La pulsion sexuelle doit être inquiétante et culpabilisante lorsqu'elle ne trouve pas un moyen de s'exprimer correctement.
Alors le corps et l'esprit se figent. C'est ce qui doit arriver aux ados invités à changer de cap en pleine puberté.
Ils doivent faire appel au bagage affectif des premières années pour changer de peau.


Celui qui n'a pas bénéficié d'attachements secures fera-t-il de l'angoisse plus que les autres ?
Y a t il une culpabilité inconsciente directement liée au désir sexuel ? Si oui, est-elle facile à dénouer ? 
et surtout se pourrait-il qu'on la revive au quotidien et qu'elle prolonge la part d'ombre qu'on porte en soi ?


_________________
__
Répondre en citant
Message Rêves d'angoisse. 
Lorsqu'on exprime des peurs massives de mort ou de disparition, on devient inhibé. Et le fait de ne pas les dépasser empêche de bien s'organiser psychiquement. 
On continue de vaciller entre état intégré et désintégré ce qui peut suffire à retarder le developpement.
Y a t il dans ces cas un risque d'évoluer vers une personnalité psychotique ? pourquoi cettains personnages des reves se vivent comme effrayants ?
Le soi n'est pas assez diffrencié ? Est ce le surmoi qui est simplement trop rigide et qui pousse à des identifications négatives ?
La fuite dans le fantasme, la depression seraient un symptome ou un mécanisme de défense contre ces dysfonctionnements ? le Moi peut se former et naître d'une dépression 


_________________
__
Répondre en citant
Message Rêves d'angoisse. 
Les enquêtes de roudoudou continuent :


De la jouissance sans entrave, parfois forcée (j'ai honte).
C'est l'homme en moi qui s'exprime. dois-je accueillir sans juger?
Y a t il quelque chose à déchiffrer ?


Mon médecin a augmenté ma dose de médicament.Comment peut-on être sûr de repérer un fonctionnement psychotique?
Je suis un peu débordée par mes fantasmes.J'ai eu dans le passé le sentiment d'avoir été persécutée (...).
Je vivrais donc dans un monde irréel.Ne dit-on pas que tout commence de l'intérieur et que de la folie naît la paix et la sagesse.


Des images remontent à ma conscience lorsque je me repose, des boulons (= fixer), des noces,
des cœurs (=aimer), des femmes enceintes (le ventre de l'Etre ?), de la colère, des flammes (=la vie spirituelle).
Ces images doivent probablement représenter des affects. Je dois probablement me défendre contre l'angoisse.
Je ne refoulerais plus comme avant. Comment je peux remonter jusqu'à la représentation qui se trouve à l'origine de tout celà ?
Je soupçonne mes émotions négatives de s'exprimer à travers le corps (je dors bcp, je cherche bcp) pourtant je ne suis pas hystérique.
Peut on être aussi dépendant de ses fantasmes ? Se peut-il que ce soit aussi douloureux ?


Quelques épisodes dissociatifs. Je mets du temps pour communiquer, pour ressentir, pour me souvenir. Comme décrit chez Janet, les perceptions,
les mouvements sont dissociés du Moi.Que faire?


_________________
__
Message Rêves d'angoisse. 


Montrer les messages depuis:
Répondre au sujet Page 1 sur 1
  


Portail | Index | Panneau d’administration | Creer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation