Questions Psy Index du Forum
S’enregistrerRechercherFAQMembresGroupesConnexion
Répondre au sujet Page 1 sur 1
cmp décevant
Auteur Message
Répondre en citant
Message cmp décevant 
J'étais malade, intoxiquée par les émanations des solvants qui se diffusaient à travers le laboratoire où je travaillais. Depuis 1978 j'avais des vertiges qui augmentaient sans cesse. À la fin, une simple émotion provoquait chez moi des palpitations, les mains qui tremblent, les jambes qui flageolent, et cette horrible impression de tomber, avoir à lutter contre l'évanouissement. Si j'allais aux urgences je me retrouvais bloquée car mes gaz du sang étaient perturbés et mes produits de dégradation de la fibrine également. Mais les médecins n'étaient que capables de me dire que je n'aimais pas mon travail, que j'adorais pourtant. J'étais seulement asthmatique. Mais pour les gens du CMP Parisien, cela signifiait que j'étais schizophrène. Mon frère et ma sœur ont avalé cette pilule. Je ne leur demandais pourtant que leur aide pour m'extirper de ce cauchemar. Aujourd'hui, je suis privée de mes droits civiques.


Ma fille a simplement dit : « Ma mère aime vivre avec ses fantômes (qu'elle aime se rappeler les bons moment qu'elle a vécu avec des personnes qu'elle aimait). » Cela signifiait seulement pour quelqu'un qui n'aime pas lire que j'aime les romans et l'Histoire. Pour le psy ? Que je suis schizophrène et que vois réellement des fantômes. Traduction ; tous les romanciers, les historiens, les peintres, tous les imaginatifs au monde sont fous ! Grâce au CMP, je suis classée comme dingue. Mon frère et ma sœur qui avaleraient que les femmes Aborigènes d'Océanie ont les seins tout le long du thorax, comme les truies ont gobé cette connerie.
Ou est-ce parce que je suis une négresse que Mrs. La psychologue a pondu ce diagnostic ?




J'ai été diagnostiquée schizo par un psychiatre du CMP dans Paris XVIIIe, qui m'a demandé de compter à rebours, de cent à zéro. Elle y tenait tant que je me suis exécutée… en abandonnant en chemin puisque je trouvais ça absurde étant donné que c'était impossible.


Je travaillais dans un laboratoire. J'étais allergique aux émanation des produits volatiles ( formol, méthanol, éthanol, toluène, chloroforme… ) et malade, avec des vertiges, des nausées, une fatigue invalidante. J'ai pourtant tenté de tenir le coup. J'étais de plus en plus intoxiquée. J'étais stressée à force d'essayer de résister. J'ai fini par appeler au secours. On m'a traitée de débile mentale et jugée schizo. Merci au CMP parisien. Là-bas, on vous écoute : « Pourquoi ne faites-vous pas vos achats par Internet ? » - « Je n'ai pas Internet. » - « Moi j'achète par Internet. Faites comme moi. »

Grâce à ce psychologue, à mes frères et sœurs et à la justice, ma fille a parfaitement assimilé qu'un enfant peut s'accrocher à ses parents jusqu'à leur mort. Grâce au CMP, elle a fait connaissance de gens qui l'ont persuadée de m'escroquer de 31.000 euros. Après ça, on s'étonne que je craque.


Les enfants harcelés moralement, maltraités, que l'on a cassés, brûlés, battus, violés, torturés, humiliés, ces enfants-là ont tendance, une foi devenus adultes, à se considérer comme des objets. Des objets indignes d'être aimés. Et ils sont prêts à tout pour qu'on les aime. À faire la roue, le grand écart, le cou aussi long que celui d'une girafe, à enfiler les rayures du zèbre.
Ces enfants-là deviennent des adultes qui ont tellement besoin d'amour qu'ils sont prêt à tout pour qu'on leur en jette quelques miettes. Prêts à s'oublier, à se déguiser en désir de l'autre, à se faufiler en lui… Afin de lui plaire, d'être accepté et aime, enfin ! Ces enfants-là sont les premiers victimes des sectes, des fous, des tortionnaires, des pervers ou, au contraire, se transforment en survivants magnifiques qui se tiennent debout et forts.
Pas assez sûrs d'eux pour affirmer une opinion, énoncer un doute, remettre en question la parole de l'autre, défendre leur territoire.


Mon père ‒ médecin ‒ m'avait dit que les médecins les plus nuls aboutissaient dans des endroits comme les CMP. Je l'ai constaté à mes dépens.

Message Publicité 
PublicitéSupprimer les publicités ?


Répondre en citant
Message cmp décevant 
Let it go.

Message cmp décevant 


Montrer les messages depuis:
Répondre au sujet Page 1 sur 1
  


Portail | Index | Panneau d’administration | Creer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation