Questions Psy Index du Forum
S’enregistrerRechercherFAQMembresGroupesConnexion
Répondre au sujet Page 1 sur 1
problèmes avec mon fils de 25 ans
Auteur Message
Répondre en citant
Message problèmes avec mon fils de 25 ans 
bonjour, morale dans les chaussettes après une énième disputes hier soir avec mon fils aîné de 25ans.
Il vit chez moi avec mon nouveau mari depuis 3ans, ma fille de 20ans et mon dernier fils de 12ans.
Il ne travaille pas, sauf de temps à autre, depuis 5ans. Il dit que tout ce qu'on fait dans la vie (lui et les autres) c'est pour passer le temps en attendant la mort, qu'on fait semblant d'être heureux. 
Il veut tout contrôler, les choses que je fais, comment je les fais, l'éducation de son petit frère. Il n'est jamais d'accord avec moi, je fais tout ce qu'il ne faut pas faire selon lui.
Et depuis 1an, il prétend : que mon mari me trompe, que c'est un pervers, qu'il me manipule, que je suis une bonne poire, qu'il se fait passer pour une victime. 
Je lui ai demandé des preuves de ce qu'il affirme,qu'il n'a pas bien évidemment. J'ai aussi été très clair avec lui, lui disant que ma vie privée ne le regarde pas, que s'il ne supporte pas son beau-père (pour quelle raison??? mystère) c'est à lui de s'en aller, que je suis chez moi, que mon mari est chez lui et que lui est en âge de vivre sa vie de son côté, que je n'accepte pas ses propos insultants à l'encontre de mon conjoint et de moi-même (non, je ne suis pas une idiote). Mais rien n'y fait, l'ambiance est lourde.
A tous propos il prétend que j'ai oublié certaines choses ou certains événements, bref, il essaie de me faire croire que j'ai des trous de mémoire. Ces sous-entendus sont plus que pénibles. Par exemple, je passe l'aspirateur, il me dit : "tu ne te souviens pas que tu l'as déjà passé hier?", moi : "non, c'était avant hier", "non, c'était hier, tu ne te souviens vraiment pas?!!!!" "non, c'était avant-hier, je me suis même dépêché parce que j'étais pressée, je devais amener ton frère chez l'orthodontiste".  Ce n'est pas grave en soi-même, mais c'est souvent des réflexions comme ça, sous-entendu "tu perds la boule ma pauvre vieille.
Son petit frère va le voir tout content pour lui dire quelque chose, il l'envoie promener ou s'arrange pour lui gâcher son plaisir systématiquement. Ou bien il le pousse à bout avec des réflexions sans arrêt jusqu'à ce que le petit finisse par ne plus en pouvoir et l'insulte et alors il pête un câble en disant qu'il en a assez de se faire insulter.
Avec sa soeur c'est status quo car elle l'évite, d'ailleurs elle évite tout le monde, elle reste enfermée dans sa chambre en permanence quand elle est à la maison.
Avec mon mari nous nous entendons vraiment très bien, nous sommes sur la même longueur d'ondes. Il me dit : "tu ne trouves pas ça bizarre que vous ne vous engueuliez jamais, qu'il soit toujours d'accord avec toi?".
Cela fait 5ans que j'essaie de l'envoyer voir un psy ; en vain. Il a enfin accepté de consulter et il a vu les infirmière psy du CMPA de ma commune et il a un autre rendez-vous la semaine prochaine avec elles. Mais j'ai peur qu'il ne persiste pas, ou que ce soit un pavé dans la mare. Je ne sais pas quoi faire.... 

Message Publicité 
PublicitéSupprimer les publicités ?


Répondre en citant
Message problèmes avec mon fils de 25 ans 
J'aipensé le mettre à la porte pour l'obliger à aller de l'avant, qu'il soit dans l'obligation de s'assumer. Mais j'ai peur qu'il reste dans la rue et qu'il sombre totalement. Et puis je me sens coupable. C'est pour ça que j'essaie de discuter avec lui de l'encourager pour le travail au lieu de lui faire des reproches, de l'aider pour son mal être.Je n'ai pas été là quand il a eu besoin de moi, je n'ai pas su comment réagir quand il s'est renfermé sur lui-même quand il était en 5ème donc 12-13 ans, je n'ai pas réussi à le faire décrocher quand il a commencé à fumer de l'herbe à 15 ans. J'étais enfermée dans ma bulle de dépression, je voyais les choses mais j'étais paniquée submergée et je n'ai pas fait ce qu'il faut et je pense qu'il m'en veut de ne pas l'avoir aimé comme une mère devrait aimer son petit garçon.
Je ne sais pas quoi faire pour l'aider à dépasser ça. Il faut qu'il avance dans la vie quel que soit son passé. Ces parents n'ont pas été à la hauteur c'est un fait, mais maintenant il est maître de sa vie et c'est à lui de se prendre en charge et de construire sa vie. Mais je crois qu'il ne peut pas, qu'il n'y arrive pas. C'est terrible. C'est un tel gâchis.
Il n'a pas de petite amie non plus depuis pas mal d'années, pourtant il est beau, grand, bien bâti, beau visage, il est très intelligent, sensible. Il reste solitaire pendant de longs jours et n'a pas l'air satisfait de cet état de fait et dès fois il part pour le week-end et ne revient qu'une semaine plus tard disant qu'il était avec des amis. Mais bon, je ne sais pas grand chose de sa vie privée.
Je veux l'aider et je ne sais pas comment faire, cela fait plus de 5ans que ça dure. C'est énorme. J'ai l'impression qu'un jour il aura 40ans et sera toujours là, avec moi sa mère, désagréable et seul.

Message problèmes avec mon fils de 25 ans 


Montrer les messages depuis:
Répondre au sujet Page 1 sur 1
  


Index | Panneau d’administration | Creer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation