Questions Psy Index du Forum
S’enregistrerRechercherFAQMembresGroupesConnexion
Répondre au sujet Page 1 sur 1
Une "Mad Pride" à Bruxelles
Auteur Message
Répondre en citant
Message Une "Mad Pride" à Bruxelles 
Tout est dans le titre. Bon, pour l'instant il n'y a eu que 150 participants, mais sait-on jamais, si ça continue, ça pourrait prendre de l'importance au fil du temps. Faut dire que ça n'a pas fait beaucoup de bruits, je n'étais pas au courant.

Voilà l'article
http://schizo.sosblog.fr/Premier-blog-b1/Humeur-actualites-b1-c7-8.htm

Pour le chiffre de 3 à 5 cas sur 1000, je ne sais pas comment il faut l'interpèter par rapport à celui qu'on donne toujours de 1 cas sur 100. Diagnostic plus restrictif, nouvelles études, etc...?

Visiter le site web du posteur
Message Publicité 
PublicitéSupprimer les publicités ?


Répondre en citant
Message Une "Mad Pride" à Bruxelles 
En tout cas, il faut vraiment ne rien avoir à perdre pour y participer, à moins de mettre un masque...

Répondre en citant
Message Une "Mad Pride" à Bruxelles 
Ce serait bien d'organiser ce genre de manifestation en France !

Pour les chiffres, le 1% correspondait à des études déjà datées estimant la prévalence mondiale.

Les études les plus récentes avancent des chiffres de 2,5 à 5,3 pour 1000 pour la prévalence, et de 0,1 à 0,5 pour 1000 pour l'incidence annuelle.

Une récente (2005) et très bonne revue de la question (en anglais malheureusement) : A Systematic Review of the Prevalence of Schizophrenia est consultable sur le net :
http://medicine.plosjournals.org/perlserv/?request=get-document&doi=10.…

Les auteurs avancent les conclusions suivantes :

- La prévalence instantanée serait de 4,6 pour 1000
- La prévalence sur 1 an serait de 3,3 pour 1000
- La prévalence au cours de la vie serait de 4 pour 1000
- Et le risque morbide au cours de la vie serait de 7,2 pour 1000

Ils montrent aussi que la prévalence est la même chez les hommes et chez les femmes, et que la prévalence dans les pays pauvres est inférieure à celle des pays industrialisés.

http://medicine.plosjournals.org/perlserv/?request=get-document&doi=10.…


_________________
« Le bonheur n’est pas chose aisée. Il est difficile de le trouver en soi. Il est impossible de le trouver ailleurs. » N. de Chamfort
Répondre en citant
Message Une "Mad Pride" à Bruxelles 
Je trouve ça très bien aussi, dommage qu'on en ai pas entendu plus parler.

Hélène, je ne pense pas que ce type de manifestation puisse faire du tort dans la vie sociale, parce que comme pour la gay pride les participants sont des sympathisants. Le public ne sait pas vraiment qui est sur le char, parent, ami, soignant, bénévole, ou patient peut-être...


_________________
Penser c'est frôler le précipice, assumer le désespoir et la solitude [L.Adler Dans les pas d'Hannah Arendt]
Répondre en citant
Message Une "Mad Pride" à Bruxelles 
Perso je n'aimerais pas faire cette manif et que mon boss me reconnaisse à la télé. Quand on a pas de vie professionnelle et que tous ton entourage est au courant, d'accord, mais quand on a un boulot où on essaie de cacher son handicap, on a gros à perdre...

Répondre en citant
Message Une "Mad Pride" à Bruxelles 
je trouve cela positif d'organiser de telle manifestation ça permet de prendre conscience qu'on est pas dangereux :D

Répondre en citant
Message Une "Mad Pride" à Bruxelles 
rose_noire a écrit:
Perso je n'aimerais pas faire cette manif et que mon boss me reconnaisse à la télé. Quand on a pas de vie professionnelle et que tous ton entourage est au courant, d'accord, mais quand on a un boulot où on essaie de cacher son handicap, on a gros à perdre...



On a gros a perdre quand on dit clairement qu'on a une maladie mentale, ça oui, je ne m'aventurerais même pas à dire aux gens que je croise que je consulte un psychiatre. Ou plutôt si, ça m'arrive de parler psychiatrie, mais c'est surtout pour voir les réactions en face de moi. Et ça me convainc bien presque à chaque fois que j'ai tout intérêt à continuer à me taire sur ce sujet.

Mais l'intérêt de ce genre de manifestation, c'est qu'elle est composée de "sympathisants", ce qui veut tout dire et rien dire.
En gros, si le patron te vois à la télé, tu peux toujours dire que oui, ta copine d'enfance est devenue malade en grandissant et qu'à ce titre, tu soutiens l'insertion des personnes malades.
De la même manière, j'ai déjà assisté à la gay pride, alors que je ne suis pas homosexuelle. C'est pas parce qu'on participe à cette manifestation qu'on est directement concerné.
En gros, ça permet de manifester dans cette direction mais sans se griller dans sa vie sociale et professionnelle.


_________________
Penser c'est frôler le précipice, assumer le désespoir et la solitude [L.Adler Dans les pas d'Hannah Arendt]
Répondre en citant
Message Une "Mad Pride" à Bruxelles 
Je ne suis pas sure que ce genre de manifestation fasse grand chose dans les mentalités. Ce qui marque les espris, c'est les fais divers que l'on a pu voir ces dernières années. Ou alors, il faut viser les plus jeunes, parce que les vieux, c'est foutus, ils ont ancré des shémas dans leur espris et ça n'est pas près de changer.

Je vois bien des cours de psy dans les lycées, en biologie par exemple, ou philo. Mais bon, il y a tellement de causes à défendre, que je ne vois pas pourquoi ça serait les malades psy qui auraient droit à ça plus qu'une autre cause


_________________
"Je crois qu’une majorité d’êtres sont plus intelligents dans leur jeune âge qu’ils ne le seront une fois éduqués." - Pierre EMMANUEL
Répondre en citant
Message Une "Mad Pride" à Bruxelles 
C'est ce qui se passe autour de ces manifestations qui est intéressant à mon avis. C'est le moyen de faire passer de l'information - il y a une curiosité, donc les journalistes sont là et font des articles. Pour peu que certaines personnes qualifiées gèrent bien la communication, ça permet tout de même de faire passer des messages.

De l'information aux jeunes, ce serait bien aussi, c'est certain...


_________________
« Le bonheur n’est pas chose aisée. Il est difficile de le trouver en soi. Il est impossible de le trouver ailleurs. » N. de Chamfort
Répondre en citant
Message Une "Mad Pride" à Bruxelles 
Moi je trouve ça important ce genre de manifestations. La Gay Pride, ça a commencé comme ça, quelques centaines de personnes, les homos étaient stigmatisés, et de fil en aiguille c'est devenu le succès qu'on sait. Les homosexuels ont en général été très militants et courageux, et c'est comme ça qu'aujourd'hui ils sont de moins en moins stigmatisés. Il ne faut pas oublier qu'eux aussi étaient considérés comme malades mentaux, que le fichier des homosexuels n'a été supprimé que sous Mitterrand, et qu'en plus ont les a accusés de propager le sida, on les assimilés à des drogués, des dépravés, etc... Alors qu'aujourd'hui des familles se promènent à la Gay Pride, et que tout le monde sait qu'on peut être homo et avoir une vie classique. Bien sûr il y aura toujours des cons qui jugeront, mais c'est à nous de faire bouger les choses en premier. Si même nous on dit que parler de ça, ça ne sert à rien, alors il ne faut plus se plaindre de l'image que nous font les médias, des remarques qu'on peut se prendre, etc... Evidemment qu'il y a d'autres causes, mais si chacun défend sa cause, ça finit par faire changer les mentalités. En plus, il y a beaucoup de gens qui jugent par méconnaissance et qui s'ouvrent l'esprit quand quelqu'un qu'ils connaissent souffre d'une maladie mentale, je l'ai vu avec les gens à qui j'en ai parlé. Ils se rendent compte qu'on n'est pas dans "Psychose" ou dans "Vol au-dessus d'un nid de coucou" quand on souffre de schizophrénie ou d'une autre maladie.
Je ne vois pas pourquoi ça serait foutu pour les vieux, on peut changer d'avis à chaque âge. Franchement, quand je vois ma grand-mère, je trouve qu'elle évolue très bien avec son époque, elle admet beaucoup de choses qui l'auraient fait hurler il y a 20 ou 30 ans.
Les cours de psycho, oui ce serait bien, mais ça ne va pas faire changer énormément les choses, tant que ça reste de la théorie, la schizophrénie par exemple ça reste de la folie. L'idéal serait que chacun puisse en parler normalement, que les gens se rendent compte qu'on peut souffrir d'une maladie mentale et être comme tout le monde, comme c'est le cas maintenant pour les homosexuels.
En tout cas, s'il y a une Mad Pride l'année prochaine, j'aimerais bien y aller.



Dernière édition par Lana le Mer 31 Oct 2007 - 21:56; édité 1 fois
Visiter le site web du posteur
Répondre en citant
Message Une "Mad Pride" à Bruxelles 
bon ben je t'accompagne lana :D beau discours ceci dit

Répondre en citant
Message Une "Mad Pride" à Bruxelles 
Super, on sera au moins deux, et comme nos boss ne se connaissent pas, on pourra chacune dire qu'on accompagnait une amie cinglée Laughing !

Visiter le site web du posteur
Répondre en citant
Message Une "Mad Pride" à Bruxelles 
Mort de Rire

Message Une "Mad Pride" à Bruxelles 


Montrer les messages depuis:
Répondre au sujet Page 1 sur 1
  


Index | Panneau d’administration | Creer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation