Questions Psy Index du Forum
S’enregistrerRechercherFAQMembresGroupesConnexion
Répondre au sujet Page 1 sur 1
[presse] Le préfet vire les psys pour expulser sans contraintes
Auteur Message
Répondre en citant
Message [presse] Le préfet vire les psys pour expulser sans contraintes 
Le préfet vire les psys pour expulser sans contraintes


ANNE DIATKINE
Jeudi 1 novembre 2007

Comment accroître son quota d’expulsés quand on est préfet d’une région où les sans-papiers sont peu nombreux ? Dominique Schmitt, préfet du Puy-de-Dôme où le ministre de l’Immigration, Brice Hortefeux, est conseiller régional, détient peut-être la solution. Après avoir été convoqué pour ses mauvais chiffres le 12 septembre avec 18 autres collègues, il a décidé de rayer de la liste des experts, Christian Lachal, Hélène Asensi et Philippe Couderc, trois psychiatres et consultants pour Médecins sans frontières.

Ici : http://www.liberation.fr/actualite/societe/288648.FR.php


_________________
« Le bonheur n’est pas chose aisée. Il est difficile de le trouver en soi. Il est impossible de le trouver ailleurs. » N. de Chamfort
Message Publicité 
PublicitéSupprimer les publicités ?


Répondre en citant
Message [presse] Le préfet vire les psys pour expulser sans contraintes 
Moui, je suis dubitative là...

Disons que dans la théorie, l'étranger qui demande l'asile pour raisons médicales doit passer par un expert, et que la décision est prise par les différents partenaires médico-politico-sociaux, dont la DDASS, la Préfecture et les associations de soutien (Médecin du Monde, Cimade,...).

Dans la réalité, pour le département du Rhône en tout cas, j'ai vu une seule fois une demande d'asile à titre médical aboutir. Pour, à la louche, une bonne soixantaine de ces demandes rejetées. Dans ces demandes d'asile rejetées, toute sorte de pathologies dont des schizophrénies. Et d'ailleurs je n'ai jamais vu de demande au motif de trouble de stress post-traumatique, alors que c'est d'une banalité affligeante chez tous ces demandeurs d'asile congolais, angolais, algériens, kosovars et j'en passe.

Je n'ai pas les chiffres d'acceptations pour ce type d'asile, mais il est tout à fait exceptionnel.
Du coup, je ne sais pas bien ce que des experts psychiatres en plus ou en moins vont changer dans la pratique quotidienne...


_________________
Penser c'est frôler le précipice, assumer le désespoir et la solitude [L.Adler Dans les pas d'Hannah Arendt]
Message [presse] Le préfet vire les psys pour expulser sans contraintes 


Montrer les messages depuis:
Répondre au sujet Page 1 sur 1
  


Index | Panneau d’administration | Creer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation