Questions Psy Index du Forum
S’enregistrerRechercherFAQMembresGroupesConnexion
Répondre au sujet Page 1 sur 1
journée débat à laquelle j'ai assisté aujourd'hui
Auteur Message
Répondre en citant
Message journée débat à laquelle j'ai assisté aujourd'hui 
Dans le cadre de mon activité j'ai assisté aujour'hui a une rencontre qu'il me semble eventuellement interessant de relater ici. Je ne sais pas si ca va aboutir a grand chose concretement... là ca ne m'apartient pas, je ne sais non plus si ca a grand interet ici... mais bon  a vous de juger.

Donc ce matin une demi journée a été organisée par le conseil regional d'aquitaine pour refléchir aux problématiques d'orientations, de suivi et de reussite de formation qualifiante pour des personnes handicapés et notamment handicape psychique.

Il y avait une représentante du PDITH,  une aute le l'AGEFIPH une autre du schema regional, et du SRFPTH. Dans les gens reuni beaucoup beaucoup d'organisme trés idfferent allant d'association comme la mienne, de mission locale, de CFA, et d'organisme de formation proposant des formation infra qualifiante ou qualifiante.
Ce public  trés disparate a fait que certaines personnes étaient réellement dans le bain du monde des personnes reconnues travailleurs handicapés... d'autres trés interogatifs ... parfois avec des questions qui a moi me paraissait bébête... mais pa ce qu'etant beaucoup beaucoup moins confronté au quotidient au handicap et aux problématiques qu'ils engendre.

Pour faire court on a tous fait état de la trés grande précarité sociale, financiere de nos public a qui l'ont demande "va y va te former tu aura plus de chance de t'inserer derrière" sans tenir compte de la donnée premiere qui est qu'une pesonne qui touche 380€ / mois... handicap ou pas... ne peut envisager sereinement une action de formation et qu'il faut d'abord resoudre des problématiques autres.

Les décideurs presents ont bien tous noté nos doléance maintenant que ca il en sortir...?
Sinon et ca j'ai trouvé trés interessant, on a noté la difficulté de certaines prise en charge de personnes souffrant de troubles psychique mais n'ayant pas de reconnaissance travailleur handicapé ... car justement celle ci n'est pas suffisamment reconnu.
Pour ses personnes aussi il y aura des aides spécifiques a la formation et mieux... chose nouvelles même ses personens auront droit a des 1/3 temps pour par exemple les examens, ils auront aussi (enfin!!!) des possibilités d'adaptation du rythme de formation au handicap. En effet au jour d'aujourd'hui une formation qualifiante c'est 5jours /7  et 35h... enfin une personne pourra adapter son rythme de travail aux contrainte du handicaps... tout en passant quand mêem en centre de formation... son cap ou bac pro compta par exemple.

Nous avons aussi évoqué la difficultés d'entamer un travail sur la longueur , une véritable insertion , et un travail non pas uniquement sur l'emploi mais aussi sur les problématique de deuil, ou des problématiques sociale et financiere... si le temps qui nous est donné n'est que de trois mois (habituellement 210heures) et que multiplier les interlocuteur en trinbalant la personne d'un organisme a l'autre ou a chaque fois la personne doit re raconter son histoire... n'est pas pertinant.
Nous verront si nous avont été entendu.
En tout cas il est clair que l'accés a la formation est une des reponse puisque lors de cette matinée il nous a été rapellé que sur la region aquitaine (qui doit etre représentative de la france) 69% des personnes handicapés ont un niveau inférieur ou égale au niveau 5  (inferieur ou égal au niveau CAP)

Bref j'espere ne pas vous avoir barbé... et on verra ce que ca donne!


_________________
Elle est pas belle ma mimine?
Message Publicité 
PublicitéSupprimer les publicités ?


Répondre en citant
Message journée débat à laquelle j'ai assisté aujourd'hui 
C'est très interessant, je trouve, notamment le fait que la plupart des handicapés psychiques ont seulement un niveau CAP. Je pense au cas d'Hervé qui a fait des études universitaires, n'est pas du tout manuel et ne peut plus faire un travail trop intellectuel : il a des problèmes de concentration et fait des fautes d'orthographe et de la dyscalculie à cause de la dissociation.

Il y a tout un travail à faire sur les gens qui ont perdu leurs facultés de départ à mon avis. Je retiens l'exemple que tu nous avais trouvé quand on t'a rencontré, la vidéosurveillance, ça me semblmait pertinent. Comme quoi il y a toujours des solutions...

Répondre en citant
Message journée débat à laquelle j'ai assisté aujourd'hui 
Je trouve ça très intéressant Carole
J'aimerais beaucoup que tu nous tiennes au courant des décisions qui auront suivies ce débat.

C'est vrai qu'entre les contraintes du handicap, les horaires à aménager, les ressources très faibles, la multiplicité des acteurs,... se former lorsqu'on a un handicap relève du parcours du combattant. Exactement ce qu'il faut pour décourager les plus fragiles !


_________________
Penser c'est frôler le précipice, assumer le désespoir et la solitude [L.Adler Dans les pas d'Hannah Arendt]
Répondre en citant
Message journée débat à laquelle j'ai assisté aujourd'hui 
et on a aussi dénoncé qu'entre le moment de l'orientation ou la personne est mobilisée, et ou nous (moi) disons "oui cette personne doit integrer telle formation qui lui permettra d'avoir tel ou tel suivi" et le moment ou effectivement elle integre la formation il se passe facilement 6 mois... six mois ou la personne n'a plus d'accompagnement et ou tout le travail fait ensemble est reduit bien souvent a néant par le fait que la personne n'est plus mobilisée, ce décourage et passe a autre chose ceci est valable pour tous les handicaps... mais encore plus pour les problématiques d'ordres psychiques.
Mais ca avant que ca s'arrange... faudrait changer TOUT le systeme


_________________
Elle est pas belle ma mimine?
Répondre en citant
Message journée débat à laquelle j'ai assisté aujourd'hui 
Carole a écrit:
Mais ca avant que ca s'arrange... faudrait changer TOUT le systeme


Il y a du boulot, mais petit à petit les choses avancent.
Grâce à des rencontres comme ça, entre différents acteurs de la prise en charge.


_________________
Penser c'est frôler le précipice, assumer le désespoir et la solitude [L.Adler Dans les pas d'Hannah Arendt]
Répondre en citant
Message journée débat à laquelle j'ai assisté aujourd'hui 
C'est très intéressant, merci Carole!

Effectivement, réduire les délais, ce serait important. J'ai le cas avec des patients pour lesquels tout un travail d'accompagnement a été fait par les équipes, et qui étaient fin prêts... sauf qu'il faut attendre 6 mois et que pour eux, ce n'est même pas représentable, et du coup ça annihile tout le travail accompli, il faut repartir à zéro!


_________________
« Le bonheur n’est pas chose aisée. Il est difficile de le trouver en soi. Il est impossible de le trouver ailleurs. » N. de Chamfort
Message journée débat à laquelle j'ai assisté aujourd'hui 


Montrer les messages depuis:
Répondre au sujet Page 1 sur 1
  


Index | Panneau d’administration | Creer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation