Questions Psy Index du Forum
S’enregistrerRechercherFAQMembresGroupesConnexion
Répondre au sujet Page 1 sur 1
[TV] Une tristesse infinie
Auteur Message
Répondre en citant
Message [TV] Une tristesse infinie 
Demain soir sur Arte, à 22h00, un documentaire de Dirk Pohlman (Allemagne, 2007, 54 min.) : Une tristesse infinie

Une tristesse infinie
Bilan de l'état des connaissances sur les causes et les effets de la dépression, ainsi que sur les thérapies éprouvées ou récentes.

Selon l'OMS, la dépression est la plus grave de toutes les maladies, si l'on tient compte de la souffrance du patient, et se classe en deuxième position, immédiatement derrière l'infarctus du myocarde, pour la réduction de l'espérance de vie. Par ailleurs, seuls 10 % des patients reçoivent le traitement le plus approprié et la dépression reste un sujet éminemment tabou. Or ce n'est pas une maladie de faibles et d'hypersensibles. La dépression, qui anesthésie tout sentiment et détruit tout appétit de vivre, peut toucher chacun d'entre nous. C'est aussi une maladie que l'on peut traiter. Elle n'a certes pas été explorée sous tous ses aspects et des divergences subsistent sur les causes et les traitements. Mais un socle de connaissances fait consensus et a permis de développer diverses thérapies. Des scientifiques et des médecins français, allemands et américains présentent les dernières recherches, notamment génétiques, tandis que des patients rendent compte de leurs expériences et des thérapies utilisées, comme celle du professeur Thomas Schläpfer, la "stimulation cérébrale profonde" grâce à l'implantation d'électrodes, une méthode qui pourrait faire ses preuves dans des cas de dépressions jusqu'ici inguérissables. Ce qui ne dispense pas de s'interroger, insiste le documentaire, sur la responsabilité de la société dans cette "maladie du siècle", selon l'expression de Nicole Aubert, psychologue et sociologue associée à l'université de Paris VII.

Ici : http://www.arte.tv/fr/histoire-societe/depression/Depression--a-la-recherch…


_________________
« Le bonheur n’est pas chose aisée. Il est difficile de le trouver en soi. Il est impossible de le trouver ailleurs. » N. de Chamfort
Message Publicité 
PublicitéSupprimer les publicités ?


Répondre en citant
Message [TV] Une tristesse infinie 
pour moi la depression est une maladie de bougeois,il n'y a que ds les pays riches que tu trouve la depression,les pauvres se battent et ne se laissent pas abattre par leur petit chagrin quotidien encore une fois presomptueux mais tu vois j'ai tout un appart,la liberte d'expression,un travail,une famille ect ect mais je tombe toujours ds une sorte de depression ou de melancolie peut etre l'ultime chose un amour de mon equation de mon etre et meme cela je sais que je serais dephasé par rapport a la morale que l'on nous impose,nous sommes des eternels insatisfait de la vie.

Répondre en citant
Message [TV] Une tristesse infinie 
Je ne suis pas d'accord avec toi, Artaud : ce n'est pas parce que dans les pays du tiers monde peu de gens ont accès à la psychiatrie que la dépression n'existe pas ! Elle est seulement masquée par d'autres problèmes tout aussi graves mais je ne vois pas pourquoi seuls les riches seraient dépressifs ! 


_________________
Hervé

Let's do the time all again (The Time Warp, extrait de The Rocky Horror Show)
Répondre en citant
Message [TV] Une tristesse infinie 
je suis d'accord avec toi hervé,
ce n'est restrictif aux pays riches mais nous sommes bien logés et nous sommes surexposé aux problematiques peut etre a cause de notre culture.
les pays en voie de devollepement ou sous devellopé par rapport aux dires peut etre que le bonheur se trouve ds ces pays et non ds notre soi dsante 'intelligence"
"l'intelligence est le seul outil qui permet de mesurer l'etendu de notre malheur"
pierre deproges.
A force d'evolution reccrer peut etre nous memes nos propres maux,je reste un fervent de la condition humaine,pas d'argent pas de richesse un peu comme diogene la vie no more.

Répondre en citant
Message [TV] Une tristesse infinie 
Ceci dit, j'ai rencontré beaucoup d'africains, et dans des situations sociales parfois horribles, mais jamais aucun qui n'ai l'air dépressif au sens où on l'entend chez nous.
Mais à la place, des sortes de "crises" qu'ils nomment "ensorcellement", "mauvais oeil" ou des trucs comme ça.

Il y a aussi une grande nuance chez ces peuples du quart-monde, c'est qu'il existe un immense sens du soutien collectif, de la solidarité, de la parole et des malheurs échangés, qui n'existent pas chez les occidentaux.

Je ne sais pas s'il y a des études à ce sujet, mais je suis persuadée qu'une des causes majeures de la dépression, et l'un des freins au soin, c'est le sentiment de solitude.


_________________
Penser c'est frôler le précipice, assumer le désespoir et la solitude [L.Adler Dans les pas d'Hannah Arendt]
Répondre en citant
Message [TV] Une tristesse infinie 
je suis d'accord avec toi sephanie,
je rencontre tous les jours des personnes de plusieurs etnies ma profession me priveligient le melange social et ethnie et ds le regroupement des "races" etniques je me suis toujours bien sorties bien entourés avec notres problematiques aux quotidiens,ou est l'eternel peut etre est-ce le boheur que nous ne voyons pas sous divers horizons que l'on nous suggere?

Répondre en citant
Message [TV] Une tristesse infinie 
Il me semble que la dépression se manifeste différemment selon les cultures, elle prend souvent une forme somatique chez les nord-africains, une forme plus ou moins "délirante" en Afrique noire, comme tu le soulignes. En France, les jeunes dépressifs montrent souvent des symptômes plus comportementaux, dans le sens de l'agitation (beaucoup d'enfants dits hyperactifs que j'ai vus sont en fait des enfants déprimés). Bref, les symptômes varient, mais la dépression est universelle (et c'est une vraie maladie Artaud, je parle de la vraie dépression, pas des petites déprimes passagères).

Par contre, le soutien social joue effectivement beaucoup, pas seulement pour la dépression d'ailleurs, pour l'ensemble des troubles psychiques. Il y a des études de l'OMS à ce sujet, qui montrent notamment le meilleur pronostic des psychoses dans les pays non-industrialisés.


_________________
La vie n'est pas ce que l'on a vécu, mais ce dont on se souvient et comment on s'en souvient. G. Garcia Marquez
Répondre en citant
Message [TV] Une tristesse infinie 
nous sommes tous ssujettis par nos differents maux,culturels,religieux,familial mais cela reste complexe je ne suis pas sectaires sur les apprioris mais c'est le la vie qui veut cela on se retrouve tous sur la roue qui tourne,le social,la famille ect ect ce n'est ni plus ni moins qu'un petit jeu ou il y a un imbroglio et pour defaire le neoeuds ben c'est compiquer tout est lier et heuresment.

Répondre en citant
Message [TV] Une tristesse infinie 
Il suffit de voir le taux de suicide des femmes en Afghanistan ou en Arabie saoudite pour se rendre compte que la dépression n'est pas exclusivement occidentale, et n'est pas liée non plus à un niveau de vie satisfaisant, ces femmes sont au contraire désespérées par des conditions de vie très dures.

Visiter le site web du posteur
Message [TV] Une tristesse infinie 


Montrer les messages depuis:
Répondre au sujet Page 1 sur 1
  


Index | Panneau d’administration | Creer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation