Questions Psy Index du Forum
S’enregistrerRechercherFAQMembresGroupesConnexion
Répondre au sujet Page 1 sur 3
Aller à la page: 1, 2, 3  >
Le double meurtre de Pau
Auteur Message
Répondre en citant
Message Le double meurtre de Pau 
Bonjour,

http://fr.news.yahoo.com/ap/20070828/tfr-justice-meurtres-hopital-pau-342d3…

D'après France Inter, seul un expert psychiatre sur les dix a jugé le jeune homme responsable de ses actes. En conséquence de quoi, il a été jugé irresponsable de ses actes et le non lieu a été prononcé. Mais la bataille n'est pas finie, les familles des victimes ayant l'intention de faire appel.

Aussi, avec Sarkozy à la barre, on peut s'attendre au pire, ayant proposé de changer la loi dans le cas ou le meurtrier serait justement jugé irresponsable...   (ouais, j'ai réussi à placer ce smiley !)


_________________
Hervé

Let's do the time all again (The Time Warp, extrait de The Rocky Horror Show)
Message Publicité 
PublicitéSupprimer les publicités ?


Répondre en citant
Message Le double meurtre de Pau 
J'ai déplacé ton sujet dans les news...

Les psychiatres vont faire de la résistance, c'est heureux...

Tout en comprenant les réactions de colère quand on est personnellement touché, je persiste à penser qu'un procès n'apporte strictement rien dans le cas d'une personne qui a commis un tel acte alors qu'elle délirait...
La justice est là pour dire le droit, pas pour satisfaire les désirs de vengeance...


_________________
« Le bonheur n’est pas chose aisée. Il est difficile de le trouver en soi. Il est impossible de le trouver ailleurs. » N. de Chamfort
Répondre en citant
Message Le double meurtre de Pau 
Je suis entièrement d'accord avec toi. Rien à rajouter.

Tu vois, je viens de m'inscrire à Amnesty International et je compte aller à la prochaine réunion du groupe locale de l'association. Je voudrais leur demander quelle est la position de l'organisation sur ce thème. Ca me motiverai de pouvoir travailler dessus !

PS : je n'avais pas vu que ce sujet pouvait rentrer dans le cadre de cette section...


_________________
Hervé

Let's do the time all again (The Time Warp, extrait de The Rocky Horror Show)
Répondre en citant
Message Le double meurtre de Pau 
Je pensais la même chose que toi, Traviatta, avant de te lire. C'est comme pour la peine de mort, si on tuait quelq'un que j'aime, j'aurais envie de tuer la personne, c'est sûr, mais heureusement ce ne serait pas à moi de juger ni d'agir, c'est ce qui fait qu'une société n'est pas une jungle. Et ce qui est grave ici, c'est que c'est le rôle des responsables politiques de rappeler ces principes, pas de mettre de l'huile sur le feu.

Visiter le site web du posteur
Répondre en citant
Message Le double meurtre de Pau 
Ce n'est pas pour rien que le symbole de la justice est une balance ! Quand on fait tout pencher du côté des victimes, ça ne va plus !

Répondre en citant
Message Le double meurtre de Pau 
Lana a écrit:

Je pensais la même chose que toi, Traviatta, avant de te lire. C'est comme pour la peine de mort, si on tuait quelq'un que j'aime, j'aurais envie de tuer la personne, c'est sûr, mais heureusement ce ne serait pas à moi de juger ni d'agir, c'est ce qui fait qu'une société n'est pas une jungle. Et ce qui est grave ici, c'est que c'est le rôle des responsables politiques de rappeler ces principes, pas de mettre de l'huile sur le feu.
C'est exactement ça!

Il y a plusieurs points qui m'agacent profondément :

- que, sur le modèle américain, on veuille maintenant à tout prix que les "victimes" (je le mets entre guillemets parce qu'il peut tout aussi bien s'agir de personnes qui ont réellement subi des dommages graves que d'autres où c'est plus discutable) se lancent dans des procès, demandent réparation, etc. On sait bien qu'aux Etats-Unis, les cabinets d'avocats contactent eux-mêmes les "victimes" d'événements divers et variés, et négocient leurs honoraires sur le montant des dommages qu'ils parviendront à obtenir pour leurs clients. Bref, la victimologie est devenue un business.

- que les politiques qui veulent mettre en place une politique sécuritaire, axée sur le tout répressif, sautent aussitôt sur l'occasion, et, comme tu le dis très bien, alimentent la haine au lieu de jouer leur rôle qui consiste au contraire à apaiser et à resouder le lien social.

- que tout ce joli monde, politiques, avocats... se servent de concepts psychologiques (le fameux "travail de deuil") qu'ils ont complètement vidé de tout sens, et qui devient un gadget agité sous le nez de ceux qui ne sont pas d'accord avec eux. "Sans procès, on ne peut pas faire son deuil"... "Sans 1 million de dollar de réparation, je sens que je ne pourrai pas faire mon deuil"...
Or, ils ne font qu'enfermer les personnes qui souffrent dans une logique de l'action, de la vengeance... qui ne peut justement que repousser le travail de deuil! C'est un bon moyen temporaire pour ne pas souffrir, mais il y a un moment, après tout ce fracas, où le retour sur soi sera de toute façon nécessaire. Même si des rituels, etc., peuvent le nourrir, le travail de deuil est un travail intérieur, il ne se fait pas dans les prétoires ou à la banque!


_________________
« Le bonheur n’est pas chose aisée. Il est difficile de le trouver en soi. Il est impossible de le trouver ailleurs. » N. de Chamfort
Répondre en citant
Message Le double meurtre de Pau 
Citation:
 si on tuait quelq'un que j'aime, j'aurais envie de tuer la personne, c'est sûr


Oui mais dans ses conditions on deviens comme l'autre personne, et au final si quelqu'un tenais a cette personne elle reviendrais te tué et ca deviendra une boucle sans fin, comme la guerre des gang et autre...


Aprés j'avais vu au info qu'au Quebec ils avaient des structure, un genre d'hopital prison, pour les gens qui commetait des crime a cause de leur pathologie...
Pourquoi on fait pas un truc comme ca en france? Les prison ne sont pas idéal mais en hopital psy avec des patient depressif se n'est pas leur place non plus je pense...


_________________
Fais de ta vie un rêve et de ton rêve une réalité

Libre de s'exprimer
xe-lymphe.blogspot.com
Visiter le site web du posteur
Répondre en citant
Message Le double meurtre de Pau 
Il y a déjà des dispositifs de ce genre Xelandra...

Les SMPR (Service Médico-Psychologique Régional) et les  UMD (Unités pour Malades Difficiles) sont censés remplir ce rôle, mais le nombre de lits n'est pas suffisant...

Voir ici : http://prison.eu.org/article.php3?id_article=383


_________________
« Le bonheur n’est pas chose aisée. Il est difficile de le trouver en soi. Il est impossible de le trouver ailleurs. » N. de Chamfort
Répondre en citant
Message Le double meurtre de Pau 
J'été au courant pour le MD ...mais bon il y en a pas tellement il me semble

Citation:
sont censés remplir ce rôle, mais le nombre de lits n'est pas suffisant...



censés
c'est ça le probléme aussi...
Ils donnent jamais l'argent la où il faut...


_________________
Fais de ta vie un rêve et de ton rêve une réalité

Libre de s'exprimer
xe-lymphe.blogspot.com
Visiter le site web du posteur
Répondre en citant
Message Le double meurtre de Pau 
Pour rappel, la proportion des accusés qui étaient jugés irresponsables au moment des faits était de 17% en 1980 et de 0,17% l'année dernière.

C'est chouette, il y a cent fois moins de malades dans les tribunaux aujourd'hui


_________________
Penser c'est frôler le précipice, assumer le désespoir et la solitude [L.Adler Dans les pas d'Hannah Arendt]
Répondre en citant
Message Le double meurtre de Pau 
Séverine a écrit:

Pour rappel, la proportion des accusés qui étaient jugés irresponsables au moment des faits était de 17% en 1980 et de 0,17% l'année dernière.

C'est chouette, il y a cent fois moins de malades dans les tribunaux aujourd'hui


 


_________________
Hervé

Let's do the time all again (The Time Warp, extrait de The Rocky Horror Show)
Répondre en citant
Message Le double meurtre de Pau 
Oui, Xelandra, tuer la personne serait faire ce qu'on lui reproche, c'est pour ça que je dis que je ne voudrais pas que ça se fasse même si c'est un sentiment humain d'avoir envie de tuer quelqu'un qui a tué ton enfant par exemple, mais justement un être humain peut faire la différence entre une envie, une pulsion et le respect de la loi. Ma conviction profonde est d'être contre la peine de mort, mais je suis réaliste je pourrais avoir envie de tuer quelqu'un. On me dit toujours que si on tuait mon enfant, je serais pour la peine de mort, mais je pense que non, d'ailleurs les parents de Melissa (dans l'affaire Dutroux) sont toujours restés contre la peine de mort même s'ils doivent sûrement avoir eu envie de le découper en petits morceaux en commençant par les pieds :) .
Ce qui me rassure un peu sur cette tendance à la victimisation, c'est que ça commence à être critiqué dans des livres assez sérieux ("Des psychologues sont sur place", "La société des victimes", "Le temps des victimes" d'Eliachef et un autre livre ches Flammarion dont je ne me rappelle pas le tire, mais ce sont de vraies études).
Le truc qui me rend le plus dingue, c'est quand on envoi des psychologues au moindre évènement, ça devient ridicule et ça va finir par discréditer les psychologues.

Visiter le site web du posteur
Répondre en citant
Message Le double meurtre de Pau 
Réexamen de la procédure à partir d'aujourd'hui...

LeFigaro.fr

STÉPHANE DURAND-SOUFFLAND. Publié le 07 novembre 2007


Le cas de Romain Dupuy, schizophrène, auteur d'un double meurtre à l'hôpital de Pau, est réexaminé.

LA CHAMBRE de l'instruction de la cour d'appel de Pau examine, à partir d'aujourd'hui et jusqu'à vendredi, dans quelles conditions un non-lieu psychiatrique a été accordé à Romain Dupuy. Cet homme de 24 ans a avoué le meurtre d'une infirmière et d'une aide-soignante, commis à Pau dans la nuit du 17 au 18 décembre 2004, au sein d'un établissement dans lequel il avait été suivi pour ses troubles mentaux. La première victime avait été décapitée, puis le meurtrier avait posé sa tête sur un téléviseur. La seconde avait été égorgée.
Huit des neuf experts qui ont examiné M. Dupuy, schizophrène, notoirement obnubilé par les armes blanches et la décapitation, ont estimé que son discernement était totalement aboli au moment des faits (le neuvième a conclu à une altération sérieuse). En conclusion, conformément au Code pénal, et en accord avec le procureur de la République, le juge d'instruction a rendu un non-lieu. Mais, estimant que le double crime avait été prémédité et ne constituait pas en l'espèce un acte dément, les parties civiles ont obtenu un réexamen de la procédure devant la chambre de l'instruction, qui confirmera ensuite le non-lieu ou ordonnera le renvoi du suspect devant les assises.

Lire ici : http://www.lefigaro.fr/france/20071107.FIG000000258_la_responsabilite_penal…

Quand on lit la conclusion, probablement réaliste ("Cette idée de faire comparaître les criminels dénués de raison resurgit régulièrement mais se heurte à l'opposition des magistrats et des médecins, qui, jusqu'à présent, a été la plus forte. L'audience de Pau devrait peser lourd dans la réflexion sur la prise en charge des pathologies mentales"), on se demande ce que font les associations ! Pas d'information, de mobilisation du public, de manifestation, rien !


_________________
« Le bonheur n’est pas chose aisée. Il est difficile de le trouver en soi. Il est impossible de le trouver ailleurs. » N. de Chamfort
Répondre en citant
Message Le double meurtre de Pau 
Et voilà aussitôt la suite Evil or Very Mad



La chancellerie projette de supprimer les non-lieux pour troubles psychiques
LE MONDE | 07.11.07 | 12h34 • Mis à jour le 07.11.07 | 12h34


La justice ne pourra plus prononcer de non-lieu pour les malades mentaux criminels. Au nom des victimes, Nicolas Sarkozy avait demandé à la garde des sceaux, Rachida Dati, de faire en sorte qu'il devienne possible de les faire comparaître. La commande est exécutée. Un avant-projet de loi, dont Le Monde a eu connaissance, prévoit une nouvelle procédure aboutissant à des "décisions de culpabilité civile".

Ici : http://www.lemonde.fr/web/article/0,1-0@2-3224,36-975359,0.html?xtor=RSS-32…


_________________
« Le bonheur n’est pas chose aisée. Il est difficile de le trouver en soi. Il est impossible de le trouver ailleurs. » N. de Chamfort
Répondre en citant
Message Le double meurtre de Pau 
Ecoeurant !


_________________
Hervé

Let's do the time all again (The Time Warp, extrait de The Rocky Horror Show)
Message Le double meurtre de Pau 


Montrer les messages depuis:
Répondre au sujet Page 1 sur 3
Aller à la page: 1, 2, 3  >
  


Index | Panneau d’administration | Creer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation