Questions Psy Index du Forum
S’enregistrerRechercherFAQMembresGroupesConnexion
Répondre au sujet Page 1 sur 1
Sarkozy va en faire ses choux gras
Auteur Message
Répondre en citant
Message Sarkozy va en faire ses choux gras 
Et évidemment on va renforcer des mesures carcérales au lieu de revoir fortement à la hausse les effectifs dans les hp...

http://fr.news.yahoo.com/afp/20080211/tfr-homicide-sante-psychiatrie-lead-f…

AFP - il y a 25 minutes
BOBIGNY (AFP) - Un homme de 24 ans hospitalisé d'office depuis un mois à l'hôpital Robert-Ballanger d'Aulnay-sous-Bois (Seine-Saint-Denis) est soupçonné d'avoir étranglé samedi une patiente de 59 ans, a-t-on appris lundi de source judiciaire, confirmant une information du Parisien.
(Publicité)





"C'est un drame qui nous plonge dans la désolation", a expliqué le directeur de l'hôpital Jean-Michel Toulouse, selon qui cette agression était "imprévisible" au regard du bon comportement du patient depuis son admission dans l'unité psychiatrique de l'hôpital intercommunal.
"Connu pour des antécédents agressifs", le jeune homme "était coopératif et suivait bien son traitement" et "ne s'était jamais montré agressif avec le personnel soignant ou un malade", a-t-il précisé.
Le patient, qui aura 25 ans en avril, n'a pas pu être entendu par les services judiciaires ce week-end compte-tenu de son état. Il a été transféré dimanche dans l'Unité pour malades difficiles (UMD) Henri-Colin de l'hôpital Paul-Guiraud à Villejuif (Val-de-Marne) après un nouvel arrêté d'hospitalisation d'office pris par le préfet. Il pourrait y rester plusieurs mois, selon M. Toulouse.
Connu pour avoir été violent dans le passé, il avait été interné Aulnay après un premier arrêté pris le 7 janvier par le préfet, à la suite d'une expertise psychiatrique ordonnée en novembre par le tribunal de Bobigny, a précisé la source judiciaire.
En novembre 2007, il avait été renvoyé en comparution immédiate devant le tribunal pour des violences sur sa mère. Il avait été placé en détention provisoire en attendant le résultat de cette expertise. Prenant acte de son irresponsabilité pénale pour ces faits, le tribunal l'a déclaré non coupable le 7 janvier.
Pour l'homicide de sa voisine de chambre, le patient dangereux sera entendu dans les jours qui viennent par un magistrat, après l'ouverture d'une information judiciaire.
L'unité psychiatrique, qui compte actuellement une trentaine de malades, était sous la surveillance samedi soir de deux infirmières et une aide-soignante, "soit l'effectif normal", selon M. Toulouse.
La victime y était régulièrement hospitalisée depuis 20 ans.

Message Publicité 
PublicitéSupprimer les publicités ?


Montrer les messages depuis:
Répondre au sujet Page 1 sur 1
  


Index | Panneau d’administration | Creer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation