Questions Psy Index du Forum
S’enregistrerRechercherFAQMembresGroupesConnexion
Répondre au sujet Page 1 sur 1
Toute la lumière sur le cerveau
Auteur Message
Répondre en citant
Message Toute la lumière sur le cerveau 
Toute la lumière sur le cerveau

Le Figaro, 07/03/08
Martine Betti-Cusso

Du 10 au 16 mars, chercheurs et médecins proposent d'explorer les méandres de la matière grise.

Percer les mystères des 300 milliards de cellules qui constituent le cerveau, pénétrer les méandres de cette matière grise, en comprendre les dysfonctionnements, mais aussi explorer tout ce qui fait l'identité de l'être l'humain... C'est le défi de la recherche sur le cerveau, dont les dernières avancées seront présentées au public du 10 au 16 mars, lors de la semaine du cerveau. Des manifestations, des débats, des expositions de photos et des interventions dans des établissements scolaires seront organisées dans plus d'une vingtaine de villes françaises. Cette semaine s'accompagne de la campagne du Neurodon, avec son appel aux dons pour financer la recherche.


« Les progrès de l'imagerie cérébrale fonctionnelle nous permettent de revisiter les concepts sur les pathologies du cerveau et sur le fonctionnement cérébral, explique le Pr André Nieoullon, vice-président de la Société des neurosciences. Ainsi, on peut aujourd'hui visualiser les phénomènes qui accompagnent les états de conscience ou déterminer l'implication de certaines régions cérébrales dans la reconnaissance de l'autre. »
C'est ce que l'on nomme le cerveau social. Des neurones « miroirs » décodent et reproduisent, dans notre cerveau, le comportement d'une personne, ce qui fait que nous la comprenons. Ces observations permettent de mieux appréhender les déficits comportementaux qui seraient à l'origine de troubles comme l'autisme.


« Nous avons aussi découvert que le fait d'imaginer un geste ou de l'effectuer réellement activait les mêmes structures neuronales, poursuit le Pr André Nieoullon. Ces signaux émis par des neurones "moteurs" peuvent être enregistrés, récupérés, puis "réinjectés" dans un appareil commandant une prothèse. Il suffit ensuite de penser à la flexion d'un coude ou d'une main pour activer la prothèse. »


Déjà, des résultats significatifs ont été obtenus dans ce domaine comme dans celui des stimulations intracérébrales. Aujourd'hui, les médecins sont capables d'implanter des électrodes permanentes dans le cerveau de patients atteints de troubles moteurs. Ces électrodes, indolores, activent des petits courants électriques, qui ont pour effet de stopper les tremblements dans le cas de la maladie de Parkinson. Aujourd'hui, l'utilisation de ces microstimulations cérébrales sont envisagées pour les pathologies psychiatriques, et notamment pour traiter les troubles obsessionnels compulsifs (TOC) ou les dépressions résistant aux traitements.


http://www.lefigaro.fr/lefigaromagazine/2008/03/08/01006-20080308ARTFIG0012…


_________________
« Le bonheur n’est pas chose aisée. Il est difficile de le trouver en soi. Il est impossible de le trouver ailleurs. » N. de Chamfort
Message Publicité 
PublicitéSupprimer les publicités ?


Montrer les messages depuis:
Répondre au sujet Page 1 sur 1
  


Index | Panneau d’administration | Creer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation