Questions Psy Forum Index
RegisterSearchFAQMemberlistUsergroupsLog in
Reply to topic Page 1 of 2
Goto page: 1, 2  >
bouc émissaire
Author Message
Reply with quote
Post bouc émissaire 
Je me pose la question. Je suis le bouc émissaire de tous les groupes auxquels je me suis toujours confrontée depuis que j'ai 3 ans, que ce soit dans la vie réelle, ou sur les forums.

A la maternelle, je pensais que c'est parce que je n'arrivais pas à courir, donc je n'étais jamais choisie pour jouer à chat (problème psychomoteur).

Ensite ça s'est perpétué, j'étais embêtée par les autres, je passais mes récréations toute seule. Je me souviens, en CE1, des 2 premières de la classe qui étaient les leadeuses de la classe, et Jordanne qui répétait tous les jours "je veux pas d'Hélène dans mon jeu".

A chaque rentrée scolaire, à chaque changement d'école, un nouvel espoir que ce soit différent. Toujours en vain.

Alors je me pose des questions : est-ce que c'est parce que je n'étais pas habillée comme les autres ? Trop lèche cul avec les profs ? Trop timide, trop grande gueule, une conversation ennuyeuse et décalée ?

J'ai eu un peu de répit à la fac parce que les relations étaient anonymes. Mais ça s'est redéclenché à l'IUT où le groupe était soudé : j'étais à part, jamais invitée aux fêtes. On a eu dit à Hervé d'être égoïste et de rompre avec moi. Et ça s'est encore répété quand j'ai voulu faire une formation dans l'hotellerie, le groupe s'est ligué contre moi, me critiquant pendant les cours avec l'aval de la formatrice. Je suis partie.

Sur les forums, c'est pareil. Là, je ne suis pas trop timide, je suis trop grande gueule, je dis aux gens tout ce que je pense d'eux, pour leur bien, sans me préoccuper assez des conséquences, ou de savoir s'ils sont prêts à entendre ce que j'ai à dire.

Je suis quelqu'un de très intègre, jamais méchante, je me demande pourquoi je suis immuablement le bouc émissaire de tous les groupes auxquels je me confronte.

J'ai acheté un bouquin d'Anzieu sur la psychanalyse des groupes, après avoir lu un dossier sur les groupes dans Santé mentale. Voici ce qui est dit dans Santé Mentale :

"

Quote:
Pour R. Roussillon, le bouc émissaire constitue une "personne débarras" par le groupe. "Le second (de la marine anglaise) doit encaisser toute la merde, et il doit être préparé à être de la merde". D. Anzieu rapelle que "les groupes ont un génie naturel pour détecter à chaque moment dans leur sein celui de leurs membres qui, par ses particularités psychopathologiques, est le plus représentatif de la problématique générale et se centrer alors sur lui, à la fois pour déplacer en un seul un problème général, et aussi pour aborder ce problème de manière indirecte".

Pourquoi c'est toujours moi qui est les caractéristiques psychopathologiques telles qu'on me chie dessus ? Même sur un forum psy où tout le monde a une pathologie ? Est-ce que c'est propre aux schizoïdes ? Est-ce que c'est parce que j'ai un masochisme latent ?
Je n'arrive pas à décortiquer tout ça avec mon psy, c'es trop douloureux, je ne sais pas comment m'y prendre. Ce phénomène est très, très insidieux... Et j'en ai marre de voir les choses se répéter !



Last edited by rose_noire on Sun 9 Sep 2007 - 19:28; edited 1 time in total
Post Publicité 
PublicitéSupprimer les publicités ?


Reply with quote
Post bouc émissaire 
Puisque tu as été diagnostiquée comme schizoïde, c'est certain que tu dois avoir des problèmes de compétences sociales, il en serait difficile autrement.
Maintenant, il faudrait départager ce qui te revient à toi (savoir ce qu'il faut dire, quand, comment et à qui), et qui peut faire l'objet d'un apprentissage, de ce qui appartient à la vie des groupes que tu fréquentes (là, il y a beaucoup de choses chez Anzieu en effet, chez Kaës...).

Il y a plusieurs théories du bouc émissaire - report de l'agressivité du groupe sur une personne "emblématique" (ici la moins compétente socialement) ou attaque de la personne la plus individualisée et qui menace donc l'illusion groupale (désir de se penser comme un)...

Une théorie qui pourrait aussi t'apporter de la réflexion est relative au fonctionnement des petits groupes menés par un pervers envieux. Il s'agit, là encore, de détruire la personne présentant la vie intérieure la plus riche, la plus individualisée (le contraire du mouton si on veut), celle qui résiste à la séduction du leader.
C'est le point de vue que défend Freud, et qui a été repris par les auteurs qui traitent des violences sociales (Prigent), du harcèlement, etc.

Dans tous les cas, c'est sûrement l'effet d'une interaction entre ta problématique personnelle et le fonctionnement des petits groupes auxquels tu cherches à t'affilier. Ce serait important que tu puisses aborder le sujet avec ton psy, surtout si tu as l'impression d'être prise dans une répétition douloureuse.


_________________
« Le bonheur n’est pas chose aisée. Il est difficile de le trouver en soi. Il est impossible de le trouver ailleurs. » N. de Chamfort
Reply with quote
Post bouc émissaire 
Bonjour Traviata,

Les pistes de réflexion que tu livres à Hélène sont très intéressantes, mais paradoxalement elles me livrent aussi des pistes sur ce qui m'attire chez elle...

J'aime les individualités fortes qui menacent l'esprit de cohésion d'un groupe. Ce n'est peut-être pas dit de la manière la plus heureuse, mais ça résume bien ce que je ressens !


_________________
Hervé

Let's do the time all again (The Time Warp, extrait de The Rocky Horror Show)
Reply with quote
Post bouc émissaire 
Le problème, c'est que je ne comprends pas ce qui cloche, je n'ai pas grand chose à discuter avec mon psy, en fait. En fin d'année dernière, il y a eu une cabale contre moi à l'école, les dames de services se sont toutes liguées contre moi, et le directeur m'a remonté les bretelles. Et ce qu'en a dit mon psy, c'est que c'est du au fait que je ne perçois pas ce que les gens pensent de moi, donc je réagis de façon inadaptée et je ne perçois pas des signaux qui devraient m'alerter que qqch ne vas pas. Et il me dit que c'est un mécanisme psychotique...

Du coup, je ne sais pas quoi lui décrire, quoi analyser avec lui. Je ne vois jamais comment je fais foirer les choses.

J'ai ressenti la même chose en lisant un petit livre sur la psychose et la parentalité. L'auteur disait que quand on demande à une psychotique comment elle s'occupe de son enfant, elle dira toujours que tout va bien, elle va peindre un tableau idyllique. Mais si on observe cette même personne au lieu d'entendre son discours, on se rendra compte qu'elle commet des aberrations.

C'est la même chose qui m'arrive avec les relations sociales. Je ne me rends pas compte que je foire tout, jusqu'à un gros coup de tonnerre où je me prends tout dans la figure...

Et c'est difficile de tirer un enseignement de mes erreurs à porteriori pour ne pas les reproduire. C'est un tonneau des danaïdes...

Reply with quote
Post bouc émissaire 
Ce que tu décris là est typique de ta problématique en effet.

J'avais des documents là-dessus qu'il faudrait que je retrouve. Il s'agissait bien d'une difficulté à décoder les signes sociaux.
Mais il y a des groupes thérapeutiques qui aident à travailler ce genre de difficulté.
Voir ici pour te donner une idée (ça concerne des patients schizophrènes) : http://www.psychiatrie.com.fr/articles/art509.html


_________________
« Le bonheur n’est pas chose aisée. Il est difficile de le trouver en soi. Il est impossible de le trouver ailleurs. » N. de Chamfort
Reply with quote
Post bouc émissaire 
J'avais lu un petit livre sur les habiletés sociales chez les schizophrènes, je ne m'étais pas vraiment sentie concernée parce que j'avais l'impression que ce qu'on réapprenait aux gens étaient des compétences très basiques, alors que moi j'ai l'impression de foirer sur des trucs subtils. J'ai paumé ce bouqon, dommage...

Il faudrait voir si Charles Perrens ou la clinique Béthanie, voire un CMP sur Bordeaux, proposent des groupes de ce genre... A tout les coups je serai encore la moins malade du groupe (pas chizo), et je serai encore rejetée...

Reply with quote
Post bouc émissaire 
Vu que la discussion s'est naturellement recentrée sur la psychose, pourrait-on transférer cette discussion dans la rubrique adéquate ? Décidement, le côté psychose est sur-représenté...

Reply with quote
Post bouc émissaire 
Traviata wrote:
Ce que tu décris là est typique de ta problématique en effet.
J'avais des documents là-dessus qu'il faudrait que je retrouve. Il s'agissait bien d'une difficulté à décoder les signes sociaux.
Mais il y a des groupes thérapeutiques qui aident à travailler ce genre de difficulté.
Voir ici pour te donner une idée (ça concerne des patients schizophrènes) : http://www.psychiatrie.com.fr/articles/art509.html




Si tu retrouves tes documents, je suis preneuse...

Reply with quote
Post bouc émissaire 
Rose,

A ce sujet, tu as un article de Guelfi et Hanin dans les Annales Médico-Psychologiques : Troubles de la personnalité. Les personnalités du « cluster A » de la classification du DSM-IV
http://france.elsevier.com/html/index.cfm?act=somone

Et un bouquin de Debray et coll. : Protocoles de traitement des personnalités pathologiques http://www.unitheque.com/medecine/Protocoles_de_traitement_des_personnalit%…

Tu les trouves en bibliothèque.

Mêmes principes (TCC) : un entraînement structuré aux compétences sociales, et un travail sur les émotions (au niveau de l'expression et au niveau du décodage des signes verbaux et non verbaux).


_________________
La vie n'est pas ce que l'on a vécu, mais ce dont on se souvient et comment on s'en souvient. G. Garcia Marquez
Reply with quote
Post bouc émissaire 
Merci ! Je vais voir à la bibliothèque de la fac de mèdecine qui est à côté de chez moi...

Reply with quote
Post bouc émissaire 
Hermes, je vois que tu es connecté ! Je ne comprends pas le premier lien que tu as mis, ça ne correspond pas à l'ouvrage que tu annonces, et je ne trouve pas ledit livre sur le site.

Le titre du livre, c'est Annales Médico-psychologiques : troubles de la personnalité ? Si je cherche ce titre en bibliothèque, je tomberai sur le bon ouvrage ? Je vais voir ça demain, c'est mon jour de congé.

Reply with quote
Post bouc émissaire 
C'est une revue : http://france.elsevier.com/html/detrevue.cfm?code=MS

En bibliothèque universitaire (médecine, psycho), ils doivent l'avoir au complet.

ref : 2005 - Volume 163 - Numéro 1


_________________
La vie n'est pas ce que l'on a vécu, mais ce dont on se souvient et comment on s'en souvient. G. Garcia Marquez
Reply with quote
Post bouc émissaire 
C'est noté !

Reply with quote
Post bouc émissaire 
Faich ! Ils n'ont pas ce numéro à la fac, et je crois que pour le consulter sur internet, il faut être un professionnel de santé...

Le deuxième livre est disponible en librairie, je l'achèterai le mois prochain quand mes finances me le permettront...

Reply with quote
Post bouc émissaire 
La fin de la discussion me semble de l'hébreu, désolée. En revanche je comprends bien ce que tu dis Rose noire sur ta personnalité et la répétition des situations d'exclusion. Je pense que Proust a très bien montré comment on reproduit toujours le même schéma avec n'importe quelle personne (lui c'était la jalousie maladive).
C'est drôle parce que j'en suis à peu près au même stade que toi dans ma réflexion personnelle, et pour, à peu près les mêmes raisons. Moi je suis toujours la personne qui fait éclater les groupes et je finis souvent bannie. Lol. Ca me fait rire car je songe à ce qui vient de se passer récemment....
Je m'en veux énormément d'être ainsi et sais que cela vient de moi. Quelque chose m'échappe dans la conduite qu'il faut tenir vis à vis d'un groupe.
Cependant je tiens à te dire un truc que j'ai remarqué. Il est difficile pour presque tout le monde de bien évoluer, sans heurt dans un groupe. L'un va vouloir être neutre mais plus tard taxé de mou, l'autre va trop parler, se positionner en leader, puis sera exclu, c'est un trajet très difficile que celui d'évoluer dans un groupe.
En ce qui me concerne il devient de plus en plus difficile.
Je n'y parviens que lorsque les rôles de chacun sont bien déterminés, ce qui finalement est rarement le cas dans une entreprise, et quand les personnalités des gens restent stables.... autant dire que c'est pure théorie.

Display posts from previous:
Reply to topic Page 1 of 2
Goto page: 1, 2  >
  


Index | Administration Panel | Free forum | Free support forum | Free forums directory | Report a violation | Cookies | Charte | Conditions générales d'utilisation