Questions Psy Forum Index
RegisterSearchFAQMemberlistUsergroupsLog in
Reply to topic Page 1 of 3
Goto page: 1, 2, 3  >
différence entre psychotique et personne normal
Author Message
Reply with quote
Post différence entre psychotique et personne normal 
j'ai de plus en plus de mal à faire la différence entre un psychotique et une personne normale . à part l'aspect délirant, rien ne permets de distinguer un psychotique d'un "normal" et m^^eme que dès fois je me pose des questions surtout pourt celui qui est censé être normal Mr. Green  pour moi ça ne change rien et c'est juste en fait des théories qu'on mets sur des personnes. Attention je ne dis pas que ça n'existe pas mais quand même

ne gros je me sens pas psychotique juste bizarre pour les autres

Post Publicité 
PublicitéSupprimer les publicités ?


Reply with quote
Post différence entre psychotique et personne normal 
Tu n'as trouvé personne de normal pour te répondre Stéphanie ?

Il ne doit pas y avoir de différence Mr. Green

Sérieusement, à part les symptômes quand la personne psychotique va mal, c'est en effet surtout une question d'étiquette... D'ailleurs, personne n'est normal tout le temps ou psychotique tout le temps, on a tous plusieurs modes de fonctionnement qui nous rendent plus ou moins "bizarres" pour les autres.


_________________
« Le bonheur n’est pas chose aisée. Il est difficile de le trouver en soi. Il est impossible de le trouver ailleurs. » N. de Chamfort
Reply with quote
Post différence entre psychotique et personne normal 
Moi j'aurais dit que les psychotiques ont plus de mal à entrer en communication avec les autres, et à avoir de l'empathie, à se mettre dans la peau de ce que les autres ressentent, du fait de la relation d'objet qui fait défaut. Je me trompe ?

Reply with quote
Post différence entre psychotique et personne normal 
Je ne suis pas forcément d'accord, rose_noire, je pense à ma fille qui éprouve de l'empathie, qui communique avec les personnes qu'elle connait, aussi avec les autres quand elle est dans un lieu habituel ou accompagnée d'autres personnes. Aussi, dans les lieux qu'elle fréquente seule, du moment où les autres lui montrent de la sympathie.
C'est un peu comme tout le monde. Il existe des non psychotique qui n'ont pas ces qualités, cette sociabilité.

Peut-être qu'elle arrive à vaincre, je ne sais pas. Dans les débuts et un peu plus, il est vrai qu'elle ressemblait à ce que tu décris.

Reply with quote
Post différence entre psychotique et personne normal 
Théoriquement oui, et c'est vrai dans certains cas, d'où d'ailleurs cette impression de "bizarrerie" dans le contact.
Mais bon, j'ai des patients qui sont de grands psychotiques institutionnalisés et qui montrent de l'empathie, sont sensibles à la détresse de l'autre et qui même nous alertent quand ils trouvent que quelqu'un ne va pas bien... Beaucoup montrent d'ailleurs une solidarité que bien des personnes dites "normales" pourraient envier.
On dit aussi que les psychotiques n'ont pas d'humour, mais j'ai sans cesse des contre-exemples sous les yeux, et dans les groupes que j'anime les participants plaisantent volontiers.
Donc je me méfie des généralisations théoriques

Edit : je répondais à Hélène


_________________
« Le bonheur n’est pas chose aisée. Il est difficile de le trouver en soi. Il est impossible de le trouver ailleurs. » N. de Chamfort
Reply with quote
Post différence entre psychotique et personne normal 
Il reste des bizarreries, qui ne sont pas dans les émotions, davantage du ressenti des "petites choses" pour les normaux.

Reply with quote
Post différence entre psychotique et personne normal 
Moi je pense que l'aspect délirant n'est pas le symptôme principal, c'est juste le plus spectaculaire.
Pour moi, ce qui fait qu'on est psychotique, c'est le fait d'être d'un autre monde, le fait de ne pas avoir de limites entre soi et les autres, de ne pas être en phase avec son corps (morcellement, transparence, etc...). C'est la rupture avec soi et le monde.
Je suis d'accord avec Traviatta, il y a des moments où on vit cela beaucoup moins voire pas du tout, mais ce sont des symptômes qui durent beaucoup plus que le délire.
Je sais que tout le monde ne vit pas en phase avec le monde et les autres de façon évidente, mais pour avoir été normale aussi et l'être encore parfois, ce n'est pas du tout la même chose que la fracture psychotique.
Eloigné du monde, éloigné des autres, éloigné de soi, de façon structurelle et non ocasionnelle, c'est ça la psychose pour moi. Ce qui ne veut pas dire qu'on ne peut pas avoir de l'empathie, de l'humour, un regard lucide sur soi, etc... Tout cela est bien évidemment une caricature.

Visit poster’s website
Reply with quote
Post différence entre psychotique et personne normal 
Je suis complètement d'accord avec Lana, en fait je voulais écrire que pour moi la psychose est une coupure entre le Moi et l'enviironnement, mais j'ai eu peur de faire une truc trop théorique, à mon habitude.

Pour réponder à Dom, je perçois la psychose dans certaines situations : je pense par exemple à une amie qui est suivie par mon ex psy et qui est vraissemblablement paranoïaque comme sa mère. Elle se fache avec tous les membres de sa famille parce qu'elle ne comprend pas leur ressenti, et quand on le lui explique, elle est reconnaissante.
Elle ne comprend pas que sa soeur qui fait le ménage dans une gare soit jalouse de sa relative réussite sociale, et quand elle évoque la honte de sa soeur à dire son métier, elle le fait en la critiquant et sans reconnaitre la douleur de sa soeur.
Elle s'est acheté une Golf, voiture dont toute sa famille rêve, et quand ses frères lui demandent qu'elles la leur prête, elle réagit avec beaucoup de rigidité et se braque, sans comprendre comment son refus va être interprété.

Pareil pour Hervé, quand on lui fait des reproches plus ou moins voilés, il ne comprend pas l'animosité et s'enferre, il lui fait une longue explication où il finit par admettre qu'il n'avait pas saisi l'ambiance.

Pareil pour moi quand je me braque sur les forums, parce que les autres membres n'ont pas saisi ma détresse et que je le ressens comme une atteinte insupportable, sans réaliser qu'ils ne perçoivent pas tout ce que je ressens et que je ne suis pas le centre du monde...

Reply with quote
Post différence entre psychotique et personne normal 
rose_noire, quand tu parles de ton amie, il y a beaucoup de gens qui sont ainsi ; à savoir si après que tu lui expliques, sur le coup elle comprend, mais le lendemain ?

La psychose est une coupure entre le Moi et l'environnement, c'est un trait commun, c'est certain.

Aussi, il y a des personnalités différentes, avec le caractère, les vécus etc qui entrent en compte dans la vie quotidienne.

Reply with quote
Post différence entre psychotique et personne normal 
Bien sûr, je suis tout à fait d'accord. Et c'est une tendance plus ou moins marqués selon les individus psychotiques, ça n'est jamais à 100% et ça peut être plus ou moins marqué. C'est pour ça que je ne trouve pas du tout contradictoire que Traviata parle de patients qui ont de l'empathie ou le sens de l'humour, tout comme Tara. Mon amie, qui est par moment rigide, a par exemple amené des croissants à son boulot pour faire un petit déjeuner avec son équipe et les remercier de leur sympathie, ça va à l'encontre de certains autres comportements qu'elle peut avoir.

N'empêche que pour quelqu'un d'aguerri, ça peut se décoder, et quand on le sait, ça permet une meilleure compréhension des personnes psychotiques, je trouve. Si je n'avais pas cette compréhension là j'aurais peut ête rompu avec Hervé, mon ancien psy trouvait que j'avais une compréhension assez fine de la psychose...

Reply with quote
Post différence entre psychotique et personne normal 
Je pense que la paranoïa, c'est encore très différent de la schizophrénie ou des troubles bipoalires. cCertains paranoïaques sont très bien insérés, mais de véritables tyrans ou emmerdeurs, et ne se rendent pas compte que le problème vient d'eux et pas des autres, ils sont souvent carrément inaccessibles à la moindre critique, ce que les schizophrènes ou bipolaires peuvent beaucoup mieux comprendre.
Je suis sûre que notre ancien directeur adiministratif était parano, c'était invivable pour ses collègues, et même pours nous qui ne le voyions que quelques jours par an. On a tous été contents quand il s'est fait virer. On ne pouvait rien lui dire, même pas poser une simple question, on se faisait engueuler en retour. C'est sans doute moche de ne pas voir sa souffrance, mais franchement il nous pourrissait complètement la vie.

Visit poster’s website
Reply with quote
Post différence entre psychotique et personne normal 
Mon amie est beauocup moins rigide que tout ça, même si elle peut se sentir persécutée à tort. Elle est accessible au raisonnement sur pas mal de trucs, sauf sur des délires caractérisés, où là on ne peut pas critiquer.


edit : je ne vois pas de contradiction à citer l'exemple de quelqu'un de paranoïaque, je pense que le but du post est justement de voir ce qui relie de façon structurelle toutes les psychoses, alors que la symptômatologie bruyante des pathologies induites peut être très différente. Si on ne fait pas ce lien, la notion même de psychose n'existe plus !

Reply with quote
Post différence entre psychotique et personne normal 
Je n'ai pas dit que c'était une contradiction, je précise juste la différence.

Visit poster’s website
Reply with quote
Post différence entre psychotique et personne normal 
Les changements d'attitude comme peut avoir ton amie peuvent paraître pour une personne aguerrie un signe de psychose, ma sœur a des réactions très extrêmes les unes des autres. Je sais depuis longtemps qu'elle a un problème. Ceux qui ne le voient ou ne le voyaient pas et ensuite qui ne veulent pas le voir à nouveau, ce sont des gens "normaux" sans aucune empathie, ou peureux avec un comportement d'autruches.
Mais ils vivent comme ça. Je me suis épuisée un moment où c'était trop grave, ça n'a rien changé pour autant.

Et comme me dit mon homme, "tu as assez de tes soucis" quand il rajoute "avec ta fille" ; je ne suis pas d'accord, je trouve qu'elle ne me donne plus de soucis, ou des soucis, des inquiétudes ordinaires pour une mère ; je la connais un peu 



Last edited by dom on Sun 2 Nov 2008 - 21:38; edited 1 time in total
Reply with quote
Post différence entre psychotique et personne normal 
http://www.medecine-et-sante.com/maladiesexplications/paranoia.html

Je ne veux pas poser de diagnostic mais là je retrouve ma sœur, rien à voir avec la schizophrénie que j'ai pu ressentir avec ma fille, à part quelques points.

Display posts from previous:
Reply to topic Page 1 of 3
Goto page: 1, 2, 3  >
  


Index | Administration Panel | Free forum | Free support forum | Free forums directory | Report a violation | Cookies | Charte | Conditions générales d'utilisation